Les Premiers Seigneurs d’Apremont

* * * * * * * * * *

 

 

C’est dans le département de la Meuse que débute l’Histoire de la Maison d’Apremont.

 

Le petit village d’Apremont la Forêt, dans le canton de St Mihiel ne donne plus aujourd’hui qu’une vague idée de ce que pouvait représenter le territoire des seigneurs de l’époque reculée et obscure des environs de l’an mil !

Un imposant promontoire domine encore la partie basse du village : asper mons, et il ne faut sans doute pas chercher une autre origine à l’existence d’Apremont ni surtout l’origine de ce nom. C’est  l’Apremont le plus ancien, donc à l’origine de la famille….

 

L’étude d’autres patronymes de même type a démontré que les descendants d’une seigneurie ancienne gardent le nom et s’installant en d’autres lieux, le baptisent de même.

Au cours des siècles, le patronyme original change également et il n’est pas rare d’en trouver de nombreuses et diverses graphies similaires. Une étude du patronyme Cugnon m’en fit découvrir une quinzaine, Aumont frise allègrement quarante variantes !

 

Apremont, Aspremont, Aspermont, Apremons, Apremonts, Aspermont, Appermont, Appermans

 

Toutes ces modifications de patronymes pourraient donner à penser que ce sont des familles différentes, toutefois, plus on remonte dans le temps, et plus on retrouve des liens familiaux !

 

Il est certain que les familles nobles qui ont longtemps subsisté contre vents et marées ont eu quelques règles de conduite, la première étant "à l’aîné tous les biens", ce qui permettait d’éviter les morcellements et l’appauvrissement de la famille. A charge, bien sûr pour cet aîné, de subvenir aux besoins des cadets. Ces derniers, à moins de faire le métier des armes ou un beau mariage, avaient toutes les chances de finir régisseurs d’un des domaines lointains du chef de famille…… et finir roturiers.

 

L’éclatante réussite de la famille d’Apremont ne fait pas mentir cette maxime.

 

D’autre part, il faut reconnaître la réussite de leur politique matrimoniale, que bien d’autres familles utiliseront également, un bon mariage permet une expansion de territoire et bien sûr, une réussite sociale. Les Apremont ne restent pas cantonnés à la Lorraine.  Si les garçons se marient au dessus de leur condition sociale, les filles vont souvent se marier en dessous de cette même condition sociale, elles sont donc recherchées par des seigneurs terriens (lorrains de préférence) pressés de redorer leur blason mais cela va permettre le développement d’un réseaux de petits seigneurs fidèles à la maison d’Apremont.

 

La construction d’un château en tant que place forte de défense est également un signe de réussite. Le château d’Apremont, probablement construit au 11ème siècle sur le promontoire d’Apremont, sera pris en fief de l’évêque de Metz. La famille se trouve vassal de l’évêque de Verdun, mais ils sont avoués de l’abbaye messine de Sainte Glossinde pour tout le domaine entourant la paroisse de Saint Agnan et comprenant Apremont et Tigéville. C’est grâce à ce système de l’avouerie ecclésiastique  que les seigneurs d’Apremont  prendront de l’assurance et deviendront prospères si rapidement.

 

En premier, l’avouerie du Mont  Saint Vanne de Verdun, grâce à laquelle ils ont obtenu la concession des villages que les abbayes messines de Sainte Glossinde et Saint Vincent possédaient dans toute la région : Saint Agnant, Morville, Marbotte, Liouville, Tigéville et l’avouerie de Pont sur Meuse.

Sans oublier les biens appartenant à l’église de Toul (Corniéville).

 

Il faut reconnaître que si les seigneurs Apremont ont d’excellents contacts avec les différents évêchés, c’est grâce aux membres de leur famille qui entrent dans les ordres !

Le denier de Jean Ier d’Apremont, évêque de Verdun puis de Metz de 1224 à 1238 est connu.

 

 

 

Denier ou pfennig de 1124 de Johann Ier d’Apremont

 

Cette monnaie messine était constituée de petits deniers de bon argent pesant 0,60 à 0,80 gr. Les monnaies à portrait commencent dès 1163 avec Thierry III. Jean d’Apremont fit des deniers anonymes et des deniers à son nom, il introduit sur sa monnaie le buste mitré à la place du bonnet ou tête nue habituels. Son époque est celle d’une lutte constante contre le pouvoir temporel du comte de Bar et du duc de Lorraine.

Jean Ier d’Apremont fut chassé par les Messins en 1232, il se réfugie alors au château de St Germain.

Des relations anciennes lient également les seigneurs d’Apremont à l’abbaye de Gorze dont ils seront   avoués au XIIIème  siècle et à laquelle ils ont donné le prieuré d’Apremont  fondé  par  Gobert II vers 1090. Par son alliance avec la famille de  Dun, le seigneur d’Apremont a mis la main sur un certain nombre d’avoueries supplémentaires, tenues des abbayes d’Andenne et d'Orval, en Belgique.

 

Par leurs alliances Briey et Dun les Apremont deviennent vassaux du comte de Bar dont ils deviendront très proches.

 

La participation aux croisades de membres de la famille Apremont donne un éclat supplémentaire à leur existence. Les frais de croisades sont élevés, bien souvent, les seigneurs remettent toutes leurs possessions aux mains des abbayes contre numéraires, mais avec possibilité de rachat. Tous sont assurés de faire fortune. Certains ne reviennent pas…..

 

Il semble également qu’au départ les Apremont interviennent fréquemment pour des arbitrages, pour ensuite s’essayer à la diplomatie ainsi que l’attestent certains textes littéraires tel  le « Roman de la Violette »

A partir de la seconde moitié du XIII ème siècle, leur rôles, de plus en plus fréquent de diplomates concerneront des affaires dont l’arbitrage dépassera le cadre lorrain et qui confinent à la grande politique.

 

Et enfin, le pouvoir de frapper monnaie qu’avaient acquit certains membres de la famille Apremont devait faciliter bien des ambitions.

En principe ce droit était octroyé aux seigneurs de terres franches, les d’Apremont en possédaient donc au moins une, Apremont ?

 

Mathias Auclair, dans son étude de cette famille de Lorraine, précise qu’un long procès opposait du XVIème au XVII ème siècles les héritiers de la famille d’Apremont aux membres de la famille de Linange qui avaient réussi à mettre la main sur la seigneurie.

C’est vrai que des diplômes impériaux accordés en 1354 et 1357 par Charles IV à Joffroi IV d’Apremont prouvaient sans coup férir que cette famille était titulaire de la seigneurie.

Mais d'autre part, il est dit que la lignée des aînés se vit retirer ce titre et ses biens, d'ailleurs, et s'en fut vers d'autres de ses possessions.

 

Le 16 mai 1676 la famille Lynden obtient concession du titre de comte d’Apremont et comte de Lynden.

Cette famille  qui résidait alors en Belgique était - elle de la souche principale ou d’une lignée secondaire seule assez importante pour rétablir les titres de propriété ? Nous verrons ci dessous leur généalogie et les anomalies liées à ce titre.

 

On sait que Gobert V et son fils aîné Louis d’Apremont sont tous deux décédés à la Croisade et que Huet d’Autel gendre de Gobert V aurait récupéré le comté d’Apremont au préjudice des véritables héritiers…..

Néanmoins, les Apremont aux Merlettes, branche cadette issue de ce même Gobert V ont d’excellents rapports de famille avec leurs « cousins » d’Autel…..

 

Gobert VI seigneur d’Apremont en Lorraine, ainsi lésé, va se construire un château à Aubenton, le fort d’Apremont, il souhaitait sur ses terres ardennaises de Romagne une réplique exacte de son château d’Apremont de Lorraine.

 

 

Aubenton 1451 - Guerre de cent ans.

 

Ce château subsistera jusqu’en 1551, occupé à ce moment par les impériaux de Charles Quint. La ville et le château seront ravagés et incendiés par les capitaines Jean d’Audigny et Lalande, sous les ordres du comte du Hainaut, il n’en restera rien.

(Site Terascia de Jacky Billard)

 

 

 

Reste du château  de Ville-les-Essarts

 

Lieux Apremont

 

- Apremont la Forêt, Lorraine, 55 Meuse, première occupation.

- Apremont près Rozoy sur Serre, n’a ni fort ni château.

- Apremont 01 Ain

- Apremont 03 Allier (village médiéval d'Auvergne)

- Aspremont 08 Ardennes

- Apremont   Barrois (du 14 ème au18ème)

- Apremont  60 Oise en Forêt d’Halatte – un lieu dit Chante-Loup

- Apremont sur Allier 18 Cher (le château est du XVème)

- Apremont 70 Haute Saône, Gray (du 12 ème au 14ème)

- Apremont  85 Vendée, Ville - les - Essarts. Premier château attesté au IX ème siècle, les seigneurs   

   successifs ont été d’Apremont, Parthenay, Rochefoucault, Chabot, Vivonne, de Blois ....

   Note Besly dit " que vers l'an mil, des princes de la maison de Chabot, seigneur d'Apremont et Mareuil   

                           quittèrent leur nom de famille pour adopter celui de leurs terres, que les descendants ont

                           continué à porter jusqu'à l'époque de leur extinction" - Suivre Apremont de Vendée -

- Aspremont  73 près Chambéry

- Aspremont 05 Hautes Alpes

- Aspremont 06 Alpes Maritimes

Note : En fin de texte, voir la généalogie de la maison de Chabot et leurs seigneurie.

 

Châteaux d’Apremont 

 

- Apremont la Forêt

- Aubenton, 02 Aisne – possession de Gobert VI d’Apremont

- Peyrchorade près de Guiche,  Béarn 

- Breuil, fief dépendant de la seigneurie de Lesparre. Appartenait  à Douce d’Apremont qui suscita

   bien des légendes.....

- Les Essarts, Apremont, Vendée

 

Lignées Apremont - Aspremont

 

Branche principale : Apremont Lorraine 

Branche cadette, Apremont aux Merlettes -Lorraine

Branche Aspremont, Tarn-et-Garonne 82 débute en 1307 et provient de Lot-et-Garonne

Branche Aspremont Lynden

Branche Apremont Vendée ( Poitou)

 

Liste non limitative….

 

Note : ancêtres de la Princesse Mathilde

 

 

 

 

                              Porte St Nicolas à Aubenton – Reproduction.

L’origine de la famille Apremont semble avoir eu pour ancêtres des proches de l’évêque de Verdun, avoués de l’abbaye de Sainte Vanne au Xème siècle.

 

En visionnant leur parcours, on peut dire qu’ils ont réussi à tenir les rênes du pouvoir ecclésiastique et temporel sur la région qu’ils occupaient, même s’ils n’en étaient pas les seigneurs absolus étant vassaux du comte de Bar et du duc de Lorraine.

 

 

Blasons

 

 

                                   

1.Aspremont : armes anciennes                                                             2. Aspremont

«  parti d’azur et de gueules, à l’aigle d’argent,                                   «  d’argent à la fasce de gueules accompagné d’un écusson bandé

becquée et membrée d’or brochant sur le tout »                                 d'argent et de gueules, posé au canton dextre du chef »

Casque couronné.                                                                                     Variante: "d'argent à la fasce de gueule accompagné en chef et à 

                                                                                                                     dextre d'un écusson bandé d'argent et de gueules de 6 pièces"

                                                                                                                   

 

 

                                                                        

3. Premiers Seigneurs Apremont                                   4. Apremont aux Merlettes   *                                      4. bis Thomas Apremont         

« de gueules à la croix d’argent »                             « d’argent à trois merlettes de sable »        " de gueules à une croix d'argent à 5ccoquilles de sable "

     Chevalerie lorraine.                                                                     Barrois    - Cadets -                                                         

 Aussi de Balme-Apremont

                                                                                                                                                                                                                              

                                                      

 5.  Jean d’Apremont sgr de Conflans et Forbach                6. Aspermont                                             7. Aspremont     ( Thomas II )

" de sable au chef d'argent chargé de trois                  "de sable  à la fasce d'argent                            "de sable au chef d'argent

   merlettes de gueules "au franc quartier                   chargé de 3 merlettes de gueules"                     chargé de 3 merlettes de gueules"

  chargé d'un corbeau de sable"                                                                                                                               Variante  du  6                                                

      Essai d'après description ancien                                                                                                                      

         du blason: hypothétique....                                                                                                                                 

                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                   

                                                                                                                      

8. Aspremont  - Languedoc ? - Vendée  -                                    9. Aspremont                                                      10. Aspremont  Lorraine

«  de gueules au lion d’or, couronné d’azur »          "d'argent au lion d'or, couronné de même "               « d’azur au lion couronné de  
                 
                                                                                     Variante du  8                                                        sinople »     dit fautif                 

  

 

                                            

 11.  D' Oryot d'Apremont                                                      12.Apremont                                                            13 D'Oryot d'Apremont

 « d’azur à trois croissants de gueules »                     « d’argent au mont de sinople,                                  "d'argent à trois croissants   

              - dit fautif -                                                               à  la  bordure de sable »                                                  de gueules"

  Variante du blason  original                                           Probablement   anobli                                                    Variante du 11

   qui est de  3 croissants d'or                                                                                                    

                                                                                                                       

                                                                                                                             

                                                    

                                                                                                                                                                                    

 14.  Apremont Lorraine                                                        15. Apremont Lorraine                                          16.  Apremont  Lorraine

"d'argent à trois corbeaux de sable"                          " d'argent à trois corbeaux de sable                          "d'argent à 3 merlettes de sable   

     Variante selon Cayon                                                         engrelée de gueules "                                           engrelée de gueules"

                                                                    Bordure utilisée par les cadets                               Variante du 14, volatiles

                                                                                                                                                                                          confondus           

                                                       

17. Apremont Lorraine                                                        18. Apremont Lorraine

" de sable au chef d'argent chargé de trois                     " de sable au chef d'argent chargé de trois

   corbeaux de gueules becqués et membrés                      corbeaux de gueules, becqués et membrés

   de sable"                                                                              d'argent"  Variante

 

                                                            

 19. Apremont                                                                                20.   Apremont

 «  coupé, enclavé de 3 pièces de sinoples sur or            " de sable à la fasce d'argent"

au chef d’argent, chargé de 3 roses de gueules »  

Support 2 lions regardants

 

                                                                    

21. Aspremont                                                                               22 Aspremont - Lynden                                                       

«  écartelé au 1 et 4 d’or, au lion de gueules,                      "de gueules à la croix d’or (Lynden) sur le tout d’azur 

aux 2 et 3 de sable à l’ours d’or,                                              à l’aigle d’argent, becquée et  membrée d'or"

Sur le tout de gueules à la croix d’argent » 

Casque couronné                                                                                                                                                                                                                                             

 

23. Aspremont de Lynden,- Barvaux                                                               24.Aspremont de Lynden – Reckheim             

« d’azur à l’aigle d’argent, becquée                                                                 « écartelé au 1 et 4 de gueules, à la croix d’or (Lynden)

et membrée d’or (Este)                                                                                         aux 2 et 3 d’or au  lion de gueules (Reckheim)  

chargée sur son estomac  d’un écusson                                                         sur le tout d’azur à l’aigle d’argent, becquée et membrée d’or »

de gueules, à la croix d'or (Lynden)"                                                                Trois casques couronnés 

Deux casques couronnés       

 

 

 

Gueldre d'Aspremont  : "de gueules à la croix d'or bordée de même"

Apremont : " d'argent à trois croissants de gueules posés 2 et 1

Apremont Poitou "de gueules au lion d'or couronné d'azur"

Aspremont d'Orthe :"écartelé aux 1 et 4 d'or au lion de gueules; aux 2 et 3 de sable à l'ours d'or sur le tout de gueules à la croix d'argent"

Caupenne d'Aspremont " d'azur à six plumes d'autruche d'argent, les pieds croisés 2 et 2 et posées ...."

De la Motte d'Aspremont " d'argent à l'aigle d'azur, becquée et membrée de gueules "

 

Note de Bernard de Lépinay  

 

* ......Quant aux corbeaux/merlettes, on peut imaginer que les corbeaux ont pu être les meubles initiaux (le mot "Aspremont" n'évoque-t-il pas d'une certaine manière un mont "âpre", qu'on pourrait imaginer entouré de corbeaux ou de choucas...), transformés en "merlettes" par la suite, animal moins "âpre", et plus prestigieux en héraldique, puisque symbole de ceux qui sont revenus des croisades blessés mais couverts de gloire (les merlettes sont dépourvues de pattes et de bec car elles symbolisent les mutilations ou blessures reçues, lors de la défense des Lieux Saints, par le chevalier qui les arbore)

Mais tout ceci n'est que pure spéculation, d'autant qu'il semble dans ce cas que les corbeaux sont arrivés dans cette évolution héraldique après les merlettes.
Il faut aussi souligner que les dessins héraldiques ne se sont fixés strictement que relativement tardivement, à la Renaissance. A l'époque médiévale, les variantes étaient nombreuses, et les différenciations des animaux approximatives: alors, merlettes ou corbeaux, ce sont de toutes façons des oiseaux (d'ailleurs les merlettes ne se différencient normalement de tout autre oiseau que par l'absence de pattes et de bec).
 

Note de l'auteur:

C'est à tort, et je crois que d'autres auteurs seront de cet avis, que la lignée cadette à été surnommée  "aux merlettes" alors que la définition de leur blason stipulait bien des corbeaux...... Cette lignée cadette abandonne le blason familial initial et crée le sien propre au XV ème siècle, alors que les aînés semblent avoir été chassés de Lorraine et dépossédés de leurs biens et titres, ce que nous verrons ci dessous.

 

Les dix premières générations Aspremont sont à prendre avec réserve jusqu'à plus amples informations et autres recoupements.

Il faut néanmoins signaler la chanson de geste relative à cette famille Aspremont - Apremont, elle relate des faits survenus à l'époque de Charlemagne.....

Ces premières générations sont de Claude Donadello.

 

Généalogie  I

 

I

 

Sigfridus Ier d'Aspremont né vers 700-710

x Ne N.

dont :

 

II

 

- Théobald Ier d'Aspremont né vers 730

   x Agnès de Barville  - famille de Lorraine -

     dont:

 

III

 

- Sigfridus II d'Aspremont  né vers 750

   x Mechihilde von der Mosel 

      fille de Lothars an der Mosel

      dont :

 

IV

 

- Théobald II d'Aspremont né vers 780

   x Béatrix Von Salm 

     dont :

 

V

 

- Sigfridus III d'Aspremont né vers 800-810

   x Bertha de Briey  - famille de Lorraine -

     dont:

 

VI

 

- Théobald III d'Aspremont né vers 830

   x Elisabeth de Bolon

      fille de Henry de Bolon

     dont :

 

VII

 

- Odwin d'Aspremont né vers 860

   x Mechtilde Granpré en 895

      fille de Henry de Granpré

   dont :

 

VIII

 

- Théobald IV d'Aspremont

   x Lucrétia d'Ancona

     dont :

 

IX

 

- Dolinus d'Aspremont

   x Margarete de Chimay

     dont :

 

X

 

- Albert II d'Aspremont

   x Ida de Briey

      fille de Théobald de Briey

      dont :

 

XI

 

Arnold I d'Apremont né vers 1005, décédé en 1060, grand voué de la moitié du comté de Briey

 

x Adèle ou Odile ou encore Mechtilde d'Arles

dont trois fils au moins:

 

XII

 

1 Thierry d’Apremont  né en 1025, attesté en 1057

   x Ne N.  

    

2 Gobert Ier d’Apremont

   Né vers 1027, décédé vers 1061, seigneur d’Apremont, Verdun, Meuse

   Il est attesté en 1051-1052 et semble pour sa part, très lié avec l’évêque de Toul, Udon.

   x Ne N.

      dont :

   - Guy d’Apremont  né vers 1050/1060

      x Ne  N.

        dont :

        - Jeanne d’Apremont née vers 1090

           x Liébaut Ier de Bauffrémont né vers 1085 + 1140/1165, fils de Hugues, comte Palatin

             dont :  a Hugues II de Bauffrémont

                        b Liébaud II de Bauffrémont né ca 1110, + vers 1165 - attesté en 1115, excommunié vers 1157  (Aurejac)

                           x Pétronille de Dabo dont - Hugues de Bauffrémont

 

3 Albert d'Apremont (fils attesté), baron d'Apremont et Dun, né vers 1030 julien, décédé le 10 mars 1114 à 84 ans

   x Marguerite de Thionville

      fille de Théodoric ( d'près Don Calmet )

      dont :

     - Gobert II d’Apremont qui suit en XIII

     - Arnold II d'Apremont qui suit en XIII bis, auteur de la branche des Aspremont Lynden et Reckheim

       x Helena Von Guylenburg en 1120

          Suivre Généalogie III

 

XIII

 

Gobert II d’Apremont

Né en 1052, décédé en 1095 apparaît pour la première fois sur un acte de l’abbé de St Mihiel en 1083, comme témoin.

Il défend Verdun en 1084 et fonde le prieuré d’Apremont entre 1089 et 1090. Seigneur d'Apremont

Reelende d'Apremont entre dans ce prieuré, sans doute sa fille naturelle car dite née vers 1059, dit un auteur, mais plus probablement fille de l'un de ses frères.....

( Pour être reconnu seigneur d’un lieu, il fallait, au départ, fonder un monastère, un prieuré ou un hospice) 

 

x Helwide de Luxembourg (ou Hauvy ) née en 1058 ca

   fille de Thierry (Frédéric) de Luxembourg, duc de Luxembourg  ca 1005-1065

   et de Gerberde de Boulogne

  dont :

 

- Jeanne d’Apremont née vers 1085 (par certifiée)

 

- Halwvide d’Apremont née vers 1080, décédée vers 1128. Héritière d’Apremont.

   x Thierry Ier  de Briey seigneur de Rouvres, né 1095-1128, lequel devient, par ce mariage, seigneur  

      d’Apremont de 1103 à 1130

      fils de Albert de Briey (Adalbert), avoué de Briey

      et Ita

       Il n’y a très probablement pas d’héritier mâle chez Gobert II. Dans ce cas, et seulement quand la famille est  très importante, le

         futur gendre  renonce à ses titres pour porter les armes et les titres de sa femme afin de donner un héritier,  dans ce cas précis un         

        Apremont, à la  maison  noble appelée à disparaître sans cette astuce.

         De nombreux cas de ce type sont relevés dans les grandes maisons.

        dont :

 

A Gobert III de Briey - d'Apremont qui suit en XIV

B Albert de Romont-Apremont,  bienfaiteur de l’abbaye Saint Paul de Verdun

 

XIV

 

Gobert III de Briey - d’Apremont ca 1103-1141 seigneur d’Apremont de 1130 à 1141 environ

 x Hadwide  de Joinville, née vers 1100

    fille de Roger Ier

    et Aldéarde de Vignory

    ou de Geoffroy II et Hodierne de Courtenay

    dont :

 

1 Thierry d’Apremont, né ca 1117 (?) fondateur de la branche de Romont

 

2 Geoffroi d’Apremont, né en 1120, mentionné en 1180 dans un acte de l’évêque de Toul, Pierre de Brixey

 

3 Adélaïde Alix d’Apremont née vers 1121

   x Drogon (Dreux) de Nancy né vers 1125 + en 1177,  fils de Waudry de Nancy

   dont : Reine Clémence de Nancy née vers 1162 x Erard de Conflans dont - Gauthier I er de Preny

 

4 Gobert IV d’Apremont qui suit en XV

 

XV

 

Gobert IV d’Apremont, seigneur du lieu entre 1138 et 1141, né en 1127 + 1163

x Adelaïde de Dun, née vers 1115, + en 1191

   veuve de Pierre de Muraut

   fille de Gauthier (Géraud) seigneur de Dun

   et Alsina

  dont :

 

1 Sophie d’Apremont  dame d’Yvoi, née avant 1163, décédée le 20/8/1207

   x Anseau III de Garlande avoué de Dieulard, seigneur de Tournan et Possesse

      fils de Anséau II et Rancie du Mesnil Aubry, dame de Mesnil Amelot,  né vers 1165 + 1200

      veuf de Sophie (?) de Rumigny épousée en 1190, fille de (?) Nicolas IV et de Mathilde d’Avesnes

      dont :  Anseau IV de Garlande né vers 1197  seigneur de Touran en Brie 77 et Possesse51

                 x Adèle de Rumigny en 1215

 

 2 Gosbert V d'Apremont qui suit en XVI

 

 3 Adélaïde d'Apremont née vers 1145

 

 4 Béatrice  d’Apremont née en 1147

    x Hugues de Mussy

 

5 Adèle d’Apremont  mentionnée dans un acte de 1166 en faveur de l’abbaye Saint Paul de Verdun

 

XVI   

Gobert V d’Apremont, seigneur d’Apremont vers 1140, décédé au cours de la 3ème croisade le 24/12/1190 en

Palestine

x Ida de Chiny née en 1145

   fille d’Albert Ier comte de Chiny

   et Agnès de Bar

   dont :

 

1 Louis d’Apremont  l’aîné, décédé à la 3ème croisade, en 1190, peut -être en 1189

   x Hadvise de Joigny née en 1130  (pas confirmé..)

 

2 Thomas d’Apremont

 

3 N. d’Apremont  née en 1179

    x Garin de Mousson

 

4 Laurette d’Apremont née vers 1182  dite aussi fille de Geoffroi I er d'Apremont

    x Gauthier de Brixey, chevalier de Brixey, sire de Chamblay  en 1187, né vers 1175

       fils de Ferry seigneur de Boucq

       dont deux  fils :

     a Gérard de Brixey, seigneur de Boucq semble avoir conservé les armes « d’azur à la croix d’argent »

     b Ferry de Brixey, seigneur de Chambley et Boucq 54, porte « une croix cantonnée de 4 fleurs de lys 

xx Thierry II de Romont  né en 1183, décédé avant 1218, fils d’Albert

 

5 Geoffroi Ier  d’Apremont qui suit en XVII

 

XVII

 

Geoffroi Ier  d’Apremont  seigneur d’Aspremont et Dun, né en 1162, décédé le 20/6/1222.

 En 1198, il abandonne son droit forestier au chapitre de Verdun. Enseveli en la cathédrale de Verdun. En 1198, il fit 

 une donation à l'église de Verdun, du consentement d'Isabeau de Dampierre, sa femme.  

 x Elisabeth (Isabelle) de Dampierre née vers 1150/1160, décédée en 1228

    fille de Guillaume Ier de Dampierre seigneur de Dampierre

    et Irmengarde de Monchy de Saint Dizier

    ou de Guy Ier de Dampierre et Helvide de Baudémont

    Geoffroi Ier succèdera donc à son père mais à son décès, sa veuve assurera la régence de la famille d’Apremont  

    avec Renard  II de Choiseul qui s’intitule dès lors  « tuteur de la terre  d’Apremont » et qualifie Gobert VI de 

    « neveu »

    Les Choiseul seraient alliés aux Apremont  par l’intermédiaire des familles Neuviller  - Aigremont et de

    Nancy 

dont :

 

1 Gobert VI d’Apremont  qui suit en XVIII

 

2 Jean d’Apremont évêque de Verdun 1217-1224, puis évêque de Metz 1224-1238 + le 10/12/1238.

   C’est lui qui cède la cure de Mecrin au chapitre de Verdun en 1211. C’est l’acte le plus ancien concernant le

    illage. En 1226, il donne l’église de Mecrin aux chanoines réguliers de St Nicolas de Verdun.

