Joffrois de Vile-Hardoin

mareschaus de Champaigne

La croisade de Constantinople


Précédent Table des matières Suivant
XCVII 
   Après d'iqui en avoit une autre qui Panedor ert appelée, qui se rendi à lui; et il la fist abatre et fondre, et les genz fist mener en Blaquie ausi com de celi. Et après chevaucha à la cité d'Héraclée, qui séoit sor un bon port de mer, et ere as Veniciens, qui l'avoient feblement garnie; si l'assailli et la prist par force. Enqui ot grant occision de gent; et le remanant le fist mener en Blaquie, et fist fondre la cité com les autres. Et d'iqui chevaucha à la cité de Daïn, qui ere mult forz et bele; et la gent ne l'osèrent tenir; si li fu rendue, et il la fist fondre et abatre. Après chevaucha à la cité del Churlot, qui s'ere à lui rendue; et il la fist fondre et abatre, et mener les gens en prison. Et einsi com aucuns chastiaus ou aucune citez se rendoit à lui, et il les avoit asseurez, il les fesoit abattre, et mener les homes et les fames en prison; et nulle convenance que il lor fist ne lor tenoit. Lors corrurent li Commain et li Blac devant les portes de Constantinople,Henris li bailes de l'empire ere à tant de gent com il avoir povoit, mult dolenz et iriez por ce que il ne povoit avoir tant de gent qu'il peust sa terre desfendre. Et einsi pristrent li Commain les proies de la terre, et homes et fames et enfanz, et abatirent les citez et les chastiaus, et fisent si grant essil que onques nus hom n'oï parler de si grant. Lors vindrent à une cité à douze lieues de Constantinople, qui Nature ert apelée; et Henris li freres l'empereor l'avoit donnée à Payen d'Orléans. En cele cité avoit mult grant peuple de gent, car cil del païs i estoient tuit afui; et il l'assaillirent, si la pristrent par force. Là i ot si grant occision de gent, que il n'avoit eu si grant en nule ville où il eussent esté. Et sachiez que tuit li chastel et totes les cités qui s'erent rendu à Johannis, et cui il avoit asseurez, erent tuit fondu et destruit, et menées les gens en Blaquie, en tel maniere com vos avez oï.
   Sachiez que dedenz cinc jornées de Constantinople ne remest nule riens à essillier, fors seulement la cité de Visoi et cele de Salembrie, qui estoient garnies de François. Et en cele de Visoi ere Ansiaus de Kaeu, bien atot six vins chevaliers; et en cele de Salembrie ere Machaires de Sainte Manehault atot cinquante; et Henris li freres l'empereor Baudoin ere remés en Constantinople au remanant. Et sachiez que mult erent au desouz, que defors le cors de Constantinople n'avoient retenu que ces deus citez.

Précédent Table des matières Suivant