Joffrois de Vile-Hardoin

mareschaus de Champaigne

La croisade de Constantinople


Précédent Table des matières Suivant
   Au terme que li dux lor mist, il revindrent el palais. Totes les paroles qui là furent dites et retraites ne vos puis mie reconter; mais la fins du parlement fu tele: «Seignor, fait li Dux, nos vos dirons ce que nos avons pris à conseil, se nos i povons metre nostre grant conseil et le commun de la terre que il l'otroit; et vos vos conseilleroiz se vos le porrez faire ne soffrir. Nos ferons uissiers à passer quatre mile et cinc cenz chevaus et nuef mille escuiers; et es nefs quatre mille et cinc cenz chevaliers et vint mille sergenz à pié. Et à toz ces chevaus et ces genz iert tel la convenance que il porteront viande à nuef mois. Tant vos ferons, en tel forme que on donra por le cheval quare marcs, et por l'ome deus. Et totes ces convenances que nos vos devisons, vos tiendrons par un an, dès le jor que nos departirons del port de Venise à faire le service Dieu et la crestienté, en quelque lieu que ce soit. La somme de cest avoir qi ci est devant nomez, si monte quatre-vint-cinc mille marcs. Et tant ferons nos plus que nos mettrons cinquante galées armées por l'amor de Dieu, par tele convenance que, tant que nostre compaignie durra, de totes conquestes que nos ferons de terre ne d'avoir, par mer ou par terre, la moitié en aurons, et vos l'autre. Or si vos conseilliez, se vos le porrez faire ne soffrir.»
   Li message s'en vont, et distrent que il parleroient ensemble, et lor en respondront l'endemain. Conseillièrent soi et parlèrent ensemble cele nuit, et si s'acordèrent au faire; et demain vindrent devant le Duc et distrent: «Sire, nos somes prest d'aseurer ceste convenance.» Et li Dux dist qu'il en parleroit à la soe gent, et ce que il troveroit, il le lor feroit savoir.
   L'endemain au tierz jor manda li Dux, qui mult ere sages et preuz, son grant conseil; et li conseils ere de quarante homes des plus sages de la terre. Et il, par son sens et par son engin, que il avoit mult cler et mult bon, les mist en ce que il le loèrent et voldrent. Puis en assembla ensemble bien dix mil en la chapele de Saint-Marc, la plus bele qui soit; et si lor dist que il oïssent messe del Saint-Esperit, et priassent Dieu que il les conseillast de la requeste aus messages que il lor avoient faite. Et il si firent mult volentiers.

Précédent Table des matières Suivant