    Il acquit Sampigny, forteresse importante et stratégique, on ne sait comment, l’acte précise seulement : vendidi et

    quittavi, de Jacques seigneur de Cons qui s’en était emparé en 1220. L’évêque y fit de nombreuses

    réparations et constructions nouvelles.

    En 1224, il joue un rôle déterminant dans l’élection de son cousin Raoul de Thourotte au siège épiscopal de

    Verdun et l’aide à régler les troubles qui s’ensuivent.

 

    C’est lui également qui, pour mettre fin à la succession de Gertrude de Dabo impose en 1227 à Simon, comte

     de Linange, d’épouser une de ses nièces.

     Il semble de même avoir été à l’origine de l’union de son neveu Joffroi II et Laurette de Sarrebrück.

     Son népotisme a été source de bien des mécontentement et hostilités et l’une des origines de la "guerre de Amis "

     à Metz de 1232 à 1234 - mécontentement de l’aristocratie messine contre l’évêque et ses parents du paraige de

     Port Sailly. *

 

 3 Guy d’Apremont, né en 1204, décédé le 13/5/1218 le 16/6/1224 suivant d'autres sources.

 

 4 Dreux d’Apremont, vassal du comte de Champagne

 

 5 Ermengarde d’Apremont née en 1200 dame de Conflans en Jarnisy

     x Robert II d’Esch, seigneur d’Esch sur Sûre, Conflans et Jarnisy 54, avoué de Conflans, né en 1205, décédé

        en 1267,  fils de Henri Ier  d'Esch

        dont :

     - Ermengarde d’Esch sur Sûre, Luxembourg, née en 1235 + après 1292

        x Frédéric II de Neuerbourg 1242-1282 dont Thierry ou Dietrich

 

 6 Elisabeth  d’Apremont née vers 1195

    x Simon de Passavant, chevalier, seigneur de Passavant, né ca 1182 – 1232

       fils Robert - Wichard de Passavant, seigneur de Passavant

       dont : a Jean de Passavant

                 b Wichard de Passavant né vers 1220 + après 1282

                    x Alix Odiarde

                    xx Isabelle N. dont Gillette de Passavant

                    xxx Ne N.

 

   7 Henri d'Apremont né en 1210

 

   8 Isabelle d’Apremont née vers 1215 (pas attestée)

 

* Le titre de "Paraiges" que l'on ne trouve que dans la bonne ville de Metz, vient du latin "pares" pairs, qui  indiquait que seuls ceux qui portaient ce titre avaient accès aux emplois et dignités d'échevins, de treize et de sept de la guerre, ainsi que le titre de comte. Ces familles étaient les seules à pouvoir occuper les charges de la république messine, ce qui dota ces familles de cinq siècles de prospérité et de puissance.

 

Cent dix huit familles en faisaient partie et représentaient une vertu, par exemple le courage, attribué aux Gournay, l'affabilité aux Rémiat, la courtoisie des Esche, et  ils fournissaient à l'Etat des généraux, administrateurs, maîtres échevins et ce, au nom des ducs de Lorraine, de Bar et de Luxembourg.

 

Et ces familles étaient divisées en six paraiges : le paraige de porte - Mazelle avec 14 chefs de familles, le paraige de Jurue qui en comptait 28, le paraige de St Martin avec 15 familles, le paraige de Port Sailly qui en compte 15 également, dont les Apremont, le paraige d'Outre Seille, avec 15 chefs de familles et le pairage du Commun constitué de 31 familles.

Inutile de préciser qu'une telle organisation était un exemple d'administration, sans emprunts ni surtaxes, ce qui permit, par exemple, de pensionner des prélats et autres princes et surtout, de tenir à solde une partie de la noblesse du Hainaut, du Bar et du Luxembourg.

C'est à partir de 1552 qu'éclate cette  forme de gouvernement, par suite de l'occupation militaire. Les familles quittent presque toutes le sol de leurs ancêtres et vont se porter volontaires au service de quelque prince qui comptait peut-être parmi ceux qu'ils avaient combattu la veille..... 

 

XVIII

 

Gobert VI d’Apremont

Dit le Bienheureux, seigneur d'Apremont et Dun, né en 1190-1191, décédé le 20/8/1263 à l’abbaye cistercienne de  Villers en Brabant ou il s’était retiré entre juillet 1238 et mai 1239, à la mort de son épouse. La « petite histoire » de l’abbaye prétendait que « lorsque le sommeil le tourmentait pendant les vigiles, il se frottait la langue et les

 lèvres avec du poivre et se trouvait aussitôt parfaitement éveillé… »

 

 En 1226 il avait participé à la croisade du roi de France Louis VIII contre les Albigeois et de 1227 à 1229 à la

 croisade de Frédéric II

 x Julienne de Rosoy dame de Chaumont en 1221, décédée entre 1238 et 1239

    fille de Roger de Rosoy, seigneur de Château Porcien

    et de Alice ou Adélaïde d'Avesnes

    dont 14 enfants :

 

1 Geoffroi II d’Apremont  décédé en janvier 1250, à Mansourah en Egypte, lors de la 7ème croisade, il était  

   accompagné de son cousin Jean de Joinville né vers 1224, historien français, sénéchal de Champagne + en 1317

   auteur de :

   « Livre des Saintes paroles et des bons faits de notre roi St Louis »

   Par lequel il décrit les faits de la croisade sous Saint Louis *

 

Il avait succédé à son père en 1238, alors qu’il était déjà comte de Sarrebrück depuis 1235. 

   x Laurette de Sarrebrück en 1235 + en 1271, l’une des quatre filles du comte Simon III de Sarrebrück  et   

      Laurette de Haute Lorraine. Mathilde, sa sœur est enterrée à l’Abbaye de Rieval.

      Il sera le plus favorisé par le partage des biens grâce à l’évêque de Metz, son parent et au comte de Bar.

      Laurette de Sarrebrück se remarie en février 1252 avec Thierry de Clèves né vers 1220 + 1277

 

   dont :

   a Guillaume d'Apremont né vers 1230

      x Isabeau de Corneville née vers 1235

         dont :

          - Wautier  (Warin) d'Apremont  né vers 1260 + avant 1287 

             x Marie N.

 

   b Elisabeth d’Aspremont née vers 1235 + 1264

      x Emichon IV de Saarbrück, comte de Leiningen,  né en 1205 + 1281, comte de Leiningen-Landeck

         fils de Frédéric

         et Agnès d’Eberstein.

         En secondes noces il épouse Marguerite de Hengebach le 13/3/1265.

         dont :

                  a Cunégonde de Saarbrüch née vers 1253 ( certains la veulent fille du second mariage...)

                      x Henri Ier de Blamont en 1266 + en juillet 1311-

                         dont :

                          aa Isabelle de Blamont née vers 1275

                          ab Marguerite La Jeune de Blamont

                          ac Jeanne Cunégonde ou Clémence de Blamont

                          ad Emich de Blamont

 

                  b Agnès de Leiningen x Othon Ier de Nassau dont Mechtilde

   En secondes noces Emichon épousera Marguerite de Hengebach (Heimbach) le 13/3/1265, née vers 1235,

   fille de Eberhard et Elisabeth de Ahr Hochstaden

 

2 Gobert VII d’Apremont né en 1217 qui suit en XIX

 

3 Jean d’Apremont chanoine de Verdun, prévôt de Montfaucon, attesté de 1244 à 1296.

 

4 Guy d’Apremont seigneur de Rubigny décédé en 1270 ou en 1274  lors de l'assaut de Thunes, 8 ème croisade

 

5 Jacqueline d’Apremont, moniale de Montreuil et Flines née en 1232

 

6 Alix d’Apremont  né vers 1232

    x Wautier III de Ligne, baron, en 1248 (Wautier III de Linange ?  mais aussi dit époux de Adèle

       d'Apremont, fille de Gobert et Agnès de Coucy...)

       dont :

       - Jean d'Apremont  (erreur de patronyme ?)

 

7 Marguerite d’Apremont née en 1235, abbesse de Juvigny sur Loison

 

8 Jeanne d’Apremont née vers 1237

   x Hugues de Bauffrémont

 

9 Etienne d’Apremont, doyen de Toul né vers 1239

 

10 Ne  d’Apremont

     x Simon de Linange - Dabo

 

11 Ne  d’Apremont

     x Thierry de Réchicourt ?

 

12 Isabelle d’Apremont

     x Thierry Sigebert de Saarbrück, comte,  fils de Sigebert IV landgrave d’Alsace et Adélaïde de Rixingen,

     seigneur de Forbach et Marimont 57, comte de Rixingen par sa mère. Il se remariera après le décès d’Isabelle

     dont il avait eut deux enfants :

 

a Joffrid de Forbach

b Elisabeth de Forbach

 

    De sa seconde épouse,  Sophie de Salm née vers 1222, fille de Henri comte de Salm et Marguerite de Bar, il

    aura :

     -  Adélaïde de Sarrebrück

 

 13 Bertha d'Apremont

     x Gobert Van Biwel

 

 14 Agnès d’Apremont née après 1221

     x Jean De Lens, seigneur de Camblain, né vers 1200

        fils de Eustache de Roeulx

        et de Jeanne de Lens

        dont : - Baudouin De Lens, seigneur de Camblain, né en 124.

 

 

** Jehans de Joinville

Livre des saintes paroles et des bons faiz nostre roy saint Looys

 

XXIV. Après ces choses desus dites avint, ainsi comme Dieu vout, que une

grans maladie prist le roy à Paris, dont il fu à tel meschief, si comme on le disoit, que l'une des dames qui le gardoit li vouloit traire le drap sur le visaige, et disoit qu'il estoit mors. Et une autre dame, qui estoit à l'autre part dou lit, ne li souffri mie; ainçois disoit qu'il avoit encore l'ame au cors.

  

Et comme il oyt le descort de ces deus dames, Nostre Sires ouvra en li et li envoia santé tantost; car il estoit esmuyz et ne povoit parler. Et si tost qu'il fu en estat pour parler, il requist que on li donnast la croiz, et si fist on.

 

Lors la royne sa mère oy dire que la parole li estoit revenue, et elle en fist si grant joie comme elle pot plus. Et quant elle sot que il fu croisiéz, ainsi comme il meismes le contoit, elle mena aussi grant deuil comme se elle le veist mort.

  

Après ce que il fu croisiéz, se croisièrent Robers li cuens d'Artois, Alphons cuens de Poitiers, Charles cuens d'Anjou, qui puis fu roys de Cezile, tuit troi frères le roy; et se croisa Hugues duc de Bourgoingne, Guillaumes cuens de Flandres, frères le comte Guion de Flandres, nouvellement mort, li bons Hues cuens de Saint-Pol, mes sires Gauchiers ses niez, qui mout bien se maintint outre mer, et mout eust valu se il eust vescu.

 

 Si i furent li cuens de la Marche et Hugues li Bruns ses fiz, li cuens de Salebruche, messires Gobers d'Apremont ses frères, en cui compaingnie, je, Jehans, sires de Joinville, passames la mer en une nef que nous louames, pour ce que nous estions cousin; et passames de là atout vint chevaliers, dont il estoit li disiesme et je moy disiesme.

 

XIX

 

Gobert VII d’Apremont

Né en 1217, décédé en 1279, inhumé à Verdun - aurait également fait le voyage en Terre Sainte en l'an 1242 avec le sire de Joinville, son cousin -

Il repose à la collégiale d’Apremont (peut - être seulement son coeur ?)

 

«  Noster fundator Cleri Gobertus amator

   Hanc humilem sedem delegit corporis aedem ;

   Anno milleno CCC V atque Viceno

   Hora bis quinta lucis refugit medecina

   Et decima mensis lux transiit ad ima

   Artus egregios, animam suscepit Agios »

    Note : les dates ne correspondent pas....

 

Seigneur d’Aspremont, Dun, Rouvres, Châtelain de Noyon 60. Il avait participé à la 7 ème croisade avec son frère Geoffroi II et lui succède à son retour comme seigneur d’Apremont.

Il devait posséder une partie de Forbach près de Metz, ainsi que Albestroff doté une forteresse, attestée réparée au XIII ème siècle et ce, au titre des évêques de Metz.

En 1259, Gobert d’Apremont promet aux Templiers de St Mihiel de garantir le don que son aïeul Gobert et sa femme avaient fait de ce qu’ils avaient au ravois d’Apremont et en la grange de Saint Aubin.

 

 x Agnès de Coucy - Vervins en 1254, 1237-1277

    fille de Thomas II de Coucy seigneur de Vervins ca 1180-1253

    et de  Mahaut ou Mathilde de Réthel dame de Charmentré, ca 1205-1255.

    Elle repose en l’église des Jacobins de Verdun

 

 « ci gist Agnès de Vervin, femme jadis au haut prince Mosieur Gobert d’Apremont et d’Un (Dun) qui mourut l’an 

   MCCLXVII »

   dont :

 

1 Geoffroi (Joffroi) III  d’Apremont qui suit en XX

 

2 Thomas d’Apremont, chevalier, seigneur de Chaumont en Porcien, né vers 1259, décédé en 1299

   x Jeanne de Quiévrain (sœur d’Isabelle, épouse de Geoffroi III) dite de Tretz.

      dont :

 

   - Isabeau d'Apremont

     x Jacques Mouton, baron de Harchies, seigneur de Bomal, avoué de Geest-Gérompont -

     relief du 12/5/1537 - drossart de la ville et du pays de Berg op Zoom

     fils de Jehan Mouton dit de Harchies, chevalier, seigneur , baron de Harchies,

     et de Ode de Bomal dame dudit lieu, avouée de Geest Gérompont par relief du 30/5/1509

    dont descendance.

 

3 Mahaut d’Apremont née en 1270, décédée en 1329

   x Johann Graf Von Saarbrücken, comte de Commercy le 9/8/1309, décédé le 13/1/1341

      fils de Simon IV

      et  Marguerite N.

      dont : a Agnès de Sarrebruck x Simon II De Deux Ponts

                b Simon de Sarbrücken + 1325

                c Jean II de Saarbrück + 1344

                d Mathilde de Saarbrücke + 1332

 

4 Agnès d’Apremont

    x Henri seigneur de Forbach

 

5 Adèle d'Apremont

    xx Wautier III baron de Linange

 

6 Jeanne d’Apremont née vers 1260 à Briey, Meurthe et Moselle, décédée après le 17/1/1321

    x Frédéric IV de Saarbrücken, alias Dagsbourg ou Leiningen - Dagsbourg, en 1282, comte de Leiningen

       (Linange) né vers 1245 et décédé en 1316

       fils de Friedrich von Leiningen, comte de Leiningen - Dagsbourg

       et Adelheid von Kyburg

       (sa première épouse était Jeanne de Sponheim épousée en 1268, dont Frédéric V ca 1268-1327)

       dont :

       a Godefroid ou Joffrid  I de Leiningen-Hardenbourg, ca 1295, décédé en 1344

       b Johanna von Leiningen

       c Agnès von Leiningen

       d Ferriata von Leiningen

 

7 Johan d’Apremont dit de Réchicourt, 6ème enfant, évêque de Verdun de 1297 à 1303

 

    

              Sceau de Geoffroi III d'Apremont

 

 

XX

 

Geoffroi III d’Apremont

Seigneur d’Apremont, Dun, Conflans, né vers 1255, succède à son père en 1279, décède le 12/8/1302 à Courtrai, Belgique, alors qu’il participait à la bataille dite « des éperons d’or »

Il faut supposer que c’est lui qui donne au roi de France Philippe le Bel le droit sur ses terres de Dugny, ancien fief doté d’une place forte, ainsi que Maheron et Brieulles. Peut-être s’agit-il d’un échange ?

x Isabelle de Quiévrain avant 1285, dame de Quiévrain et d’Amblise, née en 1268, décédée le 2/2/1335  inhumée à  

   Valenciennes 59

    fille de Nicolas de Quiévrain né en  1240

    et Julienne De Looz d’Amblise 1235-1301

    dont :

 

1 Gobert VIII d’Apremont né vers 1285, décédé en 1325, qui suit en XXI

 

2 Mahaut d’Apremont décédée en 1373

   x Simon III de Lalaing, seigneur du lieu vers 1310, décédé le 3/5/1333, cité en 1326 comme seigneur de

      Quiévrain par sa femme

      fils de Nicolas II de Lalaing

      et Agnès de Willerval, décédé le 13/9/1386

      ou de Othon Ier de Lalaing et Isabeau de Sarrebrück

      dont : a Simon de Lalaing, seigneur de Quiévrain, Hordaing et Lalaing, bailli du Hainaut, sénéchal d’Ostrevant

                  en 1358

                  x Jeanne de Roeulx dont  Simon de Lalaing.

                b Nicolas III de Lalaing, bailly du Hainaut + en 1363

                    x Isabeau de Montigny

                    dont :  - Othon (Otton) de Lalaing, seigneur, né en 1338, décédé en 1441

                                 x Yolande de Brabancon

                                    dont : a Simon de Lalaing, 1405-1476, chevalier

                                                 x Jeanne de Gavre, fille de Arnould de Gavre, baron d'Escornaix + en 1463 et  Marie  d'Aumont

                                              b Jeanne de Lalaing

 

3 Jeanne d’Apremont née vers 1290

    x Jean De Ville ca 1260 décédé en 1311, seigneur de La Ville sur Illon 80 (Yllon)

    xx Gauthier ou Wichard de Germiny le 9/2/1318, né ca 1270-1326

         fils de Jean alias d’Epinal de Germigny, sénéchal de Lorraine

         et sophie ou Anel de Riste.

         dont :  - Adeline de Germigny née vers 1318

                      x Henri du Chastelet en 1329

 

4 Aliénor d’Apremont 1290-1350

   x Baudouin IV de Fontaine l’Evêque, sire de Fontaine l'évêque 1275-1315

      fils de Baudouin III de Fontaine  l’Evêque + en 1295

      et Mathilde de Luxembourg.

      dont : -  Isabeau de Fontaine l’Evêque, dame de Fontaine, décédée le 31/8/1349

                   x Robert de Beloeil de Condé décédé le 21/4/1359

 

5 Henri d’Apremont  évêque de Verdun de 1312 à 1350, décédé le 5/1/1350. Sa signature paraît sur une charte  

   citant le village de Ronvaux  (Meuse) haute seigneurie lui appartenant.

   On y a retrouvé les ruines d’un ancien château.

   En  1316,  il défendra Sampigny contre Edouard comte de Bar, car il s'agissait d'une possession de l'évêché, si

   pas la sienne propre depuis Jean d'Apremont, son ancêtre.

   En 1322 il accordera des franchises aux habitants de Sampigny, de manière à ce que :

 

    «  les prudhommes habitants au banc des trois villes feront chaque an, le jour des Bures, un maire, quatre

        échevins et un doyen desquesls quatre échevins deux seront pris à Sampigny, un troisième à Sainte Lucie

        et un quatrieme à Sompheu. »

 

    Son neveu Geoffroy était son voué pour tout le Val Ste Marie.

 

6 Geoffroy IV d’Apremont  qui suit en XXI bis   - Lignée des Apremonts aux Merlettes -

 

7 Marie d’Apremont

   x N.N.

   xx Guillaume IV ou V de Dampierre seigneur de St Dizier, + 1315

        fils de Jean II de Dampierre 1255-1307 vicomte de Troye 

        et de Isabeau de Brienne 1270-1307.

        Il eut deux autres épouses : a Jeanne de Châlon

                                                  b Marie d'Astor

       dont :  - Jean de Dampierre

                 - N. de Dampierre

 

8 Jeanne d’Apremont née vers 1370 + jeune ?

 

XXI

 

Gobert VIII  d’Apremont

Seigneur d’Aspremont, Dun et Rouvres, châtelain de Noyon 60, né avant 1285, décédé le 10/12/1325, inhumé en la cathédrale de Verdun 55. (+ le 11/1/1326 ?)

x Marie De Bar en novembre 1295, née en 1280, décédée en 1333

fille du comte Thibaut II De Bar ca 1225-1291

et Jeanne ou Isabeau De Toucy ca 1250-1305

   dont :

 

- Geoffroi IV d’Apremont qui suit en XXII

 

XXII

 

Geoffroi IV d’Apremont baron d’Aspremont et Dun, né vers 1305, décédé en 1375

x Marguerite de Sully en janvier 1319  née vers1305 +1375

   fille de Henri IV de Sully seigneur de Chalucet, Charny, Gréffigny, Gondrecourt, Marigny et Buzancy, né

   en1283, + ca 1334, grand bouteiller de France

   et Jeanne de Vendôme, qui avaient par ailleurs cinq autres filles et un fils Jean de Sully.

   dont au moins quatre enfants :

 

1 Jean d’Apremont seigneur de Conflans et Forbach, qui change armes et blason

    Attesté par une acte de mars 1387 par lequel Henri de Manonville, écuyer, fils de Renier :

 

    " achète de Jean d’Apremont, sire de Conflans et Forbach, une partie de la terre de Bouillonville »

 

2  Marie d’Apremont  née vers 1322 à Fenetrange, Moselle, décédée le 10/9/1380

x Ulrich von Vinstingen dit de Fénétrange avant le 22/7/1345, décédé vers 1388

fils de Henri de Fénétrange, seigneur de Vinstingen

et de Walburga von Horburg

dont :

        a Marguerite de Fénétrange

        b Claire de Fénétrange + vers 1407-1409

        c Walpurga de Fénétrange

 

 3 Gobert IX d’Apremont, ca 1325-1385 qui suit en XIII

 

 4 Josse d’Apremont seigneur de Saulmoury, ca 1335- avant 1376

     x Clémence de Luxembourg en février 1369, dame de La Tour en Woëvre

        fille de Raoul de Luxembourg ca 1281-1367

        et de Sophie De Chasteler née vers 1325.

        Sœur de Venchelin de La Tour.

        Elle se remarie vers 1375 avec Gilles de Luxembourg, seigneur de La Tour de Woëvre, né vers 1355,

        décédé avant 1404, fils de Wenceslas de Luxembourg, duc de Brabant et dont elle aura Jeanne de

         Luxembourg, et, en troisièmes noces, elle épousera Henri ou Huet De Jametz né vers 1340

 

          Raoul de Luxembourg est le fils de Jean Ier l'Aveugle de Luxembourg, roi de Bohême 1296-1346, lui

          même fils de Henri VII de Luxembourg empereur de Rome et de Marguerite, comtesse du Brabant.

     

XXIII

 

Gobert IX d’Apremont , sire d'Apremont et Dun, baron d'Apremont

Seigneur de Charny, Gréffigny, Gondrecourt, Martigny, Buzancy et Boncourt près Commercy, probablement lui qui fait cautionner ses domaines par un diplôme de l’empereur d’Allemagne Charles IV élevant ainsi le comté au rang de principauté d’Empire. Il lui fut accordé en 1357 le privilège de faire des nobles, légitimer des bâtards, créer des notaires et battre monnaie.

Jean de Manonville, écuyer, sera témoin en 1305 et 1306 pour des lettres d’accompagnement entre Pierre de Bar, seigneur de Pierrefort et Gobert d’Apremont.

Né vers 1325, décédé en 1385.

x Isabelle de Jonvelle dame d’Argillières et Septfontaines le 10/2/1358, + 1378

  fille de Philippe de Jonvelle ca 1310-1359

  et Guillemette de Mont Saint Jean, dame de la Vostitza, ca 1316, décédée vers 1361

  dont :

 

1 Geoffroi V d’Apremont qui suit sous XXIV

2 Galois d’Apremont seigneur de Perroux, Rié d'Antenay et Reignac, né vers 1345

   x Ne N.

     dont :

 

  - Jeanne d’Aspremont dame de Reignac née vers 1375

     x Savary V de Vivonne seigneur d'Esnandes, Thors, Les Essarts  vers 1380, + le 28/9/1396 à Nicopolis,

        assassiné par Bajazet Ier qui, ne faisant pas de prisonniers, les passa tous au fil de l'épée.

        fils de Renaud de Vivonne seigneur de Thors

        et Catherine d'Ancenis dame d'Esnandes

        dont : a Isabeau de Vivonne, dame de Reignac

                     x Charles de Châstillon Blois Penthièvre, seigneur d'Avaugour 1410-1434

                        dont :

                        - Nicole de Chastillon Blois Penthièvre

 

                  b N. de Vivonne

 

   xx Jean II Harpedanne de Belleville en 1404, chambellan du roi Charles VI, homme d'armes, sénéchal de

        Saintonge et Périgord, né vers 1369 et décédé vers 1434 à Fontenay le Comte 85

        fils de Jean Ier de Harpedanne de Belleville

        et Jeanne de Clisson.

        Il suivra son oncle maternel Olivier de Clisson  à l'expédition du duc de Bourbon dans les états barbaresques

        et assista au siège de Mouhédia en Tunisie. Seigneur de Montaigu 85 et Montendre 17, Belleville 85, Cosnac,

        Mareuil, Mirambeau, Vouhis, Vendrennes, Lalande, La Forêt Nizeau, Mervent, Nuaillé  et l'Hôtel de la

        Chopine. 

        Probablement d'un caractère vif, il se querella avec ses voisins, dont, entre autres Gilles de Rais ....    (Aurejac)

           Veuf, il épousera Jeanne de Montaut en 1411 dont il aura Jean III et Marguerite

 

  dont : - Olivier de Harpedanne de Belleville seigneur de Mirambeau 17, né en 1407 + en 1455

               x Brunissande de Montberon le 8/12/1428 qui épousera en secondes noces Arnaud II de Bourdeille

                  Fille de François Ier et Louise de Clermont

 

XXIV

 

Geoffroi V d’Apremont

Seigneur de Buzancy

Né vers 1360, décédé en 1391

x Jeanne De Saulx née ca 1368

   fille de Jean II  De Saulx seigneur de Cernon, né vers 1330

   et Jeanne De Vouziers née vers 1335.

   dont :

 

1 Jeanne d’Apremont  née vers 1380

   x Jean d’Autel, chevalier, né vers 1370

     fils de Huet d’Autel ca 1350-1412 est dit chevalier belge,

     lui même fils de Huart d'Autel et de Marguerite de Mersche

     et Irmgard de Hollenfels  ca 1350-1426

     blason d'Autel : "de gueules à la croix d'or cantonnée de 20 billettes de même "

     un autre auteur voudrait Jean d'Autel fils de Huet d'Autel et Halvesse de la Petite Pierre 

     Généalogie et Histoire de la famille d'Autel à la rubrique "Chéoux et familles alliées"

 

      dont :

a Ermenson d’Autel née vers 1400

    x Jean III d’Haussonville + en 1445 maréchal de Lorraine, mariés le 22/4/1435

 

b Gobert  d'Autel

    x  Ne Erpigny

        dont : - Catherine d'Autel née vers 1440, probablement du côté de Marche en Famenne

                    x Bernard de Chéoux né en 1438, fils de Melchior de Chéoux et Marie de

                       Briffoz, Belgique

                       Cette famille de Chéoux déjà importante pour l'époque, va s'allier aux Gillet de Rendeux 

                        lesquels vont s'allier aux de Cugnon. -

                       voir " Les Premiers Seigneurs de Cugnon" et  "Les Premiers Seigneurs de Chéoux"

 

c Huet d’Autel  - reçoit le titre de comte d’Apremont enlevé quelque décennies plus tôt à son grand père décédé

x Anna Daun

xx Agnès de Hohenstein

fille de Wolfang et Alix comtesse de Rodemach

     dont, du premier lit :

 

     - Anne d'Autel, héritière d'Apremont

         x Emich de Leiningen seigneur d'Apremont par son mariage, + en 149?

            fils de Emish Von Leiningen-Dagsbourg

            et Klara Von Vinstingen

            dont : Emich von Leiningen comte de Leiningen-Hartenbourg

 

     - Itanne d’Autel comtesse d’Apremont, née en 1420

        x Pierre Ier de Lorraine le 23/1/1449, seigneur de Deuilly + décembre 1482

           fils de Erard du Chastelet, gouverneur général de Lorraine et de Bar

           et de Jeanne de Saint Eulien

           dont : - Catherine de Lorraine + 1516

                    

         du second lit :

 

     - Manne d'Autel  - voir peut-être même personne que Itanne ci dessus -

        x Pierre Ier du Châtelet le 23/1/1449, fils de Erard III dit le Grand et Agnès, dame de St Amand

 

      - Irmengarde d’Apremont de l’Autel x Wilhem Von Warsberg

 

      - Yolande d’Autel née vers 1410

          x Philippe De Nourroy (Norroy) né vers 1420, chevalier guerrier. Il acquit la seigneurie de Port

            sur Seille ainsi que nombres de biens vers Briey et la Seille et ce, grâce à son art de la guerre.

            On le disait chevalier hardi et entreprenant, assez riche pour mettre sur pied une compagnie

            d'hommes d'armes des plus entraînés, portant ses services aux puissants seigneurs. On le retrouve

             tour à tour à la solde du Luxembourg, de l'évêque de Verdun, des Verdunois, des ducs de Bar

             surtout, ennemi le lendemain de son maître de la veille, mais surtout bien payé, jouant même parfois

             les créanciers pour de fortes sommes, toujours certain de rentrer dans ses créances, jouissant des

             terres qu'on lui laisse en gage.

                          

                  dont, entre autres enfants :

              - Georges de Nourroy

                  x Marguerite d'Anglure

                     qui eurent :

 

                   a Antoine de Nourroy, l'aîné qui hérita de Port sur Seille et se fixa à Metz où il continua la

                       lignée éteinte en cette ville au XVIIè siècle.

 

                    b Philippe Nourroy  lequel reçu en partage la seigneurie de Norroy le Sec

                       x Nicolle d'Apremont

 

                    c Anne de Nourroy

                        x René de Florenville, fils de Louis de Florenville et de Colette d'Apremont. 

                           veuf de Louise de Beauveu

                           xx Jean de Savigny

    

Jeanne d’Apremont et Jean d’Autel vont hériter d’une partie  - si pas l’ensemble -  du comté d’Apremont qui revenait de droit à l’aîné mâle de la famille. Peut être usurpation, c’est du moins ce que les historiens d’Apremont prétendent.

De ce fait, la lignée principale Apremont va émigrer vers d’autres possessions, sauf une branche, dite Apremont aux Merlettes qui parviendra à cohabiter avec les nouveaux seigneurs du lieu et leur rendra hommage pour les quelques biens qui leur restent sur le territoire d’Apremont, seigneurs de Marcheville - Branche de Geoffroy IV d'Apremont -

La famille d’Autel est une famille belge.

 

2 Gobert X d’Apremont né vers 1389, décédé en 1453 qui suit en XXV

 

XXV

 

Gobert X d’Apremont

Baron d’Apremont et Buzancy, prince d’Amblise.

Né vers 1389, décédé en 1453, chevalier de l'Ordre de St Hubert de Lorraine et Barrois.

x Jacqueline de Coucy née vers 1415, décédée avant 1435

   fille de Renaud ou Guillaume de Coucy, baron de Stonne ca 1365-1437

   et Guillemette Le Mercier de Nouvion née vers 1365.

 

xx Marie de Menou dite aussi Marie de Boves, Marie de la Baume, ou encore Marie van Laboué... en secondes noces, en 1435, elle est née en 1389 + 1453

 

Note : Messancy, église paroissiale, informe que la « vieille cloche » a été coulée initialement il y a 550 ans. Elle portait en sa partie supérieure cette ligne : l’an 1446 madame Marie de Menou dame de Busanci fame monsire Gobert d’Aspremont et pour son nom »

Il ne devrait donc pas y avoir de doute quant à son patronyme...

 

dont, du pemier lit :

1 Edouard d’Apremont né vers 1415 qui suit en XXVI

   dont, du second lit :

 

2 Nicole d’Apremont - Buzancy née en 1427, décédée en 1470

   x Louis de La Marck comte de Rochefort en Belgique, né en 1420, décédé en 1498

      fils de Eberhard II de La Marck ca 1365-1440

      et Agnès de Walcourt dame de Rochefort décédée en 1441

      dont :

      - Louise de La Marck née en 1454 à Rochefort, décédée en 1524 à 70 ans

         x Philippe Von Eppenstein en 1475, né en 1440 + 1481 dont Anna 1482-1538

      - Ludovica de la Marck 1455-1524

      - N.de la Marck

      - N. de la Marck

      - N. de la Marck

 

suivre de La Marck

 

3 Hellewy d'Aspremont  (pas attestée) née vers 1420

    x Millie II de Sorcy né vers 1410

      dont : Catherine de Sorcy

 

XXVI

 

Edouard d’Apremont

Chevalier, prince d’Amblise, baron de Buzancy, seigneur de Sorcy.

A partir de ce moment, les descendants de cette lignée principale n’ont plus titre de « comte d’Aspremont »

Né vers 1415, décédé le 31/10/1473.

x Béatrice d’Haraucourt le 31/10/1446, née vers 1430, (seconde...)

  fille de Gérard d’Haraucourt ca 1405-1449

  et Catherine de Chauffour 1403-1495

  ou de Jean de Haraucourt, seigneur de Bayon + 1431 et de Yolande de La Marck

  Elle est la sœur de Louis d’Haraucourt, évêque de Verdun.

  dont :

 

1 Gobert XI d’Apremont qui suit en XXVII

 

2 Geoffroy d’Apremont qui suit en XXVII bis, auteur de la branche de Sorcy

 

3 Jeanne Marie d’Apremont

   x Guillaume de Roucy (du Bois) + en 1501, fils de Antoine et Jeanne de Chenery.

      Armé chevalier par Charles VIII à Reims le 30/5/1484, il abandonne le nom de Du Bois pour reprendre celui

      de ses ancêtres :  Roucy. Jugement de confirmation par le roi d’armes de France le 11/1/1485.

 

4 Marguerite d’Apremont décédée en 1528

    ( Armoiries de Gobert d’Apremont, Gérard d’Haraucourt, Jacqueline de Coucy, Catherine de Chauffour )

   x Jean de Quiévrain, seigneur de Monceux en Hainaut. Elle décède au château de Grange chez sa nièce

      Catherine d’Apremont épouse de Frédéric de Brandebourg.

 

XXVII  

 

Gobert XI d’Apremont

 Prince d’Amblise, seigneur de Buzancy, né vers 1450,  décédé en 1495

 x Jeanne de Quiévrain le 7/11/1473 et le 22/12/1473 née vers 1450

    fille de Jean de Quiévrain, seigneur de Monceau et Ressey, né vers 1420

    et Bonne de Neufville, née vers 1425.

    dont :

 

1 Jean d’Apremont né vers 1474, décédé le 11/1/1522, ou le 2/3/1522, qui suit en XXVIII

 

Gobert d’Apremont, seigneur de Tullin, né vers 1475 qui suit en XXVIII bis

 

3 Catherine d’Apremont dame de Lumes, née ca 1475, décédée le 25/2/1558

   x Frédéric IV de Brandenbourg, alias Brandenbourg - Vianden, seigneur de Meisenbourg, de La Grange et

      Fontoy. Prévôt de Thionville, né vers 1476, + vers 1536 fils de Godard et Catherine de Chinery

      dont : - Antoinette de Brandenbourg ca 1495, décédée le 11/8/1523

                   x Jean d’Apremont, le 3/8/1497, né vers 1474, + le 2/3/1522

 

4 Marie Isabelle d’Apremont  née vers 1485

   x Jacques de Harchies 

      dont : Antoinette de Harchies

               x Jean de Florenville dont Anne de Florenville

        

XXVII bis   - Branche de Sorcy -

 

Geoffroy d’Apremont seigneur de Sorcy, Nanteuil, Amblise, Tulin et Saulsoy en Hainaut + vers 1497

 x Michelle De Suzanne, dame de Nanteuil, le 17/11/1476 et le 26/11/1476

    fille de noble et puissant seigneur Jean De Suzanne, seigneur de Cerny et Haraucourt

    et Isabelle de  Montmal

   - contrat de mariage du 8/11/1476 par le notaire Baudart de Laon -

    dont :  

 

1 Guillaume d'Apremont, noble écuyer, seigneur de Vandy en partie - aveu et dénombrement du 6/11/1517 par

    noble Raulin de Vaux, écuyer à messire Jean d'Apremont, chevalier, seigneur de Busancy, gouverneur du

    Rethelois, et Guillaume d'Apremont, seigneur de Vandy...... -

    x Blanche de Bohan le 7/11/1502, fille de Antoine de Boham, seigneur en partie de Vonc - contrat de mariage

       signé du notaire Martigny du baillage de Vermandois -

    xx Marguerite de Recourt, dite veuve de Guillaume le 2/5/1565

        dont du premier lit :

      

A Jean d'Apremont seigneur de Vonc et Vandy en partie, de St Pierre lez Franqueville, de la Ferté les Olizy, de

    la Neufville les Vassigny, Brécy, Marquigny en Vallage et de Crèvecoeur en partie, né à Soissons + après 1561 et

    avant 1580, gouverneur de Soissons en 1561, chevalier de l'Ordre du roi, gentilhomme ordinaire de sa chambre.

     x Jeanne de Sagny (Sugny) le 26/1/1543 (contrat de mariage par les notaires Auxot et Charlot de Ste

        Menehould, en présence de Jacques d'Apremont, chevalier de l'Ordre de St Jean de Jérusalem (Ordre de Malte) et

        commandeur de Lagny le Sec, Senlis et Liège.)

        fille de Ogier, seigneur de Sugny et d'Essincourt

        et de Antoinette de Miremont, dame de Beaurepaire, de Mandigny, de Broyede Souain, de Jonchery et de

        Bérieux en partie.

        dont :

 

    a Elie d'Apremont + après le 12/1/1585, témoin au mariage de René, son frère.

 

    b René d'Apremont, seigneur de Vandy  (Vendy)  + en 1594, seigneur de Beaurepaire

       x Louise de Joyeuse le 12/1/1585 - contrat de mariage du 12/1/1585 par les notaires Wiarde et  Mauclerc

          de Vitry -

          fille de Messire Foucault de Joyeuse, chevalier de l'Ordre du roi, gentilhomme de sa chambre, comte

          de Grandpré et seigneur de St Lambert et Tourteron

          et de Anne d'Anglure

          dont :

 

           - Jean II d'Apremont, seigneur de Vandy, gouverneur de Toul, tué le 8/9/1638 à Freibourg 

              x Innocente de Marillac le 5 mars 1615, née le 17/12/1601

                 fille de Louis de Marillac, chevalier, seigneur de Farinvilliers + 1604

                 et Antoinette Camus.

   Contrat de mariage  signé par le notaire Manson du Châtelet de Paris, assisté de la famille et de

    Messire Michel de Marillac, oncle, conseiller d'Etat, Messire René de Marillac, cousin, maître 

    des requêtes

    dont :

          a) Absalon Claude Jean Baptiste d'Apremont, marquis de Vandy, seigneur et baron de Nanteuil + 1689,

              colonel d'infanterie, commandant de Flische en Catalogne en l'an 1644, gouverneur de Jametz en 1646,

              maréchal de camp en 1649, gouverneur de Damvilliers et du Castelet en l'an 1650, mestre de camp général

              des carabins de France en 1651, lieutenant général des armées du roi en 1654 et

              gouverneur de Montmédy en 1657.

 

           b) Anne René Louis d'Apremont seigneur de Vandy, abbé de Landèves, décédé en 1638

 

           c) Henry d'Apremont - Sorcy dit le chevalier de Vandy

               x Marie le Bouteiller de Senlis vers 1650

                 fille de Fernand le Bouteiller de Senlis

                 et Barbe de Housse

                 elle-même fille de François de Housse et Isabelle de Boulange dont les ancêtres tenaient la seigneurie

                 de Boulange depuis au moins Henri de Boulange  qui vivait en 1380 et qui fit (ou ses ancêtres, dont on

                 ne connaît rien) édifier un château.

                 Henri d’Apremont devint donc, par cette union, seigneur de Boulange qui fut, finalement intégré à la

                  seigneurie d’Ottrange à la fin du XVIIème.

                        E.Gaspard et A. Simmer « Le canton de fer »

 

                  Il semble que c'est bien ce personnage, Henri d'Apremont, qui cède ses droits et titres (que sa famille 

                  ne possède plus depuis le XV ème siècle) à Ferdinand de Lynden lequel s'appellera désormais comte

                  d'Aspremont - Lynden

 

             d) Catherine d'Apremont, dite Mademoiselle de Vandy, dame d'honneur de Mademoiselle duchesse

                  de Montpensier

 

              e) Angélique d'Apremont 1622 + le 26/12/1697

                   x François d'Anglure, comte de Bourlémont, prince d'Amblise, marquis de Sy, le 16/5/1655 à Vandy,

                      né le 7/1/1604 + le 8/4/1660

                      fils de Claude 1580-1653

                      et Angélique d'Adjacet + 1635.

                      Il était veuf de Antoinette des Marins 1619-1652, épousée le 26/3/1636 dont il avait eu Anne

                      d'Anglure 1637-1708

                      Il eut également une fille naturelle : -  Anna Acquaviva d'Aragona dite Mademoiselle d'Atri

                      dont :

 

                       a Louis Absalon Saladin d'Anglure né en 1656 à Sy, + en 1725, duc d'Atry, baron des

                          Ambroises, prince de Melphes

                           x Antoinette Colbert en 1626 à Paris

 

                        b Henry Charles d'Anglure né le 24/8/1658 + le 28/5/1684 au siège de Luxembourg

 

                        c Henry d'Anglure 1660-1732 en religion

         

   B  Anne d'Apremont déjà décédée lors du partage du 2/5/1565

        x Henry de Miremont écuyer, sieur des Quatre Champs et de Noirval + après le 2/5/1565

           fils de Antoine

           et Isabelle des Fossez

           dont : a Henry de Miremont

 

           Veuf, Henry épousera en secondes noces, Marie d'Haraucourt

           dont : b Charles de Miremont

                    c Godefroid de Miremont

                    d  Judith de Miremont

                     e Lucrèce de Miremont

                     f Françoise de Miremont

 

    C Jeanne d'Apremont

         x Jacques de Cuvelier, (Cuvilliers) sieur des Roches + après le 2/5/1565

    ?? xx Jean François de Saint Baussan, seigneur de Berlise ( apparaît sur un contrat de partage le 2/5/1565)

            

     dont, enfants du 2ème lit :

 

     D Hierosme d'Apremont

 

     E Gobert d'Apremont

 

     F Jacques d'Apremont, chevalier de l'Ordre de St Jean de Jérusalem, Ordre de Malte, commandeur de

         Lagny le Sec, Senlis et Liège

 

     G Guillaume d'Apremont peut-être + en bas âge

 

     H Guillaume d'Apremont, seigneur, baron de Saint Loup déjà décédé le 1/4/1597

          x Jeanne d'Orgeau le 5/7/1575 par contrat de mariage signé des notaires Chevalier et Baucher de

            Vitry,de Jacques d'Apremont, frère de Guillaume, de Pierre de Villiers, écuyer, sieur de Champelle,

             son beau frère.

              fille de François d'Orgeau, seigneur de Hauteville et Sorbon,

              et de Marguerite de Failly.

         xx Marie Spifame,  

             fille de Jean Spifame + 1590

             et Marguerite du Lion + 1580.

             Elle se remarie avec Jean de La Bresonne, seigneur de Châlons

             dont, du premier lit :

 

a Pierre d'Apremont, baron de Saint Loup - Emancipé, ainsi que son frère Jacques le 1/4/1597, déjà décédé le 8/1/1660

  x Charlotte de Billy

     fille de Pierre de Billy, chevalier, seigneur d'Aurilly 

     et de Charlotte de Garges.

     Le 1er juillet 1641, partage entre Charlotte et Philippe de Billy son frère, des biens leur revenant du fait du décès de leur père.

 

     dont :

 

aa Jean d'Apremont, baron de Saint Loup, seigneur de Laubresie, capitaine d'une compagnie

    de chevaux-légers au régiment de Fabert

     x Madeleine de Fabert par contrat de mariage du 8/1/1660, signé par les notaires Mamiel et Bertrand de Metz, de Jean, baron d'Apremont.

        fille de François de Fabert, chevalier, seigneur de Moulin, maître échevin de la ville de Metz

       et de dame Madeleine de Fors.

       nièce d'Abraham, marquis de Fabert, maréchal de France

       dont :

 

aaa Abraham Jean Louis d'Apremont, seigneur de Laubresie

x Jeanne Madeleine d'Ambly

dont :

 

- Magdeleine Louise d'Apremont née en 1688 + 3/5/1757 au château de Horgne

x Gratien J.B. de Villelongue 1714-1748

xx Marcellin de Liques de Ferainghes d'Esplay

 

aab Jean d'Apremont

aac Charlotte d'Apremont 

aad Anne Louise d'Apremon

aae Innoncente d'Apremont

 

ab Catherine d'Apremont

     x Hector de Saint Blaise, seigneur de Baricourt

     xx Jean de Pellart, seigneur de Servigny

 

ac Esther d'Apremont      (pas confirmée, sinon par les armoiries...)

    x Jean des Porcelets de Maillane, maréchal de Lorraine

       Armoiries de Choiseul, Aviller, Chastellet, Haraucout, Billy, d'Autel, de Ludres, de

       Sampigny, Lenoncourt, Savigny, Roussy, Blécourt, Beauve, Senlis.

 

b Jacques d'Apremont

 

I Blanche d'Apremont

 

J Ysabeau d'Apremont

 

K Jeanne d'Apremont  

     x Odet de Berles, écuyer, sieur d'Inernaumont + après le 2/5/1565

 

L Jeanne d'Apremont  (probablement la même Jeannne)

    x Jean François de Saint Baussan, seigneur de Berlise

 

M Antoinette d'Apremont

    x Guy de Beaumont, écuyer, sieur de St Etienne + après le 2/5/1565

               

 2 Jean d’Apremont seigneur de Nanteuil, Sorcy et Buzancy + en juin 1565

     x Anne de Ville  en 1520 ou 1523, née vers 1500

     -x- Ne N.

           dont :

 

     A Jean d'Apremont  (pas attesté) né vers 1531 à  Sorcy

          x Claudine de Coucy - Vervins vers 1553

             fille de Jacques de Coucy

             et Isabelle du Biez

 

      B Charles Ier  d’Apremont  baron de Nanteuil, né après 1530

           x Suzanne De Harange née vers 1530 -

              veuve de Nicolas de Haraucourt, seigneur d'Acraigne + 1574

              dont elle avait eu Elisée de Haraucourt + 1629

              dont :

 

          a Absalon d’Apremont né vers 1570, décédé le 24/2/1637, baron de Nanteuil

             x Claudine d’Y de Séraucourt née vers 1590 décédée en 8/1638 dame de Novian le Comte

                fille de Anne d'Y

                et Françoise Joachim de Grammont-Villechevreux

                dont :

 

                - Suzanne  d'Apremont

                   x Claude Baudier, vicomte de Ville en Tardenois, gouverneur du Rethelois

                       dont cinq enfants

 

                - Charles Aspremont, comte d'Aspremont

      

            b Charles II d’Apremont, comte d’Apremont -Nanteuil, né en 1590 à Vervins + 1665

                x Marie Françoise de Mailly, dite de Coucy, dame de Mailly, née vers 1625 + 9/1702

                   fille de Louis III de Mailly seigneur de Rumesnil, 1594-1637

                   et Isabelle Claire Eugénie de Croÿ.  

                   veuve, elle épousera Claude Antoine de Grammont      

                   dont  deux filles :

 

                    ba Marie Louise d’Apremont née en 1625, décédée le 23/10/1693 à Madrid

                        x Charles III de Lorraine Vaudémont duc de Bar le 4/11/1665, né le 5/4/1604 + 4/1/1675, fils de

                            Francis II dit de Vaudémont de Lorraine 1572-1632 et de Christine de Salm + 1609,

                            veuf d'épouses précédentes :

 

                             - Nicole de Lorraine, duchesse, en 1621 + en 1637 dont il eut Charles Henri de Lorraine1642-1723

                             - Béatrice de Cusance en 1637 (1614-1663) dont il eut  Anne 1639-1720

                             - N. de Cantecroix

                             - Marie de Rohan, duchesse de Chevreuse, relation, 1600-1679

                      xx Henri Claude (Franz) de Mansfeld, prince de Fondi en 1679, né le 21/11/1640, + le 8/6/1715

                           fils de Bruno von Mansfeld, comte

                           et Maria Magdalena von Törring

 

                           dont : a Maria Anna von Mansfeld née le 16/10/1680 à Wien, + en janvier 1724

                                       x Wilhelm Florentin zu Salm-Neuviller, graf, le 28/9/1699 à Wien, 1670-1707

                                          dont : - Nikolaus Léopold zu Salm 1701-1770

                                     b Maria Eleonore von Mansfeld née le 16/10/1682 + 24/5/1747

                                        x Karl Franz von Mansfeld, prince de Fondi le 31/5/1703, 1678-1717

                                           dont  : - Maria Eleonore Mansfeld 1710-1761

                                                     - Heinrich Franz Mansfeld 1712-1780

 

                      bb Marie d'Apremont née en 1627 à Vervins, Aisne, décédée en 1692 dite fille de Charles

                           d'Apremont

 

 Elisabeth d'Apremont née vers 1525

       x Philibert d'Orjo né vers 1520

         dont - Bonne d'Orjo

                   x Nicolas II de Nonancourt seigneur de Besonvaulx, de Pouilly et de Luzy en partie

 

  4 Bernard de St Laurent d'Apremont, enfant naturel + après 1561, dit fils de Jean d'Aspremont +  en 1565

     x Marguerite de Saint Laurent

        dont :

 

         - Jean d'Apremont seigneur de Bethenville

            x Claude de Saint Paul, fille de Antoine, écuyer, et de Françoise Du Biez

               dont :

 

               - Charles d'Apremont décédé avant mars 1612

                  x Marguerite d'Apremont

                     fille de Jean d'Apremont

                     et Catherine de Sapogne (voir ci dessous)

                        dont:

 

                   - Ferry d'Apremont, seigneur de Bethenville, Villers devant Orval et St Morel + avant 1672

                      x Anne de Lescouade + avant 1699

                         dont :

 

                      - Jean d'Apremont, seigneur de Bethenville, Villers, St Morel, Corbion, Balby

                         x Angélique de La Tranchée le 26/6/1672 à Savigny sur Aisne,  + le 13/2/1714 à St Morel

                            fille de Jean de La Tranchée, écuyer, vicomte de Laffincourt

                            et Marguerite Du Vidal

                            dont :

 

                            - Anne Madeleine d'Apremont née en 1684, + le 3/3/1730  à St Morel

                               x Jacques de Mouchy, écuyer, le 27/5/1713 à Aure, Ardennes, écuyer, chevalier de St Louis

                                seigneur de Cottancy

                                fils de Charles de Mouchy

                                et Marguerite Longuet

                                dont : - Anne Angélique de Mouchy née en 1713

                                            x Charles de Meckenheim, dont Jean François de Meckenheim de la Malmaison

   

XXVIII

 

Jean d’Apremont  

Chevalier, seigneur de Buzancy, Réthel, Imecourt et autres lieux,  prince d’Amblise, gouverneur de Mézières.

Il possédait le château Augeard, domaine féodal constitué de lourds bâtiments, quatre tours, larges fossés, pont levis et portes épaisses,  lequel passera dans l’escarcelle de René d’Anglure.

En 1759 il sera vendu aux enchères publiques entre Monsieur de Montmain, la comtesse du Barry et le marquis Pierre Tavernier de Boullongne.

 

Né vers 1474, décédé le 2/3/1522 à Mézières

x Antoinette de Brandenbourg - Vianden le 19/6/1497 et le 3/8/1497, sa nièce, dame de Lumes, née ca 1495-

   30/9/1523

   fille de Frédéric IV seigneur de Meisenbourg

   et Catherine d’Apremont

   dont :

 

1 Jean d'Apremont prince d'Amblise + en 1552 

   x Ne .N. en 1521, sans postérité

   xx Marie Von Salm en 1530

 

2 Antoinette d’Apremont née vers 1515, décédée le 29/7/1591 à Bourlémont 88,

   « décédée au château de Bourlémont entre 5 et 6 heures du soir le lundi à du 29ème juillet 1591 âgée de

      quatre vingt ans, assistée de son mari après 59 ans de mariage, inhumée le lendemain en la chapelle dudit

      Bourlémont. »

      Dame de Lumes en 1552 ( principauté d’Amblise) dame de la Vicomté de La Forest, Malmaison et Imécourt,

      Maizières, Buzancy, Bayonville, Bar, Haricourt et parties des Hautes et Basses Loges, et Rodemacq ( ?) –

      Enumération des possessions sur sa dalle funéraire –

   x René d’Anglure  le 29/10/1534 et le 9/11/1534, de Buzancy, baron de Bourlémont, Ligneville, Tantonville et  

      Graux en partie, Frébécourt, Rozes, Rebeufvoille, Mont Seraumont, Omelmont, Quevilloncourt, Pugnerot,

       Romont, Saint Maurice, Brancourt, Saint Elophe   - dalle funéraire -  Baron de Bourlémont et Conflans Sainte

       Honorine, échanson du roi de France en 1545, gouverneur de Montigny le Roi. Né vers 1510, décédé le

       3/8/1596 à Bourlémont, inhumé à Buzancy.

       fils de Saladin d’Anglure, baron de Conflans Sainte Honorine 1472-1545

       et de Marguerite de Ligneville, ca 1485-1551.

      

       dont : a Jeanne d’Anglure née vers 1535, décédée vers 1600

                    x Gabriel de Bonneval de Blanchefort le 15/1/1558 et le 6/3/1558 à Paris, + après le 6/8/1590

                       fils de Jean de Bonneval de Blanchefort

                       et de Françoise de Varie

                       dont ; - Isabeau de Bonneval de Blanchefort née vers 1570

                                 - Henry de Bonneval de Blanchefort

 

                 b N. d'Anglure

                 c Jacqueline d'Anglure

                 d Françoise d'Anglure

                 e Affrican d'Anglure  +1592

 

XXVIII bis

 

Gobert d’Apremont, seigneur de Tullin, né vers 1475

x Antoinette de Bissipat entre 1510 et 1516, née vers 1480

   fille de Georges Paléologue dit Le Grec de Bissipat + en 1496

   et Marguerite de Poix, dame de Troissereux.

   dont :

 

    - Hélène d’Apremont, dame de Tullin, née vers 1520 + en 1585

       x Jean de L’Isle Marivaux le 5/10/1542, né le 8/6/1500 décédé le 22/3/1572

          fils de Guillaume de L’Isle Marivaux + en 1511

          et Marguerite de Balu.

          Chevalier des Ordres du roi, maître d’hôtel, capitaine de Beauvais, bailli de Mantes et Meulan, seigneur de

          Marivaux et Troissereux, lieutenant général au gouvernement d’Ile de France en 1563. Il était de l’entourage

          du frère du connétable Anne de Montmorency, François de Montmorency, seigneur de Montmorency, de

          la Rochepot et de Mello.

          Il semble que le château de Troissereux fut un refuge pour les protestants de la région. Hélène d’Apremont

          avait embrassé cette religion pour la quitter après la Saint Barthélémy….

          Ils seront ancêtres de Joséphine de Beauharnais

          dont :    -  Marguerite de L’Isle Marivaux

                       -  Claude de L’Isle Marivaux  né vers 1550 + en 1598

                           x Catherine Béatrix du Moustier

                        - Marguerite de L’Isle Marivaux

                           x Jean de Carvoisin d’Armancourt né vers 1540

                        - Hélène de l’Isle Marivaux

 

Inconnus

  

Baltazar - Gobert d'Apremont, chevalier de Malte, commandant de Boncourt né vers 1460

x Ne N.

  dont :

   - Thierry d'Apremont, écuyer, seigneur de Boncourt

      x Ne N.

        dont :

       - Jean d'Apremont, écuyer, seigneur de Villers devant Orval + après 1583

          x Catherine de Sapogne le 8/9/1551, décédée en 1584, inhumée à Villers

             fille de Jean de Sapogne, écuyer

             et de Louyse de Croix

             dont :

             - Marguerite d'Apremont + après 1608

               x Charles d'Aspremont, seigneur de Villers devant Orval et Bethenville + avant mars 1612

                  dont lignée ci dessus

                

Généalogie II     Les Apremont aux Merlettes - branche cadette -

 

D’après Dom Calmet, Thomas, l'auteur de la branche des Apremont aux Merlettes  serait fils de Gobert V tué à la bataille de

Courtrai en 1302.

D'après Study il est fils de Geoffroi et Alix de Rambercourt.

La Généalogie reconstituée de la branche principale confirme les données de Study.

Geoffroi IV est le 6ème enfant de  Geoffroi III  et Isabelle de Quiévrain et l'on remonte ainsi les 9 générations suivantes de la branche principale jusqu'au 8ème siècle.

 

XXI bis   (se rapporter à la lignée principale Généalogie I )

 

Geoffroy IV d’Apremont  décédé en 1335

 x Alix de Rambercourt

    dont :

 

    - Thomas d'Apremont qui suit en XXII

 

XXII

 

 Thomas d'Apremont né vers 1310

    x Cécile d'Ainville  née vers 1320 + après 1371, dame de Marchéville en 1371

        dont :

 

       1 Thomas d'Apremont qui suit en XXIII

       2 Gérard Ier d’Apremont qui suit en XXIII bis

 

XXIII

 

Thomas II d’Apremont dit de Marcheville, né vers 1340 + 1395 lieutenant de Commercy en 1381

 x Hélène de Vaubécourt, née vers 1345

    fille de Gauthier de Vaubécourt ou de Jeannot

    et Catherine N.

    dont :

 

  - Aliénor (Eléonore) d’Apremont dame de Vaubécourt, née vers 1385

     x Georges de Nettancourt  en 1426, né vers 1380 + après 1426, bailli de Bar le Duc

        fils de Jean II de Nettancourt

        et Marie de Boncourt

        dont :

         a Jeanne de Nettancourt née vers 1425 x Guillaume d'Augy + en 1474, dont Claude

          b Aimée de Nettancourt

              x Ancel de Doncourt dont : - Philibert de Doncourt, écuyer, bailly du Barrois + 1452

           c Clémence de Netancourt

           d Jean III de Nettancourt  x Marguerite de Nicey avant 1437, dont Nicolas de Nettancourt

   

XXIII bis

 

Gérard Ier d’Apremont  né vers 1330/1340 - dit fils de Thomas -

x Ne N.

  dont :

 

- Martin d'Apremont qui suit en XXIV

 

XXIV

 

Martin d’Apremont né vers 1400

x Ne N.

  dont :

 

- Roxin d'Apremont qui suit en XXV

- Thomas d'Apremont qui suit en XXV bis

 

XXV

 

Roxin d’Apremont  premier seigneur connu de Remenoncourt

x Ne N.

   dont :

 

 a Colard d’Apremont, prêtre et chanoine de Verdun, paraît en 1435

 

 b Jeannette d’Apremont

     x Nicolas de Blanzée

 

 c Nicolas d’Apremont seigneur en partie de Tilly et Woimbey

 

 d Jean IV d’Apremont  qui suit en XXVI

 

 XXV bis

 

Thomas II d’Apremont

C’est lui qui fera, avec son aîné,  la branche des « Apremont aux  Merlettes »

  Maître échevin de Metz, seigneur de Secours, Vandière et Mardigny

  Selon Cayon :

  « de sable au chef d’argent paré de 3 corbeaux de gueules membrés, becqués de sable ou d’argent »

  Variante :

  « d’argent à 3 merlettes ou corbeaux de sable » parfois dits avec :  « bordure engrelée de gueules » 

 

   x Anne Choiseul, dame d’Esclances et Maulonne, du 7/3/1497 au 22/9/1499

      fille de Jean ou Jacquot, chevalier, seigneur de Montreuil le Sec

      et de dame Barbeline , sœur du grand prévôt de Saint Dié, Wary de Savigny.

      Elle était veuve de Jean de Sampigny, chevalier.

 

XXVI     

 

Jean IV d’Apremont, né vers 1384, émancipé et hors tutelle le 13/2/1398, seigneur d’Haraucourt 54, Louppy 55, Bayon, Germigny 54, Chauvirey 70 sénéchal de Lorraine et Barrois, bailli de St Mihiel. Décédé en 1445, après un dénombrement encore effectué en début d’année, avant le 27/9/1445. Il achète, semble-t-il, la seigneurie de Génicourt vers 1400, mais c'est en 1487 que Génicourt passe dans la famille Apremont par acquêt. Il abandonne le blason original de la famille et crée le sien. La terre familiale sera Remenoncourt (actuel  Remennecourt) près de Revigny  tandis qu’il va acheter la forteresse de Marchéville en Woëvre à Hans ou Jean de Winchelin après 1415. Il y résidait souvent, se partageant ainsi entre Marchiéville, Saint Mihiel et Apremont où il possédait une maison et pour laquelle il rendait hommage à Hue d’Autel.

suivre Les Seigneurs d'Autel

 

Jean d’Apremont figure sur plusieurs actes du duc Robert, il est qualifié de «cousin »

L’histoire dit que la branche aînée, trop puissante, fut dépossédée et qu’elle se retira dès lors dans le Rethelois.

Thomas Apremont, le cadet continue à faire bonne figure à l’évêché de Verdun et le Barrois.

  

On remarque qu’il n’est pas le seul à faire paraître des corbeaux sur ses armes, d’autres lignées collatérales   l’adoptèrent également. Jean d’Apremont, sire de Conflans et Forbach, mêlé de près à l’histoire de Metz et du Barrois au XIVème conserva les armes de la lignée directe mais adopta comme brisure, un franc quartier chargé d’un corbeau.

x Nicolle de Thiaucourt vivante en 1400, sans hoirs

xx Mahaut de Villers dite veuve le 27 septembre 1445, elle fera reprise de ses biens et ceux de son douaire

Son fils aîné recevant immédiatement Marchéville. En dénombrement, nous trouvons : terres et seigneuries d’Ambly, Monthairons, Wassecourt, Génicourt, Troyon, Jossécourt, La Croix sur Meuse, Isle devant Jossécourt, Saint Julien, Bullainville,Gussainville, Marville et Paroy, Perpont (Pierrepont en Meurthe et Moselle)Vaudoncourt, Domrémy la Canne, Dommarie, Baroncourt, Baalon, Brouenne, Quincy, Le Charmoy, des biens à Etain, Stenay, Laneuveville devant Stenay. En 1452, elle avait fondé, pour elle et son mari, un anniversaire à  l’abbaye de St Paul de Verdun

dont :

 

1 Jacquet d'Apremont qui suit en XXVII

 

2  N. d'Apremont     

 

3 Claude d’Apremont

x Philippe des Armoises  seigneur de Laroche en Ardenne et de Wimbé, sans hoirs

fils de Jean des Armoises 

et de Agnès de Volzire.

xx Aubert de Stainville seigneur de Montallot et Possesse en Pertho

dont :

- Claude de Stainville

- Guillemette de Stainville x Percival de Vuisse

 

4 N. d'Apremont

 

XXVII

 

Jacques dit Jacquet d’Apremont seigneur de Marcheville, héritier de la seigneurie de Génicourt dont il fit reprise le 3/4/1456 pour le fief de la maison forte au roi René, d’Esclances par son mariage, vivant en 1458. Seigneur considérable en Lorraine et Barrois où son arbitrage était souvent requis. Il signe le 27/10/1463 la convention passée entre le roi René, en tant que duc de Bar, l'évêque de Verdun et Guillaume de Haraucourt qui cherchait et exploitait les mines de toute nature entre les prévôtés barroises  de St Mihiel, Trognon, La Chaussée et Etain, et les Prévôtés  verdunoises de Charny , Mangiennes, Fresnes en Woëvre et Hattonchâtel.

Son cousin Jean de Bouvigny lui fera procès pour les terres de Baroncourt qu’ils partageaient.   

Anne de Choiseul d’Aigremont, dame d’Esclances en 1458, née vers 1410

fille de Guillaume

et de Catherine de Clermont

dont :

 

1 Jean II d’Apremont héritier de la terre de Remenoncourt, cité comme demeurant à Clermont en Argonne

En 1470, il reçoit procuration pour poursuivre la restitution de certains droits enlevés à Jean de Preye, chevalier, de Verdun. En 1499 il rachète à Perrette de Commercy, veuve de Richard  d’Amelanges, la part qu’elle détient dans la seigneurie de Marcheville.

 

2 Nicolle d’Apremont  - c’est à elle que Génicourt doit sa remarquable église - décédée en 1534

x Jacques Meniaut en 1487, veuf de Ne N. épousée en 1473, + probablement en 1487, licencié des lois, conseiller et maître des requêtes de  l’hôtel du duc de Lorraine, lieutenant général au baillage de Saint Mihiel en 1462. En faveur auprès du duc René qu’il avait accompagné à Paris comme secrétaire et reçoit pourservices rendus, la terre et seigneurie d’Ambly.

Famille récemment anoblie en 1384.

Jacques Meniaut rachète la terre de Génicourt pour mille livres, afin de lever le gage pris sur cette terre par Claude d’Apremont en payement de sa dot non encore perçue. Montant directement versé à Philippe des Armoises et Percival de Vuisse au nom des héritières de Claude d’ApremontNicolle d'Apremont et son époux s'étaient fait une donation réciproque de tous leurs biens le jour même de la transaction de Génicourt

xx Philippe de Nourroy en 1490, + en 1540, chevalier d’une famille ancienne de Lorraine, dont le premier membre s’enrichit à l’art de la guerre, appartenant à la famille de Nourroy le Sec, seigneurie de Port sur Seille et autres possessions. Quoique d'une réputation plus modeste que celle de son ancêtre, il était néanmoins unseigneur considérable en Lorraine et Barrois. Il sera chargé de régler les difficultés survenues entre les officiers de justice de Verdun et du Barrois,. Il figurera avec son frère Antoine de Nourroy, parmi les seigneurs auxquels le duc Antoine de Lorraine confia le soin de veiller au maintien de l'ordre dans les duchés pendant ses campagnes contre les Rustauds en 1525.

 

Il fera avec son épouse, de nombreux dons pour l'église de Génicourt où ils figuraient sur de nombreux  vitraux et leurs blasons étaient sculptés sur tous les rétables. Il descend de Yolande, fille de Jean d’Autel seigneur d’Apremont  et de Jeanne d’Apremont

Pas d’enfants de ces deux unions.

 

3 Aimée d’Apremont née vers 1445, décédée le 14/4/1529 ou le 25/3, à Metz

     x Nicolas de Rémiat, maître échevin de Metz. Né vers 1445 + le 4/1/1525.

        fils de Jean de Rémiat

        et Colette  de Deudeney.

        En dot, sa femme lui apporte, entre autres seigneuries, les terres de Dommarie et de Baroncourt tenues de Jacquet  d’Apremont,

        dont : - Alix de Rémiat

                    x  Regnault de Gourmay

                        dont : Anne et Nicolas.  

 

  4  Anne d'Apremont de Marcheville  + le 5/3/1529

       x Nicolas de Rémiot

       dont : - Alixotte Rémiot

                   x Renaud de Gournay

                      dont :  Honoré Nicolas + 1592

 

  5 Geoffroy d’Apremont qui suit en XXVIII

 

Pierron de Choiseul, fils naturel de Anne de Choiseul, reçoit en donation de Jacquet d’Apremont les biens de sa  mère sis au finage d’Esclances, donation consentie par Joffroy et Jean, fils de Jacquet d’Apremont.

 

XXVIII

 

Geoffroy d’Apremont chevalier, seigneur de Marcheville, Woitronville et Esclances en Vallage, de Manheulle, de Delus, du ban de Buzey en partie.

Né vers 1445 et décédé le 25/2/1497

 x Jehanne des Armoises e vers 1450 + le 14/8/1509.

    Tous deux reposent en l’église des Prémontrés de Verdun

              

« cy gist honorable personne seigneur Messire Joffroy d’Aspremont, chevalier, seigneur de Woitronville,

   Manheulle, de Delus, du ban de Buzey en partie, qui mourut le XXVè jour de febvrier m cccc iiij xx et

   xvij et aussi gist honorée Damle Jehanne des Harmoises, femme dudit feu Messire Joffroy, qui trespassa  

   le xiiij jor d’aoust, l’an mV et IX. Priez pour eulx »     

  

dont :

 

1 Jacques d’Apremont né vers 1475 + après 1509

 

2 Gérard II  d’Apremont seigneur de Marcheville + en 1523

   x Diane de Ludre en 1517, décédée le 25/4/1543

      dont : 

 

       - Gérard d'Apremont  bailly de Verdun, + le 5/5/1553 à Verdun

          x Guillemette du Chastelet vers 1545, née entre 1520 et 1535,  + en 1562, fille de Claude, seigneur de

             Bugneville et Pierrefitte et Françoise Mélian (ou Hélène de Roucy)

             En secondes noces elle épousera Christophe de Mondragon

             dont :

 

            - Esther d'Apremont

               x Jean des Porcellets, seigneur de Valhey en 1571, maréchal de Barrois,  + le 14/7/1613, fils de André,

                  seigneur de Valhey 1515-1575 et de Catherine d'Einville, dame de Valhey

                  dont :

                   - André des Porcellets seigneur de Valhey et Maillane, bailly de l'évêché de Metz  + le 18/8/1623

                      à Epinay

                      x Elisabeth Le Danois-Cernay

 

 3 Mahaut d’Apremont dame de Sepvigny, Koeurs et Villers devant Louppy en partie, née vers 1480 + 15/9/1552.

     x Jean d’Anneville le 22/4/1509, né vers 1460 + le 30/9/1525, attesté en 1491, seigneur de Cradar.

         Bailli du Bar et Lorraine, chambellan et conseiller du duc de Calabre

         fils de Guillaume, seigneur de Montaigu

         et Gilette de la Roque.

         veuf de Marguerite de Savigny,dame de Novéant et de Koeurs, épousée le 16/3/1497, sans postérité de

          cette première union.

          Les deux épouses ainsi que Jean d’Anneville reposent en la Chapelle Sainte Lucie de Sampigny.

          Il rachètera à ses deux beaux frères la seigneurie d’Esclances le 22/4/1509 moyennant 2.800 francs barrois,

          soit 2.240 livres tournois. Il fortifie le château qu’il habite et fonde l’église Sainte Catherine.

          On le retrouve en 1520 donnant quittance de ses gages de bailli, le 10/4/1521 apposant son sceau sur un aveu

           de Balthazar de Housse, chevalier et en 1522 ou il affranchira des hommes et des femmes de sa seigneurie

           d’Esclances.

           En 1526 Mahaut d’Apremont sera qualifiée de veuve.

           dont :

 

          a Marguerite d’Anneville

 

          b Antoinette d’Anneville  

             x Laurent de Francières, chevalier, seigneur de Francies et Clins

                dont : -  Mahaut de Francières x René de Choiseul, chevalier, baron de Meuse et Beaupré.

                             Il récupère ainsi la seigneurie d’Esclances qui retournait aux Choiseul après un siècle.

                           - Edmée de Francières x Nicolas de Saint Belin, chevalier, seigneur de Vaudrémont ,

                              échanson de la reine et chevalier de l’Ordre du roi. Nombreuse Postérité.

 

           c  Philippe ou Philipotte d’Anneville

               x Robert de Villars, écuyer, en 1526, seigneur d’Esclandre vécut peu

               xx Jacques N. le 19/8/1530

               xxx Claude de Beauvau, chevalier, seigneur de Rorthey, de San Daucourt avant 1537, veuf de Claude

                      du Fay, fils de Pierre.

 

4 Gérard III  d’Apremont né vers 1490

    x Guillemette du Châstelet. Elle se remarie avec Christophe de Montdragon, colonel au service de

       l’Espagne et gouverneur de Damvillers.

       dont :

 

             a  Judith d’Apremont  chanoinesse de Poussay près de Mirecourt

 

             b  Diane d’Apremont

                 x Gallo, dit le baron de Malle, colonel espagnol qui dénombre des biens lui venant de sa femme :

                    seigneuries de Quincy, Aulnoux la Grange, Sainte Marie etc, qu’elle lui porta en dot, déclarés

                    successivement les 15/11/1584 et 24/4/1587

 

 « Par lettre patentes du 22/9/1499 le duc René consentait aux époux, Jean d’Anneville et Marguerite de Savigny,  leur vie durant, le bénéfice de ses châtellenie et mairie de Koeurs »

Jean d’Anneville sera nommé bailli de Bar par le duc René et le roi Louis XII en fera son chambellan.

 

Les différentes souches Apremont - Aspremont

 

- Oryot d'Aspremont (se fond dans la famille Aspremont)

- De la Motte d'Aspremont (généalogie fragmentaire)

- De la Lande d'Aspremont (inconnus)

- D'Orthe d'Aspremont ( peut être Apremont  de souche, par les femmes )

- De Caupenne d'Aspremont (successeurs de la famille d'Orthe d'Aspremont de Béarn)

- De Sury d'Aspremont (généalogie partielle - d'Aspremont par ordonnance)

- De Salse d'Aspremont (généalogie partielle)

- De la Balme d'Aspremont (généalogie partielle)

- De Bongars d'Aspremont (inconnus)

- D'Apremont de Vendée (fragmentaire - voir Apremont de Poitou/Vendée)

 

   François de Bongars d'Aspremont, fils de David de Bongars de La Bergerye 1575-1603 et de Anne de

   Bouju

   x Marie Le Vaillant avant 1642

 

- De Robin d'Aspremont probablement issu d'une branche cadette d'une famille de Hainaut, - Robin Ier des

   Armoises 1302-1322 -  passée au service du comte de Bar - Ce personnage a vendu, de concert avec son

   épouse, une partie de ses biens à Geoffroy d'Apremont et à son épouse Isabelle de Quiévrain.

    Il y eut également, vers 1400, le mariage de Philippe des Armoises et Claude d'Apremont.

    Et en 1435 Geoffroy d'Aspremont promet de rendre la forteresse de Tichemont saisie sur Robert des 

    Armoises, chevalier, par le duc d'Anjou Lorraine et Bar.

    Ce Robert des Armoises avait épousé la prétendue "Pucelle d'Orléans" dite Jeanne d'Arc, dont descendance.

 

- De Lynden - d'Aspremont (deviennent comtes d'Aspremont par lettres patentes et renonciation - fictive- du

   titre)  

   Toutefois les données de Claude Donadello changent les donnes, sauf s'il s'agit des recherches familiales

   imprimées des Aspremont - Lynden auxquelles les historiens semblent refuser leur crédit.....)

 

Généalogies Partielles

 

Lot et Garonne

 

Arnaud - Raymond  d'Aspremont

Né vers 1200, décédé après 1263. Semble avoir une certaine importance dans son époque, car en 1243, il jure de conserver la paix faite entre le roi et le comte de Toulouse - Note F.Moulenq

 

Arnaud pourrait être fils de Gobert VI d'Apremont qui fit la guerre aux Albigeois. On sait que le roi distribuait des parcelles du territoire conquis à ses chevaliers - de façon à gérer sans coup férir les nouveaux domaines ainsi rattachés à la couronne - on peut donc aisément supposer que les cadets de familles s'installent dans la région. Et c'est vrai que l'on trouve dans ce Sud français bien des familles issues du Nord, pour exemple les Aumont et Haumont qui ont suivi le même parcours, et bien d'autres encore....

(voir " Les premiers seigneurs Aumont" et l'Histoire de ces périodes en suivant les Chéoux...)

Ceci est donc une des nombreuses transhumances connues au cours des siècles d'histoire.

 

x Ne N.

dont fils probables:

 

- Randon (Baudouin) d'Aspremont attesté en 1256 faisant des donations à l'évêque d'Agen 42 - Note F. Moulenq

 

- Isarn  d'Aspremont né vers 1230 seigneur en partie de Clermont-Dessus 47 (Clermont Soubiran) et Roquecor  

   par son mariage.

   x Grande de Durfort avant 1262, née vers 1230

      fille de Saysset de Durfort

      dont :

 

   1.Arnaud d'Aspremont premier seigneur de Roquecor 82 en 1307

 

   2.Arnaud - Raymond d'Aspremont né vers 1262, attesté en 1316

      x Alpaïs de Ungac (?)

         dont :

 

      - Bernard - Raymond  d'Aspremont né vers 1290 premier seigneur de Roquecor 82 en 1307 avec son oncle

        Arnaud d'Aspremont, reçoit une donation en terre de Arnaud de Durfort et de sa mère Alpaïs de Ungac.

           Note F. Moulenq. (Aurejac)

        x Ne N.

          dont :

 

        - Arnaud - Raymond d’Aspremont, chevalier né vers 1325, seigneur de Roquecor et Miramont 82 

          x Marqueze de Faudoas le 31/8/1365 veuve de Canhard de Saboulies, damoiseau, épousé le     

             13/11/1352, né vers 1330 + avant 1365, fille de Béraud II de Faudoas, baron + vers 1372 inhumé à

             Toulouse et Hélène de Balaguier ( 3ème des 6 enfants)

             dont deux filles :

 

             a Comtesse d'Aspremont née vers 1365, dame de Roquecor et Miramont 82 en partie.

                x Amanieu-Raymond de Pellegrue, né vers 1330, chevalier, seigneur de Montaguet 82, attesté  

                   en1356, 1362, 1363, 1379  fils de Gaillard Gilbert Ier de Pellegrue et Judith de la Motte,

                   dont : Marguerite - Delphine de Pellegrue née vers 1305

                             x Fortanier de Cazeton dont Marguerite ( Amanieu Raymond se remarie avec Ne N. dont il aura Guillaume de Pellegru

 

b Jeanne d’Apremont née vers 1370

x Guillaume de Pellegrue, baron, seigneur d'Eymet et de Soumensac 24,  + après 1424

fils de Amanieu-Raymond  de Pellegrue, seigneur d’Eymet (de son second mariage..)

                     Veuf de N. de Biron de Montferrand, née vers 1370 + vers 1394, fille de Aimeric seigneur de

                     Montferrand et Polide  de Montferrand dont il avait eu :  - Bertrand de Pellegrue

                                                                                                                - François de Pellegrue

                    dont :   - Bertrand de Pellegrue dit d'Aspremont de Pellegrue, seigneur de Miramont et Roquecor

                                  en 82, né vers 1395 + vers 1464

                                  x Catherine de Durfort, née après 1406, fille de Jean Bertrand de Durfort et Alpaïs de

                                    Beauville

                                    dont - Jehan de Pellegrue dit d'Aspremont ca 1425 + après 1477

                                            - Arnaud de Pellegrue ca 1430

                                               x Catherine de Rouzet

                                                  dont Jean 

                                             xx Jehanne de Boisset dont Jeanne

 

               Bertrand de Pellegrue hérite de Roquecor de son oncle Amanieu et de Sibyle de Biron, sa tante,

               veuve de Hélie de Fumel.

               En 1493, Bertrand et son fils Arnaud sont accusés d'avoir assassiné un notaire de Moisac - Note Aurejac -

 

Généalogie partielle de la famille Oryot d'Apremont

 

Blason

 

"d'argent au chevron de gueules accompagné de 3 mouchetures d'hermine de sable"

Enregistré par Hozier le 22/8/1698

 

Les d'Oryot d'Apremont ne sont pas Apremont de souche mais par alliance. Leur parcours vaut la peine d'être conté, d'autant que leur descendant qui épouse la dernière Apremont va également revendiquer et prendre possession de la maison d'Apremont, ses titres et ses armes.

 

Cette famille, originaire du royaume de Naples se fixe en France avec Nicolas Oryot, premier du nom, cadet de la maison des marquis de Crosunia ou Crecencia. Il sert le roi Philippe le Bel à la tête d'Italiens en 1293, croisade des Albigeois, et épouse Anne, la fille du comte de Montaigu.

 

Nicolas Oryot

fils de N. de Crosunsia ou Crecencia, marquis

x Anne de Montaigu

   fille de N. comte de Montaigu en Bourgogne

   dont il eut :

 

Maubert Oryot, chevalier, seigneur de Pagny sur Saône

 x  Marie du Blé

     fille de Jean du Blé

     dont il eut :

 

Robert Oryot, chevalier, capitaine de cent lances au service du roi, gouverneur de Châlons, il acquiert la terre de Jubainville

x Agnès de Saint Beaussant

    fille de N. de Saint Beaussant de Lorraine

    dont il eut :

 

Charles Oryot, Ier du nom, chevalier de Jubainville et de Pagny sur Saône, capitaine d'une compagnie  d'hommes d'armes à Cheval pour le service

de la France en 1437

x Marguerite de Manonville

   fille de Perin de Manonville chevalier seigneur du lieu

   dont il eut :

 

François Nicolas Oryot, chevalier, seigneur de Jubainville et Villotte en 1442 et place de Manonville

x Gabrielle de St Maurice

   fille de Henrion de St Maurice  chevalier, seigneur du lieu

   dont il eut :

 

Jean Oryot Ier du nom, chevalier, seigneur de Jubainville, de Houdealincourt et Menoncourt, capitaine de cavalerie, capitaine des gardes de la reine de France

x Marie de Rececourt

   fille du baron de Rececourt, bailli de Clermont

   dont il eut :

 

Jean Oryot, IIème du nom, chevalier, dit le comte de Jubainville, mêmes possessions, lieutenant aux gardes de la reine de France

x Françoise Hurault

   fille de Jean Hurault, écuyer

   et Jeannette de Hadigny

   dont il eut :

 

Pierre Oryot, seigneur chevalier de Jubainville, de Houdelaincourt, de la Tour Forte de Menoncourt etc... chevalier de cent lances à cheval au service du duc de Lorraine

x Colette de Godignon

   fille de Nicolas de Godignon

   et de Marguerite de la Mothe 

   dont il eut :

 

- Nicol Oryot qui suit

- Gérard Oryot, cadet.

 

Nicol Oryot, chevalier, seigneur de Jubainville, de Meligny, Houdelaincourt, Menoncourt, conseiller d'Etat du duc de Lorraine et grand louvetier du duché de Bar

x Jeanne de Bar le 10/11/1582

   fille de Claude de Bar, écuyer, seigneur de Louze

   et de Marguerite Cholet

   dont :

 

1 François Oryot auditeur des comtes de Bar le 20/3/1610

   x Julienne Raulet en 1611

     fille de Jean Raulet seigneur d'Ambly

     et de Madeleine de Senocq

     dont :

 

     - Nicolas Oryot maître de la Chambre des comptes du Bar, grand louvetier du duché du Bar en 1663

     - Jeanne Oryot

        x Henri Rollin conseiller d'Etat de Charles IV et intendant de ses troupes

 

2 Charles Oryot qui suit

 

3 Anne Oryot

    x Gaspard l'Escarmoussier en 1618, écuyer, conseiller de son Altesse

 

4 Claude Oryot

    x Jean Elysée le Moleur écuyer, gruyer de Clermont

 

Charles Oryot II, chevalier, seigneur des mêmes lieux, auditeur des comptes de Bar, prévôt de Ligny, conseiller d'Etat du duc de Lorraine

x Marie Gabrielle de St Remi le 27/9/1616

   fille de Jean de St Remi, écuyer, seigneur de Brieulle sur Meuse et Granges

   et de Jeanne de Senocq

   dont :

 

Charles Oryot III, chevalier, seigneur de Jubainville, de Houdelaincourt, de la Tour Forte de Menoncourt, conseiller d'Etat  du duc de Lorraine

Jeanne Millet - d'Estouf le 25/7/1645

   fille de François Millet d'Estouf, citadin et conseiller de la ville de Verdun, seigneur de Mors

   et de Marie Rutant

   dont 5 enfants :

 

1 François Charles Oryot qui suit

 

2 Marie Anne Oryot

   x Jean de la Tour en Voivre, comte, seigneur de Savonnières

 

3 Marguerite Charlotte Oryot 

   x Gabriel François d'Armur seigneur de Gerbeuville, Maizé et Senonville, conseillé d'état et doyen des maîtres

      des requêtes de son Altesse

 

4 Catherine d'Oryot

   x François Anne du Puy, baron, seigneur d'Avrainville et de Vascourt, président général des grands jours de

      Commercy puis conseiller ne la cour souveraine de Lorraine et Barrois

 

5 Henriette Oryot

   x Louis Ignace de Rehès le 24/12/1663 par contrat devant le notaire François Robert, chevalier, seigneur de

      d'Issoncourt et Sampgny

 

Charles François Oryot, chevalier de Jubainville, Houdelaincourt, de Tillombois et de la Tour Forte de Menoncourt, conseiller d'Etat du duc Lorraine

Louise d'Aspremont, le 17 septembre 1701

    fille de Charles François, comte d'Aspremont, seigneur de Tillombois

    et d'Elisabeth de Laubrussel (ci dessous)

    Par ce mariage l'ancienne et illustre maison d'Aspremont s'est fondue dans celle d'Oryot qui a obtenu  des lettres

    patentes du duc de Lorraine, François Ier, empereur, qui l'autorisent à ajouter son nom à celui d'Aspremont  et

    d'écarteler ses armes de celles de cette maison.

    dont :

 

- Jean Charles Oryot - Aspremont qui suit

 

- Jean Baptiste Oryot d'Aspremont dit le chevalier d'Aspremont seigneur de Houdelaincourt, lieutenant

  capitaine, major du régiment du Langedoc, dragons, né le 12/6/1712 tué à la prise de Plana en Bohême en 1742

 

Jean Charles Oryot d'Aspremont, comte seigneur de la Tour Forte de Menoncourt, de Houdelaincourt, de Jubainville, de Courouvre, seigneur de Tillombois   sous lieutenant des chevau-légers de Son Altesse Léopold duc de Lorraine puis commandant d'un régiment de Tihange, infanterie pour le service de la France

x Catherine Louise de la Tour en Voivre, comtesse

   fille de François Charles de la Tour en Voivre, seigneur de Savonnières , Suzemont etc

   et de Marie de Rouard de Lezey

   dont :

 

    1 Jean Charles Oryot d'Aspremont comte Oryot d'Aspremont, chevalier seigneur de Tillombois et Courouvre,

        colonnel du sixième régiment des chevau-légers puis maréchal de campdes armées du roi, mort en 1793 sans  

        postérité

 

    2 Jean Baptiste d'Oryot d'Aspremont, chanoine, comte de Lyon, + en 1786

 

    3 François Hyacinthe Oryot d'Aspremont qui suit

 

    4 Marguerite Catherine d'Oryot d'Aspremont

 

    5 Catherine Louise d'Oryot d'Aspremont

 

François Hyacinthe d'Oryot d'Aspremont, comte, chevalier, seigneur de Savonnières en Woëvre et de la Tour Forte de Menoncourt, commandeur de l'Ordre de St Etienne de Toscane, chambellan actuel de l'empereur d'Autriche et du grand duc de Toscane, général major des armées impériales.

Honoré de très beaux titres en parchemin et de plusieurs lettres des empereurs Joseph et Léopold II  qui confirment son ancienne noblesse et prouvent leur entière satisfaction des services qu'il a rendus, tant en Toscane qu'en Autriche, et aux armées pendant 36 ans.

 x Marguerite Madeleine d'Ourches en 1790, chanoinesse du chapitre de Laveine, dame de la Croix Etoilée de

    l'impératrice d'Autriche

    fille de messire Pierre, comte d'Ourches, chevalier, seigneur du  comté de son nom et Emelle

    et de Marguerite Charlotte Le Goullon d'Haraucourt

    dont :

 

    a Marie Geneviève Joséphine d'Oryot d'Apremont née le 31/3/1796 à Fribourg, + le 22/10/1866

       x Etienne Gabriel Aimée de Nettancourt-Vaubécourt le 16/10/1815 par contrat signé du roi et de la 

          famille royale, vicomte de Nettancourt, officier supérieur de la garde royale.né le 17/4/1787 à Doncourt

          Meuse et + le 18/4/1846

          fils de Marc Pierre de Nettancourt - Vaubécourt1743-1820

          et de Charlotte Jeanne des Roys 1761-1829

          dont :

          - Jean Charles de Nettancourt-Vaubécourt né le 15/2/1834 à Nancy + le 30/6/1916 à  Blonville

             x Marguerite de Bauffrémont-Courtenay, princesse de Bauffrémont 1850-1933

                         

      b Louis François Joseph, comte Oryot d'Aspremont, lieutenant de cavalerie.

 

Cette maison d'Oryot - d'Aspremont a obtenu un arrêt de la chambre des comptes de Lorraine en 1754, qui prouve incontestablement l'ancienne extraction et la noblesse des comtes Oryot - d'Aspremont, ses alliances et le grand laps de temps pendant lequel elle a possédé les terres seigneuriales nommées.

Ses armes :

" écartelé, aux 1 et 4 de gueules à trois croissants d'or qui est d'Oryot, aux 2 et 3 de gueules à la croix  

  d'argent qui est d'Aspremont"

 

Inconnus

 

Charles François comte d'Aspremont seigneur de Tillombois né vers 1650 - encore inconnu -

 x Elisabeth de L'Aubressel née vers 1650

    dont :

 

- Barbe d'Apremont

   x Claude de Montfaucon

      fils de Nicolas Joseph de Montfaucon

      et Gabrielle Jeanne de Maillet

      dont : - Barbe Catherine de Montfaucon

 

-  Catherine d'Apremont née vers 1670

 

- Louise d'Aspremont née vers 1675

   x François Charles Oryot de Jubainville le 17/9/1701, né vers 1660, chevalier, conseiller d'état du duc de

      Lorraine

      fils de Charles II  Oryot de Jubainville

      et Jeanne Millet d'Estouf, fille de François, citadin et conseiller de la ville de Verdun, seigneur de Mors et de

      Marie Rutant  

      dont deux fils, suivre ci dessus.

 

Généalogie partielle de la famille Sury d'Aspremont

 

François Amanz de Sury

x Sybille de Bésenval

   dont :

 

A.Eugène de Sury, militaire au service du roi de Sardaigne

 

B.François Joseph Alexandre Amanz de Sury d'Aspremont né le 27/4/1718 + 1784, nationalité suisse, 

   lieutenant colonel

 

Premier à porter le nom d'Aspremont.

D'après l'Histoire, il défendit le château d'Aspremont (près Chambéry) contre les Espagnols permettant ainsi au roi de Sardaigne, Charles Emmanuel III de faire, avec son armée, une retraite en bon ordre. Il avait résisté trois jours avec sa faible garnison, forçant le respect de tous, même l'ennemi qui lui permit de se retirer avec les honneurs de la guerre. En récompense le roi, sans même attendre ses preuves de noblesse, lui remit la Croix et lui conféra le droit, pour lui et ses descendants, d'ajouter le nom d'Aspremont à celui de Sury.

 

x Marie Emmanuelle d'Assin y Turvalde le 24/1/1750 + 1791 à Soleure

   fille de Don Valère

   et  Dona Josépha N.

   veuve elle épousera Léandro Valdes dont : - Maria Juachins Valdes

   dont du premier lit :

 

- Amanz Balthazar Pierre Simon de Sury d'Aspremont qui suit

 

- Joachim François Pierre de Sury d'Aspremont

 

- Pierre Joseph Félix de Sury d'Aspremont

 

Amanz Balthazar Pierre Simon de Sury d'Aspremont  sénateur suisse né à Saragosse le 29/8/1753 +  le 4/12/1822 à Soleure, Suisse. Bailli de Bechburg en 1780

x Cléophé Françoise Marie Anne de Gibelin le 6/2/1779, née le 20/7/1760 + 21/4/1822

   fille de Henri Daniel

   et de Anna Maria Louisa de Roll d'Emmenholz

  dont 18 enfants, 14 atteindront l'âge adulte : 

 

1.Cléophé de Sury d'Aspremont

2.Amanz de Sury d'Aspremont né le 28/2/1781 au château de Bechburg + 19/11/1831, suisse, militaire

3.Henri de Sury d'Aspremont

4.Marguerite de Sury d'Aspremont

5.Joséphine de Sury d'Aspremont 1784-1855

6.Nanette de Sury d'Aspremont

7.Henriette de Sury d'Aspremont

8.Victor de Sury d'Aspremont 1790-1861

   x Marguerite Cartier  1794-1855

     dont :

 

     - Edouard de Sury d'Aspremont né le 3/3/1821, + 1/10/1884

        x Emilie de Sury d'Aspremont le 26/9/1850, née en 1832 + en 1906

           fille de Charles Sury d'Aspremont

           et Cécile de Haller

           dont :

 

           a Stanislas de Sury d'Aspremont né le 27/12/1852 + 17/3/Amanz 1927

           b  Marie Pierre de Sury d'Aspremont né le 12/12/1867 à Strasbourg + en août 1914 à St Dié 88

                x Marie Adélaïde Le Coat de Saint Haquen

                  dont :

 

                           - Alphonse Hubert de Sury d'Aspremont né le 21/9/1899 à Rambervilliers 88

                              x Simone Marie Alice de Begon de Larouzière, 4 enfants.

                           - Marthe Marie Libaire de Sury d'Aspremont

                           - Marie Claire Jeanne Odile de Sury d'Aspremont

 

           c N. de Sury d'Aspremont

           d N. de Sury d'Aspremont

 

9.Nina de Sury d'Aspremont

10.Louise de Sury d'Aspremont

11.Françoise de Sury d'Aspremont

12.Charles de Sury d'Aspremont 1799-1868

     x Cécile de Haller 1809-1832

        dont :

         - Emilie de Sury d'Aspremont 1832-1906

            x Edouard de Sury d'Aspremont ci dessus

 

13.Adolphe de Sury d'Aspremont

14.Emilie de Sury d'Aspremont

 

Généalogie partielle de la famille de La Motte d'Aspremont

 

Marie Anne de La Motte d'Apremont

x Jacques du Clerroy

   fils de Jacques du Clerroy

   et Jeanne Marie Sallonnier

   dont  - Marie Anne du Clerroy née le 1er septembre 1766

              x Pierre de Bréchard, comte de Bréchard le 7/2/1791

                 dont : - Henriette de Bréchard née en 1792

            - Louis Marie Auguste du Clerroy né en 1773

               x Marie Louise Mélanie Dupuy de Sémur 1791-1860

                 (Les de La Motte d'Apremont ne sont pas Apremont de souche)

 

Généalogie partielle de la famille De Salse d'Aspremont

 

Anne Charlotte de Salse d'Apremont

x Jérôme Antoine de Joybert  le 15/2/1762

   fils de Jean Baptiste Philippe de Joybert +  avant 1762

   et Thérèse de Beurges

   dont:

 

   - Frédéric de Joybert 1763-1839

   - Jean Baptiste Claude de Joybert 1772-1832

 

Frédéric de Salse d'Apremont

x Anne Claude Canel

   dont :

 

- Jean Charles Laurent de Salse d'Apremont

   x Madeleine Louise Thérèse d'Ernecourt le 26/4/1757à la Neuville aux Bois

      fille de Louis Hippolyte, baron de Montreuil

      et Angélique Eléonore Guillaume de St Eulien

      dont  :

 

       - N. de Salse d'Apremont

       - N. de Salse d'Apremont

       - Louis Marie Charles de Salse d'Apremont

          x Charlotte de Rouin

             dont :

             - Louise Charlotte de Salse d'Apremont née le 21/3/1791 à Metz

 

Jean Baptiste de Salse d'Apremont, seigneur d'Increville, capitaine au régiment de Normandie Infanterie + avant 1787

x Françoise de Zueffelt de Suève + à Milly en Clermontois

  dont :

- Frédéric de Salse d'Apremont + le 15/5/1793 à Luxembourg, officier au régiment de Rohan-Soubise, né à

   Vannes en 1764, décédé le 15/5/1793 à Luxembourg

    x Suzanne Charlotte de Marion le 16/1/1787 à Metz, née en 1766 à Metz

       fille de Louis Philippe Paul de Marion 1730

       et Anne Thibaut de Ménonville née en 1736 

       dont :

 

     - Louise Françoise de Salse d'Apremont née en 1779

     - Marie Anne Thérèse de Salse d'Apremont née en 1781

     - Anne Thérèse Marie de Salse d'Apremont née le 15/3/1790 à Metz

        x Amédée Lefèbvre de Ladonchamps 1790-1854

           fils de Henry François de Ladonchamps

           et Marguerite d'Amelin de Rochemorin née en 1754

           (Les de Salse d'Apremont ne sont pas Apremont de souche, ils viennent de Moselle)

 

Généalogie partielle de la famille de La Balme d'Aspremont

" de gueules à la croix d'argent"

 

Aymont de La Balme - Apremont + après 1348

x Ne N.

dont :

- Antoinette de La Balme Apremont

   x Pierre Grange

      dont : - Béatrix Grange

 

Généalogie partielle de la famille d'Orthe d'Aspremont

 

   Aspremont en Orthe - Donjon central en 1880

 

 

N. d’Apremont, vicomte d’Orthe

x Assalide de Pons, + après juin 1386

   fille de Renaud IV de Pons, sire de Pons, vicomte de Carlat et Turenne

   et de Jeanne d'Albret ca 1306-1357.

   veuve, Assalide épousera Jean  de Parthenay l’Archevêque épousé le 27/1/1348, ca 1329-1390

 

Louis d’Aspremont d'Orthe né en 1410, vicomte d'Orthe (14ème- 20ème)

x Agnès de Foix Béarn (Annette de Béarn)  le 3/2/1452

   fille de Johan de Foix Béarn

   et d'Angline de Miossens

  dont :

 

a Pierre d'Aspremont d'Orthe qui suit 

 

b Catherine d’Apremont d’Orthe née vers 1452

   x Jean Ier de Montesquiou 1440-1485, baron

      fils de Bertrand de Montesquiou 1410-1475

      et de Marguerite de Montaut-Beynac

      ou de Gaufionde de  Castelbajac 1420-1478

      dont : - Amanieu de Montesquiou 1470-1525

                  x Jacquette du Faure

 

c Marie Jeanne d’Aspremont née après 1452

   x Jean de Pardaillan Gondrin, en 1470

      fils de Pons de Pardaillan Gondrin

      et Isabeau de Lomagne

 

Pierre d'Aspremont d'Orthe

x Quitterie de Gramont

    fille de Roger de Gramont

    et Léonor de Béarn

    dont :

 

    - Adrien d'Aspremont d'Orthe, vicomte d'Orthe

       x Nicoletta de Burin (de Burdis)

         dont :

 

       - Jean César d'Aspremont + 1618 - ca même personnage que ci dessous ? -

       - Jean d'Aspremont d'Orthe vicomte d'Orthe

          x Esther de Gontaud Saint Géniez le 10/5/1594

             fille d'Armand de Gontaud Saint Géniez

             et de Jeanne de Foix Béarn

             dont : 

 

         a Arnaud d'Aspremont d'Orthe

            x Etiennette de Béarn

 

          b Armand d'Aspremont d'Orthe

             x Etiennette de Verger

                dont : 

 

              - Gratien Dominique d'Aspremont d'Orthe

                 x Edmée Marguerite d'Aspremont d'Orthe

                    dont :

 

                 - Antoin d'Aspremont d'Orthe

                    x Renée Françoise de Blair

                       fille de Samuel de Blair

                       et Françoise de La Puyade

                       dont :

 

                       - Henriette d'Aspremont d'Orthe

                          x Jean François de Navailles, fils de Galactoire et Thérèse de Plaa

                             dont : - Jean François de Navailles

 

             c Antoine d'Aspremont d'Orthe

                x Aimée de Lons

                   fille de Jean III de Lons

                   et Aimée de Rivière

                   dont :

 

                - Jean d'Aspremont d'Orthe 

                   x Claude Catherine de Montréal de Moneins le 2/1/1649

                      fille de Clément de Montréal de Moneins

                      et Isabeau de Montesquiou de Sainte Colomme

                      dont : 

 

                       - Edmée Marguerite d'Aspremont d'Orthe

                          x Gratien Dominique d'Aspremont d'Orthe

                             dont :

                            - Antoine d'Aspremont d'Orthe ci dessus

 

    

Le pays d’Orthe correspondait en ce temps là à l’actuel canton de Peyrehorade , au sud de Dax et formé de onze paroisses plus Cauneille et Oeyregave, anciennes baronnies possédées par les vicomtes d’Orthe placées sous la suzeraineté des ducs de Gascogne et leurs successeurs,  les ducs d’Aquitaine, les ducs et rois anglais et finalement les rois de France.

 

Cette puissante famille des vicomtes d’Orthe dont certains membres prendront le surnom d’Aspremont, nom tiré de leur forteresse et présentés comme étant la branche cadette, les vicomtes de Dax représentant la branche aînée. Les biens su cités leurs appartenaient avec en plus à une époque reculée, les châteaux de St Cricq du Gave et de Pouillon,  étant également protecteurs des abbayes de Cagnotte et Sorde.

 

Il est dit que c’est cette même famille qui, se succédant de père en fils, est à la tête de la région du XIème au XVIIIème siècle, firent de brillantes alliances. Le vicomte Loup Garcie épouse Adélaïde d’Anjou, nièce d’Henri II Plantagenet, le vicomte Loup Raymond épouse Aumus de Cognac, petite-fille du roi Richard Cœur de Lion et Louis épousera Isabeau de Lancastre Somerset, cousine du roi d’Angleterre.

Maison  fondue aux XVIII et XIXèmes dans celle de Caupenne.

 

Le « Livre des gloires et illustremens de la très magnificime dynastie d’Aspremont » mentionne à Montgaillard un « anticque palais romain » qui aurait précédé la forteresse Aspremont à Peyrechorade. Castrum fortifié disparut après le XIIIème siècle.

C’est à une date incertaine, peut-être au XIème siècle que les vicomtes érigent une forteresse sur la colline d’Aspremont qui domine Gaves et en prennent le nom.

Informations de Cyril Delmas Marsalet concernant le pays d’Orthe.

 

Dès lors la question de pose, le pays d’Orthe est-il un berceau Aspremont ou un Apremont s’en est-il venu de Lorraine essaimer le pays d’Orthe ? 

Nous avons vu que cette famille de Lorraine est bien antérieure à l'an mil .....

L’embryon de généalogie des seigneurs du pays d’Orthe ne permet pas d’éclaircir le sujet, loin s’en faut !

 

Garcie Arnaud, comte d'Aure et Magnoac portait un écu chargé d'un lévrier. C'est l'un des deux sceaux (sur sept) encore entier qui figure sur le contrat de mariage de Sanche, infant de Castille, avec Guillemine, fille de Centule Gaston II vicomte de Béarn, datant de l'an mil.

 

Loup Garcie d’Orthe né vers 1146 + 1212

x Adelaïde d’Anjou née après 1155

   fille de Guillaume de Tournemire, comte de Poitou

   et Constance de Penthièvre dame de Corlay

   dont :

 

  - Richard Garcie III d'Aspremont d’Orthe, vicomte, né vers 1170 + vers 1243

     x Tiburges de Comminges, née vers 1182

        fille de Bernard , comte de Comminges

        et Béatrix de Bigorre, comtesse de Bigorre

        dont :

 

      - Loup Raymond d’Orthe né vers 1197, vicomte 

         x Aumus de Cognac  

            dont :

 

            - Raymont Richard d'Aspremont d'Orthe, vicomte, né en 1215 - dit fils de Richard Garcie III -

               x Marie de Lusignan

                 dont :

 

               - Arnaud Raymond d'Aspremont d'Orthe, vicomte, né vers 1235 -1345

                  x Amicie de Montfort + 1321

                    dont :

 

                  - Loup Arnaud d'Aspremont d'Orthe 1261-1293

                     x Guiscarde d'Arraux 

                       dont :

 

                     - Arnaud Raymond d'Aspremont d'Orthe

                        x Aunus du Bourg

                           fille de Guitard + 1287

                           et Thomasse Gombaut

                           dont :

 

                           - Miramonde d'Aspremont d'Orthe

                              x Arnaud Guillaume III de Gramont, baron d'Agramont + le 22/5/1362 julien

                                 fils de Raymond Brun d'Agramont , comte de Bergouey

                                 et Raymonde de Bardos

                                 dont : - Arnaud Raymond 1er de Gramont

                                             x Marie de Gabaston dont 3 enfants

 

Fragments de Généalogie - Tous secteurs confondus -

 

Colette d’Apremont née vers 1410

x Louis de Florenville ca 1410 + après 1466, bailli de Bar, seigneur de Faims,

   fils de Gérard de Florenville

   dont : René Ier de Florenville  x Louise de Beauvau

                                                    xx Anne de Nourroy  - vu dans la généalogie de la famille principale -

 

 

Jeanne d'Aspremont née vers 1520

x Antoine de Lustrac le 15/9/1543, né vers 1520 + avant 1585, veuf de Françoise Pompadour  dont il avait eu

   Marguerite de Lustrac, marquise de Fronsac

   fils de Jean seigneur de Cazerac

   et Anthonie de Luc

   dont: Jeanne de Lustrac née vers 1544

            x N. de La Borie

 

 

Jean d'Aspremont

x Marguerite de Foix Candale le 20/11/1714

 

 

Jean d’Aspremont dit le comte d’Aspremont, né le 9/11/1678 à Ste Marie de Gosse

x Catherine de Luppé le 22/3/1713 à St Martin de Hinx…, + le 17/1/1714 à Ste Marie de Gosse 40

    fille de Bernard III de Luppé baron de La Motte Pouillon

    et Anne Marie de Caupenne

dont eu 15 enfants.

 

 

Arnaud Caupenne d'Aspremont

x Antonita Laure Marie Charlotte d'Avezac de Moran

    fille de Gérard et de Marie Blanche d'Antin

    dont:

 

      a Chantal Marie Henriette de Caupenne d'Aspremont

      b Alain Jean Loup Gérard de Caupenne d'Aspremont

         x France Claude de Lagarigue de Survillier

            dont :

                    - Evelyne de Caupenne d'Aspremont x N. de Gentille

                    - Isabelle de Caupenne d'Aspremont x Henri Bouquillard

 

      c Régis de Caupenne d'Aspremont

         x Simone de Laborie

            dont : - Fabrice de Caupenne d'Aspremont

                      - Mondine de Caupenne d'Aspremont

                      - Emmeric de Caupenne d'Aspremont

 

 

Eudes d'Aspremont né vers 1170 paraît en Saône 70

x Marguerite du Puiset née vers 1168 décédée après 1225, attestée en 1210

   fille de Hughes IV du Puiset

   et Pétronille de Brienne

   veuve de Simon Ier de Bricon, vicomte né vers 1150, décédé en 1219 à Damiette Egypte, seigneur de Rochefort 

   vicomté de Chartres 28

   dont elle avait eu Simon II de Bricon

 

 

Jean d'Aspremont x Alix Til-Châtel

 

 

Guillaume d'Aspremont x Agnès de Mauzé née vers 1200

 

 

Alix d'Apremont

x Jean II de Laubespin

dont : Simon de Laubespin seigneur de Saint Amour

         x Béatrix de La Baume

            dont : Fromont de Laubespin

 

 

Charles Louis Anne Paul Emmanuel d'Apremont

x Marie d'Allard

  dont :

 

   - Charles Louis Anne Paul Emmanuel d'Apremont né à Paris

       x Marie Emilie Félice Le Bretton le 17/7/1815 à la Nouvelle Orléans, née le 6/12/1782

          fille de François Joseph le Bretton d'Orgenoy 1750-1814

          et de Anne Marguerite Harang

          veuve de Jean René Gabriel Cyril Fazende 1762-1808

          dont elle avait eu :

              - Marie Emilie Virginie

              - René Jean Gabriel Cyril

              - Joseph Edmond

              - Louis Numa Cyril

 

 

Claude d'Apremont

x Jean Gobert de Petitjean de Gié, chevalier, commandant de Charleville

   dont  : - Marie Gobert de Petitjean

 

 

N. d'Apremont x François Chauvin de Beaulieu

 

 

Bartholoméa d'Aspremont née vers 1135 (de la lignée de Bourlémont ?)

x Hugues de Sorcy né vers 1130 décédé avant 1188

dont :  - Milon de Sorcy

             x Helvidis de Vandières

                dont Aubert de Sorcy - Vandières

           - Eudes de Sorcy

           - Airard de Sorcy

           - Arnoul de Sorcy

 

 

Agathe d'Aspremont née vers 1235

x Nicolas de Loison né vers 1230 

   dont  :

    -  Jeanne de Loison

 

 

Isabeau d'Aspremont née vers 1270 dite la Croix Blanche

x Jean III d'Ourches né vers 1270

   fils de Jean II d'Ourches

   et de Isabeau d'Epinal (d'Espinaux)

   dont : - Thomas d'Ourches

             - Guibert d'Ourches

             - Aubert Ier d'Ourches né vers 1391 décédé en 1463

                x Marie d'Aspremont dite à La Merlette née vers 1395 décédée en 1473

                   dont: - Regnier d'Ourches

                            - Aubert d'Ourches

                            - Jean IV d'Ourches

                            - Catherine d'Ourches

                            - Jeanne d'Ourches

                            - Thomas d'Ourches né vers 14200 x Alix de Gomberveaux

 

 

Louis d'Aspremont né vers 1670

x Françoise de Saintignon née vers 1675

   dont :

- Françoise Innocente d'Aspremont née en 1697 décédée le 20/12/1732 à St Morel 08 champagne

   x Paul Valentin de Beffroy le 8/9/1732 à St Morel, né en 1699, décédé le 20/8/1779 à Germont 08 Ardennes,  

      seigneur de Germont,   Vaudoncourt, Mercy le Bas, lieutenant de cavalerie

      fils de Louis de Beffroy

      et Juvine de Roujoux

      remariage avec Catherine Gabrielle de Mouzay en 1733, née en 1701 + 11/8/1760

      dont : 

                 - Juvine Françoise de Beffroy née en 1734

                 - Marie Antoinette Martine de Beffroy

                 - Paul Louis Alexandre de Beffroy né le 2/4/1736 + 17/4/1736.

                  - Louis Paul de Beffroy né 11/8/1739 Boult aux Bois 08 + à Stenay Meuse

 

               

Colette d'Aspremont née vers 1465

x Philibert de Stainville né vers 1460, seigneur de Stainville, chambellan du roi

   fils de Ancel de Stainville

  dont :

   - Humbert de Stainville x Barbe Ancherin

 

  Philibert de Stainville se remarie avec Isabelle Spinola

  dont :

       - Louis de Stainville

       - Antoine de Stainville

 

 

Apremont Ponsart , branche des Ardennes    …

 

 

Julienne d'Apremont née vers 1240

 

 

Anne d’Apremont décédée le 18/7/1532, abbesse de Juvigny, inscription dans l’église abbatiale des bénédictines de St Maur.

 

 

Mélissende d'Apremont

x Lampin de Gosseau de Granges

   fils de Guy de Gosseau de Granges

   et Emilie de Gourgechon

   dont :  - Hues de Gosseau des Granges

             - Dieudonné de Gosseau des Granges

             - Jehan de Gosseau

 

 

Isabeau d’Aspremont

x Philippe de Miremont le 21/6/1405

   fils de Antoine de Miremont, chevalier (frère cadet du comte de Miremont d’Auvergne, chambellan du duc de

   Bourgogne)

   et de Jeanne d’Anglure  épousée le 13/140/1369

   ce qui fixa ce cadet en Champagne….

 

dont : - Claude de Miremont

            x Marguerite de Tilloy le 19/11/1440. Il hérita du marquis de Camevelle, son oncle, la terre de

               Berrieux et fixa ainsi le nom à cette branche de Miremont - Berrieux, nom toujours retenu.

 

 

Un Jean de Miremont épousa Eléonore de Brumières, de l’une des plus anciennes familles de France, dont les descendants mâles avaient le droit de présenter  « la page du Sacre ». Ce droit fut confirmé aux Miremont par Louis XIII par acte de 1610 et pour le fils de la dernière femme des Miremont en cas de manque de succession masculine.

 

 

Jeanne d’Apremont née vers 1520

 

 

 

 

Blason des seigneurs Aspremont de Baricourt.

 

Henri Ange d’Aspremont, seigneur de Baricourt, né vers 1686 à Trélon, Nord France

x Joséphine Monique Mélanie de Mérode le 24/1/1741, née vers 1690 à Trélon

   fille de Claude François de Mérode comte

   et de Anne Déodate de Fabert 

 

 

Jeanne d'Aspremont

x Jean Ier de Chatillon Porcean

   fils de Gaucher II de Chatillon Porcean + 1342

   et Jeanne de Conflans.

   il eut une seconde épouse, Jacqueline de Dammartin décédée en 1388

  dont : - Marguerite de Chatillon Porcean

 

 

 

                            Branches des Aspremont - Lynden et Reckheim

 

           

Issus de Gueldre, Pays Bas, pour émerger à Barvaux-Condroz, Chantraine près Verlée et Natoye.

Possesseurs à diverses époque de Saint Fontaine, Paihle, Clermont sur Berwinne et certains furent châtelains pour la famille De La Marck à Theux. Mais il y eut une alliance d’Aspremont - De La Marck…. (Antoine Terlinden)

Concession le 16 mai 1676 du titre de comte d’Aspremont et concession au titre de comte de Lynden et du Saint Empire.

 

D’après Yves Gob, une polémique fut engagée au niveau national du fait que cette lignée descendait d’un bâtard et il y eut effectivement une lignée bâtarde, mais il ne semble pas que les Aspremont Lynden en proviennent, leur prétention à la descendance des comtes d'Apremont de Lorraine est bien antérieure à cette naissance illégitime.

Qu’est-il advenu des véritables comtes d’Apremont lorrains dont on trouve d'ailleurs encore des représentants lors de ces prétentions ? Qu'est-il advenu des comtes d'Apremont de Lorraine de Belgique dont on trouvait à une certaines époque, des représentants de cette souche à Villers près d'Orval ?

 

     

 

 

 

 

 

La généalogie des Lynden issus du duché de Gueldre a été faite et je n'en reprendrai, dans un premier temps, que les éléments qui sont nécessaires pour constituer celle des Aspremont Lynden.

 

Christophe Bulkens, dans son "Annales généalogiques de la maison de Lynden" édité en 1626, donne crédit à ces seigneurs issus de Gueldre pour prétendre au titre "Aspremont" en présentant des chartes et autres documents, parlant de vieilles chroniques, lesquelles paraissent justifier cette reconnaissance, mais d'autres curiosités émaillent leur parcours et ces pages......Et les frais engagés par cette publication ont été payés par la maison de Lynden .

 

Le second volume de ce même auteur, " Les trophées du Brabant " semble devoir être consulté avec la même réserve.

Mais c'est vrai qu'une ressemblance d'armoiries (voir les blasons ci dessus) pourrait vouloir dire que.... mais les experts prouvent que bien des blasons anciens se ressemblent sans avoir de rapports familiaux !

 

Les données de Claude Donadello, si elles pouvaient être vérifiées, pourraient confirmer l'appartenance des Lynden  à l'ancienne famille Apremont, tel que reconstitué ci dessous en Généalogie III, mais ces données ne proviennent-elles pas, justement, de Christophe Bulkens ?

 

Evolution de la famille de la lignée de Reckheim - issus des Aspremont Lynden de la branche principale -

 

Le 6/9/1582, lettres patentes confirmant Hermann de Reckheim à l'office de lieutenant des fiefs du Pays de Liège.

 

Le 6/11/1590, Ferdinand II investit Hermann de Lynden de la baronnie de Reckheim qui lui assure d'énormes avantages. On peut dire que c'est le tremplin qui permettra à la famille d'arriver au sommet de la noblesse.

 

Le 25/10/1604, investissement succ. semblable pour Ernest de Lynden, fils de Hermann (Reckheim)

 

Le 8/5/1620, idem, peut-être confirmation.

 

Le 31/3/1623 l'empereur Ferdinand II érige la baronnie de Reckheim en comté d'empire en faveur d' Ernest de Lynden baron de Reckheim, Thiennes, Steenbecque, Borsheim.

 

Il se prétend issu des libres barons de d'Aspremont Lynden et Hemmen, et les armes sont:

 

 "écartelé de gueules à la croix d'or pour Lynden et d'or au lion de gueules lampassé de même pour Reckheim et sur le tout d'azur à l'aigle d'argent, Este

(Jamais les comtes d'Apremont de Lorraine n'ont prétendu appartenir à la maison d'Este)

 

Le 16/12/1628 l'empereur confirme pour Ernest de Lynden tous les privilèges et les anciennes franchises de Reckheim

 

Le 13/5/1629 confirme en particulier le privilège de non avocando, arrestando etc... toujours pour Ernest de Lynden

 

Le 6/11/1630 ce même empereur prend sous sa protection personnelle Reckheim et ses habitants

Toutefois, ni lui, ni même son fils ne porteront le titre d'Aspremont Lynden.... C'est son petit fils Ferdinand de Lynden qui en profitera, mais il est vrai qu'il produit une concession de titres et possessions de la part de Henri d'Apremont - Sorcy, qui ne les possédait plus !

 

 "..... recognition formelle d'Henri, comte d'Aspremont - Sorcy et la cession qu'il fit en 1676 à Ferdinand Gobert, comte d'Aspremont Lynden et Reckheim de tous ses droits sur le comté d'Aspremont Lorraine....."

Tous les descendants de Ferdinant Gobert prendront le titre de comte ou comtesse d'Aspremont - Lynden.

 

Le 22/2/1646, un diplôme de Frédéric III confirme les privilèges dont jouissait depuis le 4/9/1442 la libre baronnie de Reckeim au nom de Guillaume de Sombreffe, son possesseur d'alors, au sujet du droit de Tonlieu. Cela ne les confirme pas dans la possession du nom d'Aspremont mais il faut savoir que cela n'empêche pas Ernest de Lynden d'user de ce droit sur les monnaies qu'il avait le pouvoir de frapper

 

Le 28/6/1646, un diplôme vient confirmer celui du 22/2/1646 dans tous ses privilèges du profit de Ferdinand de Lynden fils d'Ernest comte de Lynden-Reckheim. Ferdinand aussi usera du nom d'Aspremont pour certaines monnaies.

 

En 1676, Ferdinand Gobert de Lynden et Reckheim, comte, acquiert de Henri, comte d'Apremont - Sorcy descendant des Aspremont de la branche aînée, les droits sur les biens du comté d'Apremont de Lorraine ainsi que le titre de comte.

Il obtient de même, d'Henri d'Apremont, la recognition  formelle de sa famille.

 

Le 15/7/1677 l'empereur Léopold Ier donne une augmentation d'armoiries à Ferdinand Gobert d'Aspremont de Lynden et Reckheim et du St Empire, comte, fils de Ferdinand de Lynden

 

Le 15/3/1715 l'empereur  Charles XV accorde à Joseph Gobert d'Aspremont de Lynden et Reckheim, comte, fils du précédent, la confirmation du privilège de "non avocanto"

 

Le 3/8/1725, Charles Gobert François d'Aspremont de Lynden et Reckheim, comte, obtient de l'empereur confirmation de ses droits anciens de tonlieu, que le prince évêque de Liège n'entérinera pas.....

 

Branche de Froidcourt

 

Le 16/3/1676 l'empereur Léopold Ier accorde à Ferdinand Maximilien de Lynden baron de Froidcourt, ainsi qu'à son frère Charles François de Lynden, baron de Froidcourt, confirmation de l'érection immémoriale en comté de la seigneurie d'Aspremont en Lorraine et autorisation de porter le titre  de " issus des barons libres d'Apremont" ainsi que l'augmentation d'armoiries, avec transmission du titre à tous ses descendants.

Entériné par le conseil privé du prince évêque de Liège.

 

Branche de Barvaux

 

Le 16/3/1676, la branche de Barvaux obtient également la confirmation du titre de comtes d'Aspremont avec la création du titre de comtes de Lynden.

 

En 1816, nomination de Joseph Ferdinand Gobert d'Aspremont Lynden , de Barvaux, avec titre de comte, au corps équestre de la province de Namur, descendant de Ernest de Lynden, baron de Froidcourt et du St Empire

 

Branche de Gueldre

 

En 1732, Adrien de Lynden, baron de Lynden de la branche demeurée en Gueldre fut à son tour créée comte du Saint Empire, sous le même nom d'Aspremont Lynden. Il n'était cependant pas issu de Ferdinand Gobert....

 

Branche de Maillen

 

Le 26/11/1909, par arrêté royal, Léopold II octroie l'adjonction du nom de Maillen  au comte Guy Gobert d'Aspremont Lynden

 

Il ressort de ce petit générique et de la généalogie ci dessous, d'ailleurs, que cette famille de Lynden reste très soudée, car nous voyons ses différentes branches accéder à l'adjonction du nom d'Aspremont au même moment

On a un peu l'impression que c'est une idée fixe pour eux que de récupérer ce comté de Lorraine.... le doute quand à une éventuelle descendance Aspremont est permis, d'autant que les alliances énoncées sont anciennes.

Quand cela s'avère nécessaire, ils se marient entre eux, d'autant que ce titre d'Aspremont a été cédé à TOUS les Lynden à partir de 1676 et l'on voit les héritières Aspremont doter leurs enfants du titre de "comte d'Aspremont" suivi ou précédé du nom du père.....

 

Il est à remarquer également qu'ils suivent un peu le même principe que la famille originale d'Apremont, autorité temporelle liée à celle de l'église.

Nombreux enfants, les garçons font le métier des armes d'autant qu'ils récupèrent les titres de leurs pères au service de l'empereur, sinon, ils sont évêques, chanoines etc..... Jusqu'aux filles, abbesses, sinon un riche mariage et en cas d'absence d'enfants, tout revient à l'aîné du noyau familial.

Aux aînés les biens, on ne morcelle pas, on accumule, pour sauvegarder la "famille" et les titres, c'est à cette seule condition que peuvent survivre les familles nobles.

 

Voici l'histoire controversée des comtes d'Aspremont-Lynden barons de Reckheim

 

Généalogie III

 

Issus de la branche principale Apremont sous la génération XII

 

XII

 

Albert III d'Aspremont seigneur de Dun

x Margarete de Thionville

   dont l'un des trois fils :

 

XIII

- Arnold II d'Aspremont

  x Héléna von Guylenbourg en 1120

     dont :

 

XIV

 

- Wilhelm d'Aspremont comte de Lynden

x Agnès de Montbellard

    dont :

 

XV

 

- Florentius d'Aspremont  Lynden, comte

  x Agnès de Wachtendonck

    dont :

 

XVI

 

- Wilhelm II d'Aspremont Lynden, comte

   x Christine de Bréderode

      dont :

 

XVII

 

- Florentius II d'Aspremont Lynden, comte

  x Agnès von Odekerke

    dont :

 

XVIII

 

- Théodoricus d'Aspremont Lynden, comte

   x Hedwigvon Renesse (?)

   xx Margarete de Montfort

      dont du premier lit  :

 

XIX

 

- Théodoricus II d'Aspremont Lynden, comte

   x Agnès d'Herlaer

      dont :

 

XX

 

- Théodoricus III d'Aspremont Lynden, comte

   x Irmengarde Von Keppel

      dont :

 

XXI

 

- Stephan III d'Aspremont Lynden, comte

  x Isabelle de Tournai

     dont :

 

XXII

 

- Théodoricus IV ( Thierry) d'Aspremont Lynden, comte

  x Alisa von Winsen

    dont :

 

XXIII

 

- Johannes III d'Aspremont baron de Lynden - Hemmen

   x Fulvina de Dornijck

     dont :

 

XXIV

 

A. Thierry d'Aspremont de Lynden, baron de Lynden - Hemmen, fils aîné

 

B Stephan IV (Etienne) d'Aspremont Lynden seigneur de Mussenberg

    x Walpurgis ( Walburge ) von Bronckhorst

  dont :

 

XXV

 

- N. D'Aspremont Lynden - branche demeurant en Gueldre

 

- Thierry de Lynden né vers 1490/1491, chevalier, fut envoyé à Louvain ou il se lia avec Robert de La Marck, seigneur de Rochefort, proche parent de d'Everard de La Marck, prince évêque le Liège à la cour duquel  Thierry de Lynden  parut d'ailleurs.

 

x Catherine de La Marck, fille légitimée de Erard de La Marck duc d'Arenberg qui, pour faciliter ce mariage, donna le 27/1/1520 au futur époux la seigneurie de Reckheim laquelle revint peu après à Robert, fils légitime d'Erard. En 1521, Thierry accompagne le prince évêque de Liège au sacre de Charles Quint à Reims où il fut sacré chevalier. Il acquit ensuite diverses seigneurie dans le pays de Liège dont Mathivaux dit la Boverie.

 

xx Marie d'Elderen en 1532 fille unique et héritière de Gongulphe d'Elderen, chevalier, seigneur du Sart, Saint Gelly et autres lieux, et de Elisabeth d'Amstel. Il rachète à Jean de Berghes, ancien condisciple de Louvain, marquis de Berg op Zoom le vicomté de Dormael  et la seigneurie d'Opdermael. Il décède à Louvain le 5/4/1560, probablement à 69 ans, inhumé à St Pierre, à côté du maître d'autel, doté de ses  huit quartiers et des huit quartiers de sa 2ème épouse, celle-ci décédant à Mathivaux le 3/1/1574.

 

Dans la généalogie des seigneurs d'Apremont, Nicole d'Apremont x Louis de la Marck, seigneur de Rochefort. On pourrait supposer que c'est à ce moment que germa chez les Lynden, à commencer par Thierry,  qui fréquente et s'allie à cette famille, l'idée d'une reconnaissance Aspremont..... Il n'a pas connu Nicole d'Apremont décédée en 1470, mais nul doute qu'il y a un lien avec son épouse Catherine de la Marck. D'autre part, la soeur (supposée) de Nicole d'ApremontHellewy d'Apremont est l'épouse de Millon de Sorcy, de cette même famille alliée dont est issu Henri d'Apremont-Sorcy qui lègue ses droits à Ferdinand Gobert  ainsi que nous l'avons vu.

Cela fait beaucoup de coïncidences.....

 

dont, du premier lit :

 

XXVI

 

1 Jean de Lynden décédé en participant à  la guerre d'Italie sous Charles Quint

 

2 Robert de Lynden, décédé de même

 

3 Catherine de Lynden

x N.N. de famille roturière et se trouve ainsi déshéritée par son père

xx Jean de Guigoven, seigneur de Gorssum

    fils d'Adam de Guigoven seigneur du lieu et de Thynes 

    et de Catherine de Brandebourg, sa seconde épouse.

dont, du second lit :

 

4 Georges de Lynden qui suit en XXVII

 

5 Robert de Lynden qui suivra, auteur de la branche de Froidcourt  qui suit en B XXVII

 

6 Conrad de Lynden, + le 5/7/1563, inhumé à Louvain

 

7 Thierry de Lynden, seigneur de Mathivaux, chanoine  tréfoncier de la cathédrale de Liège, archidiacre d'Ardennes, prévôt de Sainte Croix et abbé de Notre Dame à Maestricht et Dinant, vicaire général du prince évêque dans les affaires spirituelles, son conseiller en ses conseils d'Etat et privés, son garde de sceaux, protonotaire apostolique et grand doyen de Liège, décédé le 11/7/1603, inhumé sous la cathédrale.

 

8 Gaspar Van Lynden  , chevalier, lieutenant d'ordonnance de Charles de Brimen, comte de Meghem et premier écuyer de Gérard de Groebeck prince évêque de Liège

x Mathilde ou Mahaut de Rougrave qui lui apporte la terre de Vaux. Il décède le 18/7/1576 et est inhumé aux côtés de sa mère ou on pouvait voir son épitaphe avec ses huit quartiers : Lynden, Randwyck, Bronckhorst,Delen, Elderen, Walhain, Amstel et Halen. Sans hoirs.

 

9 Hermann van Lynden, qui suivra, auteur de la branche de Reckheim qui suit en C XXVII

 

10 Anne de Lynden

x Nicolas de Blitterswyck dit Passart, chevalier de Mheer, Boller, Printhagen, Drossart, Bilsen, haut  écoutète  de Maestricht

 

XXVII

 

Georges de Lynden, chevalier, vicomte de Dormael, drossart et écoutète de Montenaken, souverain maïeur de St Trond, servit dans les armées et se distingue bientôt à la bataille de St Quentin à la suite de laquelle il sera armé chevalier et nommé gouverneur de Nimègue. Pour payer ses frais de guerre, il vendra le vicomté de Dormael à Jean Drinkwaert trésorier du roi en 1582.Il décédera le 21/1/1592 et inhumé dans l'église de St Trond sous une pierre portant ses seize quartiers.

x Marie de Heemsdyck

fille de Nicolas, seigneur de Halsbergen

et de Marie Mois.

dont douze enfants:

 

1 Charles de Lynden, page du prince de Parme, tué au siège de Tournai le 8/1581 à 12 ans, inhumé à Notre Dame

 

2 Jean de Lynden, faible d'esprit, enfermé au cloître des Bénédictins de St Trond

 

3 Etienne de Lynden décédé jeune

 

4 Thierry de Lynden décédé jeune

 

5 Etienne de Lynden décédé jeune

 

6 Gilles Thierry de Lynden qui suit en XXVIII

 

7 Gérard Georges de Lynden sert aux armées en Hongrie puis dans la guerre de Juliers sous l'archiduc Léopold

 

8 Elisabeth de Lynden  décédée le 31/8/1623, inhumée en  l'église de Grez

   x Jean de Houtain, seigneur de Linter, la Motte, Grez, Chevetogne etc....

     

9 Marie de Lynden, décédée à Gravelines en 1609

   x Livin Van Hoogelande, capitaine d'infanterie et gouverneur du fort d'Ysendyck en Flandre

      fils de Corneille VanHoogelande pensionnaire de Dordrecht

      et de Catherine de Rammecourt.

 

10 Georgine de Lynden, décédée le 8/1/1599, inhumée aux Carmes de Liège.

     x Jacques Suys le 9/1/1592, seigneur de Clingenland et Nederveen, chambellan d'Ernest de Bavière archevêque

        électeur de Cologne

        fils de Jacques Suys

        et Marguerite de Berchem.

        dont :  - Ernest Suys

                     x Ernestine Jeanne Marie d'Aspremont de Lynden - Reckheim

                        fille de Ernest d'Aspremont de Lynden, baron de Reckheim

                        et Anne Antoinette Gouffier, dame de Thiennes

                        elle même fille de Henri Gouffier, seigneur de Crèvecoeur

                                          et de Johannan von Bocholt

 

                   Ernestine Jeanne Marie d'Aspremont descend de la branche principale Aspremont par Albert II 

                   d'Aspremont et Margarete de Thionville, et c'est cette union qui permit aux Lynden de relever le nom 

                   d'Aspremont

 

11 Anne de Lynden, sous prieure au monastère de Neerlinter, y décédée

 

12 Marguerite de Lynden décédée jeune

 

XXVIII

 

Gilles Thierry de Lynden seigneur de Dormael, Oostmael, Steen. Gouverneur de Curange, commandant de cinq compagnies au régiment de Schoenberg pour le service de l'empereur.

x Elisabeth de Montperat, décédée le 11/10/1595 sans enfants.

xx Ferdinande de Bavière

    fille légitimée d'Ernest, duc de Bavière devenu archevêque électeur de Cologne

    et de Catherine Van Theul

    dont :

 

a Marie de Lynden

b Charles de Lynden

c Madeleine de Lynden

 

Lignée de Froidcourt  

 

B XXVII 

                

Robert de Lynden chevalier, capitaine,  baron de Froidcourt au pays de Stavelot, seigneur de Staumont, chevalier de St Jacques, né à Liège en 1535. Il fera la guerre de Flandre puis d'Italie et prend part à l'expédition de Tunis. Il fut fait deux fois prisonnier et chaque fois le roi d'Espagne paiera sa rançon. Livré au prince d'Orange, il devra aliéner une partie de ses biens pour payer sa rançon. Gouverneur de Charlemont pour le roi, gouverneur de Franchimont pour l'électeur de Cologne prince évêque de Liège dont il fut conseiller d'Etat et privé, puis maréchal de cour, gentilhomme de l'Etat noble du pays de Liège et comté de Looz.

Il décède à Theux le 16/9/1610, sa veuve décèdera le 13/5/1616 à Maestricht

x Marie de Ingenieulant sa cousine, en 1566

   fille d'Arnould de Ingenieulant

   et Agnès Van Wees

   petite fille de Jean de Ingenieuland

                   et Dorothée de Lynden

                   dont :

 

a Othon de Lynden décédé jeune

 

b Thierry de Lynden, vicomte de Dormael, seigneur d'Orpdormael dont il fit retrait le 25/5/1590. Capitaine d'une

   compagnie de chevau- légers au service du roi, il prit part à l'expédition en France sous le duc de ....

   Décédé à Paris en 1590, inhumé en l'église des Dominicains de Liège.

   Il avait été fiancé à Anne de Hornes, fille de Jean, comte de Beaucignies et de Marie de Ste Adelgonde, qui

   épousera, finalement, Adrien de Croyelles, comte de Marles

 

c Otho  de Lynden décédé jeune

 

d Arnould de Lynden décédé jeune

 

e Alexandre de Lynden décédé jeune

 

f Charles Ernest de Lynden qui suit en B XXVIII

 

g Guillelmine Anne de Lynden

   x Guillaume de Scharenberg, seigneur de Houppertingen, Herten, gentilhomme de la Chambre et conseiller des    

      princes évêques de Liège Ernest et Ferdinand de Bavière

      fils de Urbain de Scharenberg et de Waltsees, gentilhomme allemand de la suite de la reine de Hongrie,

      et de Marie de Halmale.

      Guillaume décèdera le 15/10/1632 à 53 ans et leur tombe sera gravée de leurs quartiers : Scharenberg,   

      Klingerstein, Halmale, Van de Werve, Elderen, Ingenieuland, Wees

 

h Dorothée de Lynden décédée jeune

 

i Géraldine de Lynden décédée jeune

 

B XXVIII

 

Charles Ernest de Lynden baron de Froidcourt, vicomte de Dormael, seigneur de Soumagne, Melin, Vicmont, né vers 1580, chambellan de l'empereur, premier écuyer de l'électeur de Cologne prince évêque de Liège et son maréchal de cour, gouverneur de la principauté de Stavelot, du marquisat de Franchimont et du comté de Looze

x Catherine de Druyn dite de Rosey ou Rosée, le 24/6/1610, dame héritière de Wégimont décédée le 9/2/1654

   fille de Renier de Druyn chevalier, seigneur de Ronchines et Rosée, grand bailli de Hesbaye 1585-1610

   et de Jeanne de Montjoye, dame de Carnières, Everhailles etc....

   Il firent leur testament en 1641

   dont :

 

a Ernest de Lynden, vicomte de Dormael, seigneur de Opdormael que son père lui cède dès le 27/3/1625

  "afin qu'il pu s'entretenir selon son rang et sa qualité à la cour de l'empereur " où il était page de l'archiduc

 

b Ferdinand de Lynden qui suit en B XXIX

 

c Charles de Lynden seigneur d'Orsmael, admis gentilhomme noble du pays de Liège et comté de Looz le

    31/7/1648

 

d Robert de Lynden auteur de la branche du Ban de Herve qui suit en  B XXIX bis

 

e Marie de Lynden

 

f Jeanne de Lynden

 

g Mechtilde de Lynden

   x Jean de Seraing par contrat du 11/5/1644, seigneur d'Ohey, Brunsode, reçu à l'état noble de Namur le

      29/3/1650 + le 25/12/1696

      fils de Godefroid de Seraing seigneur de Hollogne, Darion, Ohey

      et de Ernestine d'Ans

 

h Charlotte de Lynden

   x Arnould d'Awans de Lonchin, seigneur de Florzée par contrat du 28/11/1645, approuvé par la cour de Poilvache le 11/5/1647

 

i N. de Lynden

 

b Thierry de Lynden

 

B XXIX

 

Ferdinand de Lynden baron de Froidcourt, seigneur de Soumagne, gouverneur du marquisat de Franchimont, souverain officier et grand mayeur de Liège en 1657. Admis à l'état noble du pays de Liège et comté de Looz le 22/11/1639

x Marguerite Isabelle de Rheede, chanoinesse d'Andennes

   fille de Godefroid Adrien de Rheede, seigneur de Printhagen, grand bailli du comté de Looz

   et de Marie de Mérode de Laer

 

xx Vincente Madeleine de Hollogne dite de Luxembourg décédée sans enfant

     fille de Baudouin de Hollogne, seigneur de Hollogne aux Pierre

     et de Gertrude de Cloeth

     dont :

 

- Ferdinand Maximilien de Lynden qui suit B XXX

- Charles Ernest de Lynden qui suit B XXX bis

- François de Lynden

- Anne Catherine de Lynden chanoinesse de Munsterbilsen, elle deviendra doyenne du chapitre

 

B XXX

 

Ferdinand Maximilien de Lynden seigneur de Wégimont, Soumagne, gouverneur du marquisat de Franchimont, gentilhomme de l'état noble de Liège et du comté de Looze, admis le 30/5/1669, puis chef de cet état noble, lieutenant des fiefs mouvants du chapitre de St Lambert, gentilhomme de la chambre du prince évêque, son conseiller d'état et privé, souverain officier et mayeur de Liège

x Ernestine Constance Isabelle comtesse de Suys et du St Empire, chanoinesse de Munsterbilsen + le 16/7/1702

   fille d'Ernest de Suys général d'artillerie au service impérial

   et Ernestine Jeanne Marie comtesse d'Aspremont de Lynden et de Reckeim

   dont :

 

- Claire Joséphine dite comtesse d'Aspremont et Lynden, baronne de Froidcourt, dame de Wégimont,

   chanoinesse de Munsterbilsen, dame de La Croix Etoilée par brevet du 3/5/1712

   x Frédéric d'Eynatten seigneur de Reimersdael par contrat du 24/9/1700, gentilhomme de l'état de Liège et comté

      de Looze, admis le 10/1/1702, député de cet état noble

      fils de Guillaume Thibaut d'Eynatten

      et de Catherine Isabelle d'Eynatten d'Obsinnich.

 

      Par acte du 12/2/1697, elle avait renoncé en faveur de Jean Nicolas de Beeckman, seigneur de Vieusart aux   

      droits qu'elle possédait sur les seigneuries de Steen et Ormael.

      Son époux vivait encore en 1738 au château de Harzée. Sans enfants.

 

B XXX bis

 

Charles Ernest François de Lynden fit ses preuves pour être admis au chapitre de St Lambert et fut reçu tréfoncier le 1/5/1670. Après avoir renoncé à sa prébende, il devient gouverneur du marquisat de Franchimont, gentilhomme de l'état noble de Liège et comté de Looze, stadhouder de la noble salle de Curange et conseiller du prince évêque de Liège.

Il décède en novembre 1705

x Marie Françoise Agnès comtesse d'Aspremont de Lynden et Reckheim, née à Reckheim le 30/1/1660,

   fille de Ferdinand d'Aspremont de Lynden et Reckeim

   et Elisabeth de Furtsenberg

   dont:

 

a Ferdinand Charles d'Aspremont de Lynden qui suit en B XXXI

 

b Ferdinand Gobert d'Aspremont de Lynden *

 

c Ferdinand Gobert Amour d'Aspremont de Lynden né le 5/8/1690, gouverneur du marquisat de Franchimont,

   gentilhomme de l'état noble de Liège, admis le 30/1/1715

 

d Guillelmine Charlotte Eléonore  comtesse d'Aspremont de Lynden née le 30/9/1688, chanoinesse de

   Munsterbilsen

 

e François Gobert Claude d'Aspremont de Lynden né le 6/6/1692, chambellan et général au service de

   l'empereur

   x Eléonore Esterhazy, comtesse, décédée en 1760

 

f Eléonore Albertine Octavie d'Aspremont de Lynden née le 28/6/1693 chanoinesse de Munsterbilsen

 

B XXXI

 

Ferdinand Charles comte d'Aspremont Lynden, baron de Froidcourt, chevalier de la Toison d'Or, conseiller d'Etat et privé de l'empereur, né à Froidcourt le 17/9/1689.

Colonel d'un régiment au service des états généraux, passe au service impérial et devient colonel d'un régiment en Savoie. Dragon, capitaine de la garde des Trabans, chambellan, conseiller intime et membre du conseil de guerre, commandant d'un corps d'armée en Italie, commandant feld-maréchal-lieutenant en 1764.

Il bat les espagnols à Campo Santo et reçoit ensuite le commandement général des troupes impériales dans le milanais.

Il décède sans enfants à Vienne le 14/8/1772, inhumé à St Michel

x Marie Thérèse d'Esterhazy en 1730, née en 1697 et + en 1746

   fille de Michel d'Esterhazy, prince d'Esterhazy

   et de Anne Marguerite de Rhodis et Dezana

 

xx Marie Jeanne, comtesse de Nostitz le 2/12/1750, née le 7/12/1713

    veuve de Charles comte de Lichnowsky

    fille de Jean Charles comte de Nostitz

    et de Maximilienne, comtesse de Sinzendorf

    le blason de Ferdinand Charles était :

 

"de gueules à la croix d'or, sur le tout de la croix un écusson d'azur à l'aigle d'argent becquée et membrée d'or" (Este)

Support : deux lévriers de sable colletés d'or

Cimier : l'aigle de l'écu naissante

Le tout placé sur un manteau de gueules doublé d'Hermine

 

* C'est à dater de cette lignée que le prénom de Gobert sera porté de générations en générations en souvenir semble-t-il  

   du bienheureux Gobert d'Apremont religieux à l'abbaye de Villers + en 1263

 

Lignée du Ban de Herve

 

B XXIX bis

 

Robert de Lynden né vers 1612 comte d'Aspremont-Lynden

Relève la seigneurie, ville ou franchises de Herve en 1656 et  ce territoire restera dans la famille jusqu’à le Révolution française. La seigneurie du Haut ban de Herve appartenait à la famille d’Aspremont également et passa en 1762 à Georges de Lamberts-Cortenbach

x Marie Jeanne de Caldenbourg dame de Crèvevceour

fille de Guillaume de Caldenbourg seigneur de Beucken, haut drossart de la ville et duché de Limbourg

  et de Anne de Barbieux.

  soeur de Marie Pétronelle de Caldenbourg x Gilles Frédéric de Maerselaer baron de Perck et Elewyt lesquels possèdent les seigneuries de Frambach, Salomé et Beucken, biens qui passeront en 1728 aux Aspremont -Lyden, à  Charles Joseph de Frongteau , seigneur de Housse et Jérôme de Lamberts de Cortenbach.

Ils testent le 3/11/1678. La veuve fait une renonciation en 1688.

dont :

 

- Charles Joseph d'Aspremont de Lynden qui suit en B XXX

 

- Maximilin Henri d'Aspremont de Lynden auteur de la branche de Barvaux B XXX bis

 

- Marie Thérèse d'Aspremont de Lynden

   x Guillaume de Frongteau par contrat du 14/1/1692, seigneur de Housse au pays de Dalhem, dont la mère était

     Jeanne de Warnant de la Neuville

 

B XXX

 

Charles Joseph d'Aspremont de Lynden seigneur du Ban de Herve, charneux etc... décédé en 1715

x Marie Angélique de Hoen de Cartils baronne de Chevetogne

   fille de Justin Frambach de Hoen de Cartils, baron de Chevetogne

   et de Jeanne Caroline d'Yve dame de St Martin, sa première femme

   dont :

 

B XXXI

 

1 Robert d'Aspremont de Lynden décédé jeune

 

2 Philippe Guillaume Anne Joseph d'Aspremont Lynden, capitaine au régiment des gardes du prince évêque de Liège

 

3 Maximilienne Marie Amour d'Aspremont Lynden décédée en bas âge

 

4 Emmanuel Joseph Augustin d'Aspremont de Lynden page du duc de Lorraine puis lieutenant au régiment de

   Subeck, infanterie au service de Hollande

 

5 Guillaume Pierre Ernest d'Aspremont de Lynden décédé jeune

 

6 Théodobald d'Aspremont de Lynden décédé jeune

 

7 Marie Louise d'Aspremont de Lynden décédée jeune

 

8 Constance Gisberte Marie Philippine d'Aspremont de Lynden

 

9 Thérèse Adrienne d'Aspremont de Lynden

 

10 Claire Joseph d'Aspremont de Lynden

 

11 Marie Georgine Maximilienne Dieudonnée Catherine Joseph d'Aspremont de Lynden

     x  Léonard Joseph François Jérôme de Lamberts de Cortenbach, par contrat du 13/3/1716, passé au château de

         Cortenbach, seigneur de Cortenbach, Ervade, Vaelsbroeck, seigneur de la vicomté de Montenaken, chevalier

         de l'empire, premier bourgmestre d'Aix la Chapelle

         fils de Herman de Lamberts de Cortenbach

         et Marie Lutgarde Nutten

         veuf d'Anne Emérentiane Joseph baronne de Surlet, dame de Bergilers dont il avait eu 6 enfants.

        dont 18 enfants.         

 

12 Maximilienne Dieudonnée d'Aspremont de Lynden

 

13 Marie Hyacinthe d'Aspremont de Lynden

 

Lignée de Barvaux

 

B XXX bis

 

Maximilien Henri comte d'Aspremont Lynden et du St Empire, seigneur du ban de Herve obtient un diplôme de l'empereur le 16/3/1676, qui confirme le titre d'Aspremont avec création du titre de comte de Lynden et du St Empire.

Ses armes sont :

 

"d'azur à l'aigle d'argent becquée d'or (Este) portant sur la poitrine un écusson de gueules chargé d'une croix d'or (Lynden) à la bordure de même"

 

L'écu est surmonté de 2 casques sommées à leurs cimiers : à dextre une aigle naissante de l'écu, à senestre, un lévrier assis de sable, colleté d'un collier d'or.

Tenants: 2 sauvages armés de leurs massues.

L'écu est posé sur un manteau pourpre surmonté d'une couronne à 5 fleurons

 

Maximilien Henri est reçu en 1699 à l'état noble de Namur.

En 1717 il fait son testament dans lequel il parle d'une convention passée en 1713 entre lui et sa femme, par laquelle il cèdait à son fils premier né, Ferdinand Marie Joseph, les dîmes de Barvaux, les seigneuries du Ban de Herve, de Barvaux, Failon et Buzin.

A son puîné, Guillaume Joseph Hyacinthe, il cède 1600 florins de Brabant en rente, à chacune de ses trois filles vivantes, 600 florins de rente du brabant, tandis que l'aîné devra servir à sa mère sa vie durant une rente de 1000 florins.

 

x Marie Georgine Thérèse Catherine de Haultepenne par contrat du 8/8/1698, dame héritière de Barvaux, Buzin

   et Failon, née en 1672 + après 1717

   fille de Philippe François de Haultepenne

   et de Madeleine de Haultepenne

 

A ce contrat, la future était assistée de Ferdinand baron de Haultepenne et sa femme Charlotte de Haultepenne, oncle et tante. Les biens énumérés dans ce contrat sont :  la terre et seigneurie de la ville de Herve au pays de Limbourg, le moulin banal de Haultepenne, la grosse et menue dîme de Barvaux relevant de deux fiefs de la cour féodale de la vouerie de Huy, la terre de Buzin et Failon et tous les biens y attenant, la cens de On en Luxembourg, la cens de Havelange et tous les biens et dîmes possédés en Flandre.

dont :

 

a Ferdinand Marie Joseph d'Aspremont de Lynden, comte, qui suit en B XXXI

 

b Guillaume Joseph Hyacinthe Gobert Maurice d'Aspremont de Lynden, comte, chambellan de l'impératrice

   Marie Thérèse, né à Barvaux en 1702. Il fera le métier des armes, étant puîné. On le trouve à la guerre contre les

   turcs, puis il fait la guerre de 7 ans, parvient au grade de feld-maréchal et reçoit la croix de commandant de l'Ordre

   de Marie Thérèse pour sa bonne conduite à la bataille de Kollin. Il décède à Znaim en Hongrie le 22/4/1779

 

c Marie Joseph Hyacinthe d'Aspremont de Lynden, comtesse,

   x Eugène Albert Joseph de Wal en 1733. Baron de Wal et de Woest, vicomte  et haut voué d'Anthine, seigneur

     de Pousseur, Tavier, Tassigny, Sapogne, Sart Moulin. Gentilhommede l'état noble de Limbourg

     fils de Conrad Adolphe de Wal

     et de Eve Isabelle  baronne de Beck et du St Empire.

 

d Françoise Antoinette Claire Angélique Joseph Aldegonde d'Aspremont de Lynden, baronne née à Barvaux

    le 30/1/1705, tenue sur les fonds baptismaux par Frédéric comte d'Eynatten de Reimersdael, seigneur de

    Soumagne et Harzée, au nom de François Antoine de Lorraine prince et Abbé de Stavelot et par sa femme,

    Claire Joséphine d'Aspremont Lynden, baronne de Froidcourt.

    Décédée le 15/2/1781

    x Ferdinand Albert Maximilien Emmanuel comte de Hamal en 1729. Vicomte de Focant, seigneur de

       Hour, Havenne, Martousin, gentilhomme de la Clé d'Or de l'électeur de Bavière, gentilhomme de l'état noble de

       Liège et du comté de Looz

       fils de Maximilien Henri comte de Hamal

       et Marie Robertine Maximilienne de Quarré

 

 e Marie Angélique Hubertine d'Aspremont et Lynden, religieuse au Val Notre Dame. Avant de faire sa

    profession de foi, elle teste en faveur de son frère aîné, se réservant une pension vitale de 100 florins de Hainaut

 

 f Anna Rebecca d'Aspremont de Lynden

 

B XXXI

 

Ferdinand Marie Joseph d'Aspremont de Lynden, comte, seigneur de Barvaux, du ban de Herve, Buzin, Failon

etc.. né à Barvaux le 25/7/1701, décédé le 9/2/1741

x Eve Isabelle Marie Joseph de Wal d’Anthine, dame de Heringen, le 27/5/1725, + le 15/3/1785 à Froidefontaine sous Flostoy

   fille de Conrad de Wal, seigneur d’Anthinne

   et Eve de Beck, baronne née en 1687

   soeur de Eugène Albert Joseph de Wal ci dessus

   leur pierre tombale, à Barvaux est ornée de leurs 8 quartiers de noblesse :

 

   Aspremont-Lynden, Druyn de Rosey, Caldenbourg, Barbieux, Haultepenne, Geloens, et Haultepenne

   Geloes , Wal, Anthinne, Prisgnée, Néverlée, Beck, Daun, Boetzelaer, Argenteau.

   dont :

 

   a Marie Isabelle Philippine Joseph d’Aspremont de Lynden décédée le 18/4/1777, chanoinesse de Susteren décédée le 18/4/1777

      x Dieudonné de Copis le 8/9/1757 à Froidefontaine, vicomte de Bavay, seigneur de Gorsleeuw  6/9/1714 - 17/4/1777

         fils de Jean Philippe, seigneur de Binderveld

         et Anne Françoise Frédégonde de Boedberg

        dont :

        - François Maximilien Henri Benoît de Copis, vicomte de Bavay, 1761-1828

 

    b Marie Thérèse Louise Joseph d'Aspremont de Lynden, comtesse, décédé le 6/9/1786 à St Thomas de Liège

        x N. baron de la Marck, seigneur de Sipernau

 

    c Eve Isabelle Jospeh d'Aspremont de Lynden, comtesse

 

    d François Maximilien Joseph  d’Aspremont de Lynden qui suit en B XXXII

 

B XXXII

 

François Maximilien Joseph  d’Aspremont de Lynden, comte, seigneur de Barvaux, Buzin, Failon etc.   

Gouverneur du marquisat de Franchimont, page de la cour e Bruxelles de 1745 à 1749, gentilhomme de l'état  noble  du pays de Liège et comté de Looz. Il relève la Tour d'Havelange le 21/4/178

 x Marie Thérèse Yolande de Wal d’Anthisne, baronne

   fille de Eugène de Wal d’Anthisne,  lui même fils de Conrad de Wal seigneur d'Anthisnes et de Eve de Beck, baronne 1687

   et Marie Joseph Hyacinthe d’Aspremont Lynden

   dont :

 

a Marie Isabelle Yolande d'Aspremont de Lynden, comtesse, née le 27/9/1771, chanoinesse de Munsterbilsen, +  à  Andenne le 29/3/1848

 

b Marie Yolande Thérèse d'Aspremont de Lynden, comtesse, née le 23/10/1772, décédée au château de Famelette  le 26/10/1850

   x François Joseph Philippe Jean Népomucène comte de Hamal, le 9/5/1816

      fils de Benoît Albert Louis Ghislain comte de Hamal 

      et de Marie Marguerite Louise Angélique Jeanne Népomucène, comtesse de Hamal, vicomtesse de Focant

 

c Joseph Ferdiand Gobert d’Aspremont de Lynden qui suit en B XXXIII

 

B XXXIII

 

Joseph Ferdiand Gobert d’Aspremont de Lynden comte de Barvaux et Haltinne né le 11/2/1784 à Barvaux décédé le 11/7/1843 au château de Haltinne, Namur. Membre de l'Ordre équestre de Namur par arrêté royal collectif du 20/2/1816, inscrit sous ces qualifications dans la première liste des nobles du 17/11/1825

x Charlotte Marie Joseph Colette Hubertine Antoinette Van der Straeten de Wallay, baronne, le  27/9/1812 à Ohey, née le 4/5/1792, décédée le 3/6/1854 à Haltine - Namur

   fille de Antoine an der Straeten de Wallay, seigneur de Wallay, baron 1742-1811

  et Charlotte Hubertine de Nieulant  de Pottelsberghe, vicomtesse 1765-1816

  dont :

 

1 Ferdinand d'Aspremont Lynden 1813-1858

 

2 Guillaume Bernard d'Aspremont Lynden, comte, né le 14/10/1815 à Ohey, Namur, décédé le 6/9/1889

    Sénateur, ministre des affaires étrangères, officier de l'Ordre de Léopold, Grand Cordon des Ordres de Léopold  d'Autriche, de l'Aigle Rouge de Prusse, de la Légion d'Honneur, du Lion Néerlandais etc....

 

3 Charlotte Henriette Gobertine d'Aspremont Lynden, comtesse, née le 10/3/1818 idem, décédée le 4/3/1881

 

4 Apollonie Eugénie  Barbe d'Aspremont Lynden, comtesse, née le 22/3/1820 idem, décédée le 3/1/1849

 

5 Charles Marie Antoine d'Aspremont Lynden, comte, né le 25/3/1822 idem, décédé le 17/9/1888, membre

  du Conseil Provincial de Namur en 1854

 

6 Léonie Marie Charlotte Françoise  Adrienne Cécile d'Aspremont-Lynden, comtesse, née le 25/6/1829 à Ohey, Namur + le 7/7/1850 à Haltinne

 

7 François Charles Gobert Antoine d’Aspremont Lyden qui suit en B XXXIV

 

B XXXIV

 

François Charles Gobert Antoine d’Aspremont Lyden, comte, seigneur de Barvaux et Haltinne,  né le 9/10/1813 à Ohey + le 10/10/1858 à Barvaux

x Caroline Yolande de Copis, baronne le 12/11/1845 à Liège, née le 28/11/1820  à Liège, + le 17/3/1907

    fille de Constantin François, baron, 1787-1857

    et Françoise Louise de Méan, comtesse 1792-1869

   dont :

 

   a Ferdinand Gobert d’Aspremont Lynden qui suit en  B XXXV

 

   b Marie Yolande Gobertine Charlotte Guillelmine d’Aspremont Lynden, comtesse, née le 29/10/1849 à Liège, décédée le 2/2/191 ?

 

 

x Jules de Beauffort en 1869, 1841-1903

  dont :

   -  Sarah Mathilde Julie Ghislaine de Beauffort, comtesse de T'Serclaes Till

 

  c Marie  Eugénie Charlotte Gobertine Joseph Cécile d’Aspremont Lynden, comtesse, née le  22/11/1851 à Liège, + le 26/11/1938 à Brux.

     x Florimont René de Briey le 4/2/1874, né le 13/5/1839 à St Germain en Laye, + le 11/2/1895 à Nancy,  capitaine de cavalerie au service de la France

    fils de Edouard de Briey de Landres 1803-1879

    et Françoise Marie de Namur d'Elzée 1817-1866

    dont :- N. de Briey

             - N. de Briey

 

     d Charles Gobert d'Aspremont Lynden qui suit en B XXXV bis

 

     e Isabelle Sophie Théodorine Gobertine Ferdinande Marie d'Aspremont Lynden, comtesse, née le 16/9/1855 à Barvaux, + le 21/5/1936

        x Pierre Paul Van Der Straten-Waillet, baron le 31/7/1876, 1840-1892, capitaine de cavalerie, officier d'ordonnance du comte de Flandre né en 1840

          fils de Henri Van der Straten Waillet

          et Marie Louise de Bex

 

B XXXV

 

Ferdinand Gobert d’Aspremont Lynden, comte, né le 4/3/1848 à Liège + 13/3/1907 à Barvaux

x Antoinette Charlotte de Maillen le 14/2/1873 à Bruxelles, née le 4/2/1853 à Liège, + à Barvaux le 8/3/1891

    fille de Albert, marquis de Maillen 1822-1887

    et de Eléonore van den Steen de Jehay 1824-1896

    dont :

 

    - François Gobert Guillaume Antoine d’Aspremont Lynden qui suit en B XXXVI

    - Raoul d'Aspremont Lynden 1879

       x Adrienne de Selliers de Moranville en 1916, née en 1891

         dont : 

 

         - Josyne d'Aspremont Lynden

            x Philippe Van Zuylen

 

B XXXVI

 

François Gobert Guillaume Antoine d’Aspremont Lynden né le 20/7/1877 à Barvaux,  bourgmestre

x Geneviève Bonhomme le 7/1908 à Haversin, 1888-1948

   fille de Armand Bonhomme

   dont :

 

   - Ferdinand d'Aspremont Lynden  qui suit en B XXXVII

 

B XXXVII

 

Ferdinand d'Aspremont Lynden né le 14/4/1909 à Bruxelles, bourgmestre de Barvaux

x Jeannine de Roest d'Alkemade le 4/5/1942

   dont :

 

   a François Maximilien d'Aspremont Lynden

      x Régine de Marmol

         dont :

 

         - Julie d'Aspremont Lynden 

            x François d'Ursel

 

   b Michelle d'Aspremont Lynden

      x André de Potter d'Indoye

 

B XXXV bis

 

Charles Gobert d’Aspremont de Lynden, comte, né le 18/6/1853 à Liège, décédé le 25/5/1931

x Wilhemine Victoire Marie Anne de Maillen le 18/6/1878 à Mohiville, née le 11/7/1856 à Bruxelles + 1929

   fille de Albert, marquis de Maillen d'Ohey1822-1887

   et Eléonore Marie Caroline Ferdinande de Steen de Jehay comtesse, 1824-1896

   dont :

 

a Isabelle Gobertine Albertine Clotilde d'Aspremont de Lynden, comtesse, née le 16/4//1879 à Bruxelles

 

b Guy Gobert d’Aspremont de Lynden de Maillen né en 1882 obtint de pouvoir d'adjoindre le nom de Maillen à ses titres, par arrêté royal du 26/11/1909

    x Madeleine Van Goidtsnoven en 1907 née en 1882 + 1927

    xx Marthe Van Den Bosch en 1937, née en 1895

        dont du premier lit :

 

        - Françoise d'Aspremont Lynden de Maillen

        x Alain de Botmiliau

 

        - Didier d'Aspremont Lynden de Maillen

           x Marguerite d'Arschot Schoonhoven

          xx Nicole de Currières de Castelnau

             dont du second lit :

 

               - Anne d'Aspremont Lynden de Maillen

                  x Louis de Lichtervelde

 

             - Frédéric d'Aspremont Lynden de Maillen  

                  x Gaëlle Van der Straten Waillet

 

 c Elisabeth Gobertine d'Aspremont de Lynden née le 6/10/1883 à Barvaux + le 7/9/1949

    x Marc de Oulhaye  le 25/5/1922

 

 d Ghislaine Antonia Albertine d'Aspremont Lynden née le 27 mars 1887

     x Jean de Troostembergh en 1919, né en 1888

       dont : - Maximilien Hubert Louis de Trootstembergh

                 - Charles Ferdinand Marie de Trrotstembergh

 

  e Charles Albert d’Aspremont de Lynden 27/9/1888

      x Edith Favereau en 1912, née en 1889

      xx ca Simone Anne Paule Hauzeur en 1919, née le 4/10/1896 à Verviers Belgique

               fille de Louis Théodore  Georges  Hauzeur

               et Marie Joseph Dedyn, ca déjà mariée à Alfred Prosper Firmin Dedyn 1860-1927

              dont, du premier lit :

 

         - Harold d'Aspremont Lynden

            x Doris Van der Straten Waillet

           dont : 

 

         - Nathalie d'Aspremont Lynden

            x Ludovic de Laminne de Bex  

                dont du second lit :

 

                - Ne d'Aspremont Lynden

                   (de Ghislain  - généanet )

 

  f Antonia d’Aspremont de Lynden 1893

     x Paul de Favereau de Jeneret 1886

 

   g Gobert d’Aspremont de Lynden 1895

      x Marie d’Overschie de Neeryssche 1897

         dont :

 

        - Yolande d'Aspremont Lynden

           x Baudouin Cruysmans

 

        - Charles d'Aspremont Lynden

           x Jacqueline d'Huart

             dont : 

 

             - Wauthier d'Aspremont Lynden

                x Aude de Villefagne de Vodelsanck

                  dont :

 

                  - Constance d'Aspremont Lynden 

                  - Louise d'Aspremont Lynden

 

   h Geoffroy d’Aspremont de Lynden 

       x Ghislaine Michel de Pierredon 

          dont : 

 

          - Hedwige d'Aspremont Lynden

             x Patrick del Marmol

 

 

Branche de Reckheim

 

C XXVII   

 

Hermann van Lynden  freiherr von Reckheim en 1590, baron de Reckheim et du St empire, né en 1547, décédé le 5/6/1603 au château de Reckheim, seigneur de Houtain, Saint Simon, Once sur Geer, Tongrenelle, Wanfercée, Baulet, Creenwick. Il fait le métier des armes, sert André Doria en Italie, passe en Hongrie pour combattre les Turcs. Il fut armé chevalier par l'empereur Maximlien à Viennes et revient aux Pays Bas. Il obtient, le 24/7/1572, un brevet de capitaine de 300 bas-allemands au régime du comte de Boussu.

Nommé gouverneur au château de Muiden en Hollande en 1576, défendit cette place avec bonheur.

 

En 1577 il devient capitaine de la garde allemande et échanson-maître d'hôtel de l'archiduc Mathias. Il sert ensuite sous le prince de Parme puis passe au service d'Ernest de Bavière prince évêque de Liège qui le nomme membre de son conseil d'état et privé. Il le nommera ensuite gentilhomme ordinaire de sa chambre et lui donne un  régiment, officier lieutenant des fiefs du pays de Liège par lettres patentes du 6/9/1582. Bientôt en expédition contre  Geghard de Truchsess, archevêque apostat de Cologne, il eut la plus grande part au succès de la campagne ou son régiment se distingua brillamment.

 

Grand maître d'hôtel du prince évêque de Liège et le 8/1/1592 gouverneur et capitaine général  du pays de Cologne dont il revient pour être nommé maïeur de Liège pour céder ensuite ce titre à son gendre, Jean de Mérode seigneur de Jehay.

 

Il avait racheté de Guillaume de Quadt de Wickeradt la libre baronnie de Reckheim (limbourg) relevant du cercle de Wesphalie et fut investi par l'empereur Ferdinand II le 6/11/1590. Cette libre baronnie donnait à son possesseur de grands avantages, droits de Tonlieu par terre et eaux, droit de battre monnaie (ce serait donc une terre franche) à leurs armes, imposer des gabelles daces et autres contributions, droits de régales et d'exceptions.

Justice souveraine ne ressortissant au civil que de la chambre impériale de Spire et pour autant que la valeur en cause excède 500 florins d'Allemagne.

 

Bien entendu, il usa du droit de battre monnaie, reconstruit le château de Reckheim qui apparaîtra à la fois comme palais et comme forteresse.

x Marie de Halmale le 5/11/1581 à Liège, par contrat, veuve de Urbain de Scharenberg secrétaire du roi, décédée le 5/11/1609, fille de Constantin, chevalier seigneur de Vriessele, bourgmestre d'Anvers et de Catherine Van de Werve.

 

L'époux comparaît avec Messire Herman comte de Rennebourg, archidiacre de Campine, Thierry de Lynden, prévôt de Sainte Croix, son frère, de Georges de Lynden vicomte de Dormael et Robert de Lynden, chevalier capitaine de Franchimont, ses frères, Messire Nicolas de Blitterswijck dit Passart, son beau-frère et Messire François de Lonchin, seigneur de Flémalle.

Il apporte les seigneuries de Tongrelles, Wanfercée, Houtain et Once, la cense de Seraing, l'acte d'engagère des biens de Gueldre.

 

La future est représentée par Messire Winand de Wijngarde, prévôt de Liège, Henri de Doern, chanoine et official de Liège, Adrien de Rheede, seigneur de Sasfeldt, grand maître d'hôtel du prince évêque etc... Elle apporte tous ses biens non engagés de son premier mariage.

xx Marie de Châteauvillain le 13/12/1609

    dont du premier lit :

 

1. Ernest de Lynden qui suit en C XXVIII

 

2. Herman de Lynden décédé jeune

 

3.Constance de Lynden + après 1641

    x Jean de Mérode, seigneur de Gossencourt le 3/6/1601, par contrat,  décédé le 18/12/1622, seigneur de Jehay,

       Gossoncourt, Autgarde, grand et souverain mayeur de Liège par résignation de son beau père

       fils de Arnoul de Mérode + 1576, seigneur de Gossencourt

       et de Jeanne Helman de Sart, dame de Jehay, Hauteville, Neumanil

       dont :

       - Jean de Mérode

 

4.Ferdinand de Lynden décédé jeune

 

5. Marie de Lynden, chanoinesse de Munsterbilsen + le 28/6/1614 à 25 ans, inhumée à Reckheim

 

6. Anne Marguerite de Lynden, chanoinesse de Muntersbilsen

    x Ernest de Brialmont le 1/4/1621, seigneur de Fraiture, Attrin, Melsen, baron de Mortaigne, haut voué de

       Xhos, grand bailli du Condroz, gentilhomme de la chambre de l'électeur de Cologne. Anne fut sa 3ème femme.

       fils de Jean de Brialmont

       et Louise Vander Meere

   xx Jean Charles de Glimes, le 17/3/1639, par contrat, vicomte de la Wastinnes, colonel de cavalerie

        fils de Charles de Glimes vicomte de Jodoigne et Wastinnes

        et de Jeanne de Houtain sa première femme.

 

7. Jean de Lynden, fils naturel dit le bâtard de Lynden - Reckheim, capitaine au service de l'empereur, décédé en

     Hongrie.

 

C XXVIII

 

Ernest Van Lynden, libre baron de Reckheim par investissement du 15/4/1613,  et 8/5/1620, né vers 1570 décédé en 1636, seigneur de Houtain, Saint Simon, Once, Winghe etc... Chambellan de l'empereur, colonel à son service, obtient de Ferdinand II par diplôme du 31/3/1623, l'érection de la baronnie de Reckheim en comté d'Empire et la qualification pour lui et ses descendants de "Illustris et generosus" en allemand  "Hoch und wohlgeborn"

Ses armes décrites dans ce diplôme sont:

 

"écartelé au 1 et 4 de gueules à la croix d'or, au 2 et 3 d'or au lion de gueules armés et lampassés de même, sur le tout à l'aigle d'argent"

 

Trois heaumes couronnés surmontent l'écu, celui du milieu porte un aigle d'argent naissant, celui de dextre un chien braque naissant colleté d'un collier d'or

Support, deux chiens braques de sable ayant la tête passée dans chacun des heaumes de droite et de gauche

 

Par un diplôme du 5/12/1628, l'empereur confirme tous les privilèges et les anciennes franchises de Reckheim et par un autre du 15/5/1629, confirme en particulier le privilège de non avocando, arrestando etc....

Le 6/11/1630 le même empereur prit sous sa protection toute spéciale le comté de Reckheim et "ses habitants qui avaient beaucoup soufferts des guerres dans les provinces belges avaient été le théâtre durant de nombreuses années...."

Le comte de Reckheim fut régulièrement convoqué aux diètes comme membre du cercle de Wesphalie.

 

x Anne Antoinette Gouffier, dame de Thiennes le 13/12/1609 au château de Crèvecoeur près Montdidier, par contrat,

   née le 3/5/1580 + le 7/7/1620

  fille de Henri Gouffier,  chevalier de l'Ordre du roi, seigneur de Thiennes, Steerbecq, Blarenghien, Calonnne sur Lys,

  seigneur de Crèvecoeur 1547-1589

  et Jeanne de Bocholtz

  Henri Gouffier est fils de François Gouffier, marquis des Deffends

                                   et de Anne de Carnazet.

 

Le marié est assisté de Robert de Lynden, vicomte de Dormael, seigneur de Froidcourt, son oncle et tuteur.

La future apporte la moitié des seigneurie énumérées dont son mari rachètera plus tard l'autre moitié à Charles de Créquy, seigneur et baron de Berniculles, Blecquin etc, son beau frère, veuf de Jacqueline Emmanuelle Gouffier.   

dont :

 

a Ferdinand de Lynden qui suit en C XXIX

 

b Etienne de Lynden

 

c Ernestine Jeanne Marie de Lynden

   x Ernest Suys,  né au plus tard en 1599, créé baron du St Empire par letttres patentes du 23/4/1629, puis comte

      par de nouvelles lettres patentes du 3/4/1640, seigneur de Clingeland, Nederveld, capitaine puis sergent major au

      régiment de Wallenstein et général d'artillerie pendant la guerre de 30 ans. Le 21/5/1629 il achète la seigneurie et

      terre de Harzé à Albert de Ligne.

      fils de Jacques Suys, + le 8/1/1599, gentilhomme de la chambre du prince évêque de Liège, seigneurs des

      mêmes lieux

      et de Georgine de Lynden

      elle même fille de Georges de Lynden, seigneur de Dormael.

      petit fils de l’humaniste et poète latin Jacques de Suys ( Jacobus Susius) émigré à Liège en 1590 pour fuir les

       calvinistes hollandais. Né en 1520 + à Liège en 1592

       et Marie de Berchem dame de Laer + en 1591.

 

d Isabelle Henriette de Lynden, chanoinesse de Munsterbilsen, abbesse en 1650, décédée en 1676

 

e Marie Charlotte de Lynden, chanoinesse e Munsterbilsen, décédée en 1672

 

C XXIX   

 

Ferdinand van Lynden, comte de Lynden et Reckhein, baron de Borsheim, seingneur de Thiennes, Steenbecke, Blarenghien etc... gentilhomme de l'état noble du pays de Liège et du comte de Looz.

Par réception du 28/6/1646, il reçoit du l'empereur Frédéric III la confirmation du diplôme du 22/2/1646 du privilège accordé le 4/9/1442 à Guillaume de Sombreffe au sujet des droits de Tonlieu. Un certificat du lieutenant général Piccolomini du 21/12/1652 atteste que "Ferdinand, comte d'Aspremont - Lynden et Reckheim a tenu garnison à ses frais en son château en 1638 et contribué ainsi à la défense de tout le quartier conte les français"

    

Il existe un grand nombre de médailles frappées par le comte Ferdinand et sur plusieurs, il prend le nom d'Aspremont et Lynden.  né en 1611 à Thiennes, France, décédé le 24/8/1665.

Lui et son épouse seront inhumés en l'église des religieuses de Prémontrés. La pierre de leur caveau sera, plus tard, encastrée dans le mur du cimetière et portait leurs quartiers de noblesse: Lynden, Elderen, Langdries (Hamel) Werve, Gouffier, Bonnivet, Carnaglt, Bocholtz, Witterhorst, Fürstenberg, Zimmeren, Sulz, Helfenstein, Hohenzollern, Zimmeren, Rheingraf, Salm.

x Elisabeth de Fürstenberg en 1643, née le 15/6/1621, décédée le 15/9/1663

fille de Egon, comte de Fürstenberg - Heiligenberg 1588-1635

et Anna Maria, princesse de Hohenzollern-Hechingen 1605-1652

dont 16 enfants:

 

1,2,3,4 décédés en bas âge  

5. Maximilien François Gobert de Lyden Reckheim, comte, seigneur de Thiennes, Steenbecque, Barenghien, Cantesdorf, Neudorf, Prieporn etc.... Chanoine de la cathédrale de Liège, par réception du 5/9/1662, résigna sa prébende en 1684. Chanoine et chorévêque de la cathédrale de Cologne, chanoine de Saltzbourg et de Strasbourg, prévôt de l'église royale d'Aix le Chapelle.

Il crée beaucoup de problèmes au couvent des Robertines de Reckheim, et les choses allèrent si loin que l'évêque de Liège se vit contraint, le 7/8/1703, de lancer sur lui l'excommunication.

Il décède le 26/12/1703 à Cologne, témoignant de quelque repentir de sa conduite, inhumé à Reckheim.

 

6. Ferdinand Gobert de Lynden - Reckheim qui suit en C XXX

 

7. Charles Philippe Gobert de Lynden - Reckheim chanoine de la cathédrale St Lambert de Liège par réception du 28/11/1670, chanoine des cathédrales de Cologne et de Strasbourg, décédé à Strasbourg le 17/9/1719 à 66 ans

 

8. Herman Frédéric Gobert  de Lynden - Reckheim, baptisé à Reckheim le 18/8/1658, grand croix de l'Ordre de Malte, chambellan de l'empereur et colonel d'infanterie à son service, décédé le 24/4/1706

 

9. Anne Marie de Lynden - Reckheim née vers 1643 à Thiennes, nord France + le 4/2/1723 à Praha, Tchécoslovaquie

x Wenceslas Michel François comte d'Althann en 1660, chambellan et conseiller aulique de l'empereur, son envoyé extraordinaire et Suède et en Pologne, décédé à Glatz en Silésie en 1698

fils de Michel Adolphe d'Althann premier du nom

et de Marie Eve Elisabeth comtesse de Sternberg

dont trois enfants, entre autre :

 

- Michaël Ferdinand von Althann

x Marie Eléonore Lazanska baronne von Bukowa, dont descendance par les filles en Autriche.

xx François Antoine Hyserle le 23/5/1707, baron  puis comte de Chodan. Devenue veuve en 1709, elle décède le 4/2/1724 à 80 ans

 

10.Anne Eléonore Marie de Lynden - Reckheim, chanoinesse de Munsterbilsen, coadjutrice de sa tante abbesse

à laquelle elle succéda en 1676, décédée à Munsterbilsen le 9/10/1715

 

11.Alexandrine de Lynden - Reckheim chanoinesse de Remiremont puis ursuline à Metz

 

12.Anne Salomé de Lynden - Reckheim

x Louis Radwitt, dont elle était dite épouse en 1677, comte de Souches, feld maréchal, lieutenant au service de l 'empereur et conseiller intime, décédé en 1682

 

13.

 

14.Maria Ernestine de Lynden - Reckheim décédée en 1732

x Jean Georges comte Kollonitsch, chambellan et conseiller intime le l'empereur, né en 1644

fils d'Henri Charles Kollonitsch né en 1611

et Marie Eléonore comtesse de Meggau + 1691

dont :

- Johann Heinrich Kollonitsch1679-1721

xx Octave comte Caviani, conseiller intime de l'empereur et capitaine de ses gardes

fils de Frédérick Caviani     

et  Elisabeth comtesse de Meggau

 

15.Anne Antoinette de Lynden - Reckheim, née à Reckheim le 25/5/1655, décédée le 18/2/1747 et inhumée aux côtés de son mari.

x Claude T'Serclaes - Tilly, comte, le 24/9/1682 à Reckheim, lieutenant général de cavalerie au service des Etats généraux puis général en chef des troupes hollandaises, feld maréchal, lieutenant au service de l'empereur et son chambellan, gouverneur de Maestricht décédé le 10/4/1723

fils de Jean Werner T'Serclaes - Tilly

et Marie Françoise de Montmorency

 

16.Marie Françoise Agnès de Lynden - Reckheim, née à Reckheim le 20/1/1660

x Charles Ernest François de Lynden, son parent, conseiller privé du prince évêque de Liège, gouverneur de Franchimont

fils de Ferdinand de Lynden baron de Froidcourt seigneur de Soumagne

et de Marguerite Isabelle de Rheede

 

C XXX

 

Ferdinand Gobert d'Aspremont Lynden et Reckheim, comte, né en 1643 à Reckheim  est dit succédant à son aîné dans la possession du comté de Reckheim et des seigneuries de Thiennes, Steenbecque, Blarenghien, Houtain St Simon, Once etc.... + le 1/2/1708

Il sert d'abord dans les troupes de l'électeur de Bavière, puis passe au service de l'empereur et on le retrouve déjà investi d'un haut grade au siège de Bude en 1686. Commandant d'Essegg en 1687, de Belgrade en 1690 qu'il défend contre les turcs qui ne s'en rendirent maîtres que dans des circonstances fortuites.

En 1697 il devient général en chef de Transylvanie et bientôt feld maréchal et conseiller intime. Colonel au service de  l'Autriche.

C'est lui qui obtient à Vienne, de l'empereur Léopold Ier,  le 15/7/1677, l'augmentation de ses armoiries,  confirmé fils de Ferdinand de Lynden, comte de Reckheim

C'est également lui qui acquit  en 1676, d'Henri, comte d'Aspremont - Sorcy tous les droits que ce dernier détenait encore sur la seigneurie du comté d'Aspremont en Lorraine et obtint de ce même Henri, la recognition formelle de sa famille.

 

Toutefois, l'on sait déjà que Henri d'Aspremont - Sorcy de détenait plus aucun droit, ni même le titre de comte, depuis le XVème siècle !

En reprenant possession du comté de Reckheim, Ferdinand essaie de rétablir les anciennes règles du comté que son frère avait négligées ou réformées. Il décèdera à Reckheim le 31/6 ou le 1/2/1708.

x Elisabeth Charlotte, princesse de Nassau - Dillenbourg, en 1680, née le 2/6/1643 à Schloss, + le 2/3/1686 à Raab, Hongrie

fille de George Louis, prince de Nassau - Dillenburg

et de Anna Auguste princesse de Brunswick - Wolfenbhuttel

veuve de Auguste de Leignitz-Piast, comte, 1627-1679, épousé en 1665

 

xx Julia Barbara Rakoczi en 1691, 1669-26/5/1717

     fille de François,  prince de Transylvanie 1645-1676

     et Iona Zrinyi comtesse 1643-1703.

     veuve de Tekely qui l'enleva

     Cette seconde épouse lui apporte les seigneuries et biens de Sankocz, Sverencs, Keresztur et Csetnek en Hongrie,

     lesquels passèrent à leur fils Charles Gobert François.

    dont, du premier lit :

 

a Charlotte Marie Gobertine d'Aspremont de Lynden et Reckheim née à Raab en février 1686, coûtant la vie

   de sa mère, chanoinesse de Munsterbilsen avec les quartiers :

   Aspremont-Lynden, Halmale, Gouffier, Bocholtz, Fürstenberg, Sulz, Hohenzollern, Rheingraf,

   Ragoczy, Rathot, Bathory, Sagresky, Zriny, Szctesy, Frangipani, Wasensberg

dont, du second lit :

 

b Louis Charles Gobert François Dominique Innocent Marie d'Aspremont de Lynden et Reckheim, comte,

 né le 8/12/1692, décédé dans le même mois.

 

Joseph Gobert d'Aspremont de Lynden et Reckheim, comte, seigneur de Thiennes, Steenbecque,Blarenberg, Once etc... né le 2/2/1694

Le 15/3/1715, l'empereur Charles XV lui accorda la confirmation du privilège de "non avocanto". Il décèdera à Paris ou  il était de passage, le 4/3/1720

   x Marie Thérèse Turinetti le 28/11/1711 à Rome

    fille d'Hercule Joseph Turinetti, marquis de Prié, conseiller intime de l'empereur  puis ministre plénipotentiaire et gouverneur général des Pays Bas, grand

d'Espagne de première  classe et de Diane de Saluce

Sans enfants

 

Anne Marie Ernestine d'Aspremont de Lynden et Reckheim, comtesse, décédée en bas âge.

 

Guillaume Ernest Gobert d'Aspremont de Lynden et Reckheim, comte, né le 25/3/1696, décédé le même mois

 

Luitprand Gobert d'Aspremont de Lynden et Reckheim, comte, né en mai 1697, mort au berceau

 

g Jeanne Gobertine Françoise d'Aspremont de Lynden et Reckheim, comtesse, née le 20/9/1698, chanoinesse et dame de la Croix Etoilée,+ en 1757

 

h Ernestine d'Aspremont de Lynden, comtesse, née en 1696

   x Octave Charles Kavriani, comte

 

i Charles d'Aspremont de Lynden, comte, né vers 1693

   x Thérèse d'Eszterhazy, princesse, en 1730, née en 1697+ le 13/5/1747

      fille de Mihaly d'Eszterhazy, prince

      et Margarethe Marchese Dessana Rodini

 

j Charles Gobert François d'Aspremont de Lynden de Reckheim qui suit en C XXXI

 

C XXXI

Charles Gobert François d'Aspremont de Lynden de Reckheim, comte, né le 21/11/1703, + 24/11/1749 succède à Joseph Gobert, son frère, dans la possession du comté de Reckheim, seigneur de Thiennes,    Steenbecque etc... Chambellan de l'empereur.

A la faveur des travaux d'amélioration qu'il fait exécuter aux digues de la Meuse, il voulut rétablir le droit de tonlieu dont il avait obtenu confirmation par le diplôme impérial du 3/8/1725, mais un édit du prince évêque de Liège, daté du 9/10/1728 mit un terme à ses prétention, et il fut forcé de rembourser les droits déjà perçus.

x Elisabeth Eléonore Alexandrine Françoise de Kokorzowa, comtesse, dame de La Croix étoilée le 26/8/1725 + 13/5/1747

    fille de Pierre François, comte de Kokorzova       

    dont :

 

a Marie Anne Elisabeth Gobert d' Aspremont de Lynden et Reckheim, comtesse, née en 1726

   x Paris Ignace Von Wolkenstein le 31/10/1751, chambellan, conseiller intime de l'empereur

     dont :       - François Von Wolkenstein

 

b Marie Anne Caroline Eéléonore Jeanne Népomucène Gobertine d'Aspremont de Lynden de Reckheim, comtesse, né à Reckheim le 15/5/1727

 

c Ferdinand Charles d'Aspremont de Lynden de Reckheim, comte, né le 13/11/1727, décédé avant son père

 

d Jean Napomicène d'Aspremont de Lynden et Reckheim, comte, né le 23/8/1732, major dans l'armée

   impériale, conseiller intime et chambellan de l'empereur.

   A la paix de Lunéville, il fut dépouillé de son comté de Reckheim, mais reçu en compensation en 1803, l'abbaye de Baindt en Souabe, érigée en comté, ainsi qu'une rente de 850 florins à payer par le prince de Metternich, comme propriétaire de l'abbaye d'Ochsenhausen, également en Souabe que l'empereur avait érigé en principauté.

Le nouveau comte de Baindt décède à Vienne le 16/4/1805.

   x Maria Elisabeth Françoise Catherine Romaine von Wolkenstein Trostburg, comtesse, le 1/12/1756

     née le 10/12/1735 + le 5/1/1793 à Vienne, dame de la Croix étoilée, héritière de la seigneurie de Lednitz

     fille de Gaspar Paris Von Wolkenstein Trostburg

     dont :

 

a Françoise Romaine Gobertine d'Aspremont de Lynden et Baindt, née le 28/2/1760, chanoinesse de Munsterbilsen et dame de la Croix étoilée.

 

b Gobert Von Aspremont - Lynden et Baindt, (Johann Nepomuk) qui suit en C XXXII

 

C XXXII

 

Gobert Von Aspremont - Lynden et Baindt, (Johann Nepomuk ) comte né le 22/9/1757 + 1816, chambellan de l'empereur. Il vend en 1814 le comté de Baindt qui avait perdu en 1806 les prérogatives de la souveraineté, de même d'Ochsenhausen réunis à la couronne de Wurtemberg, à une compagnie de négociants d'Ulm qui la cédèrent dès 1817 à François Joseph Auguste comte de Salm- Reifferscheidt-Dyck.           

x Régine Batthyany, comtesse, le 15/10/1782 née le 13/12/1764

   fille de Adam, comte de Bath

   et Marie Anne Esterhazy, comtesse

   dont :

 

C XXXIII

 

a Marie Otheline Goberte d’Aspremont Lynden, comtesse, née le 31/3/1787à Lednicz, Trencsen, Hongrie, dame de la Croix Etoilée et du Palais

  x Georges Erdödy  comte, le 22/2/1807,  né le 17/6/1785 + le3/9/1859 à Meidling, chambellan et conseiller intime,

      fils de Ladislas Erdödy

      et Agathe baronne de Stillfried, auquel elle apporta les terres de Lednitz, Onod, Szerencz, Borsi, Maskowitza etc...      trois enfants.           

    elle décède à Vienne le 26/1/1866, dernière de cette branche.

 

b Charles Gobert d'Aspremont de Lynden, comte, né le 20/10/1790, décédé sans alliance le 19/9/1819     

 

 

Chanson d’Apremont

 

Chanson de geste de la fin du 11ème siècle faisant partie des gestes de Charlemagne.

Poème épique aux objectifs complexes.

 

L’Ordre de Malte

 

- Baltazar - Gobert d'Apremont  admis vers 1500

- Jacques d'Apremont commandeur de Lagny le Sec, Senlis et Liège.

- N. D’Aspremont (Bourillon) entré vers 1561-1562

- Christophe d’Aspremont (Daspremont) dit Nanteuil, entré le 23/9/1689

- N. d’Aspremont  Reckheim – Allemagne, entré le 28/10/1690

 

L'Ordre de St Louis

 

- Henri d'Aspremont, chevalier de l'Ordre en 1740

- Jacques Philippe d'Aspremont, comte d'Orthe, chevalier en 1715

- Claude Charles Gobert d'Aspremont Lynden, comte,  chevalier en 1715

 

Chevaliers de l'Ordre de St Hubert de Lorraine et Barrois

 

- Gobert X d'Apremont 1416-1422

- Geoffroy d'Apremont 1416-1422

- Richard d'Apremont de la lignée des Apremont aux Merlettes

 

Divers  - Inconnus -

 

Raoul d’Aspremont seigneur de Renac est inhumé à l'abbaye de Redon

 

Anne d'Aspremont x Henry De Miremont

 

Guillaume d’Apremont restitue en 1222 aux moines de St Bénigne de Dijon ce qu’il leur avait pris à Cessey et leur donne une aumône de 10cs de cens sur le revenu de la foire St Barthélémy d’Apremont et s’engage à faire la paix entre la dite abbaye et la femme et les enfants de Henri de Temblai pour cause de mort.

 

Provence d'Apremont

x Pierre de Jonghe, échanson et homme de confiance de Louis III, bailli d'Orbe

  dont :

  - Louise de Jonghe

 

Elisabeth d'Apremont

x Baudouin de Henin Liétard en 1324 seigneur de Sebourg

   dont :

    - Jean de Henin Liétard + le 15/10/1415 à Azincourt

       x Mahaut de Saint Géry

         dont :

         - Baudouin de Henin Liétard

 

Stéphane III d'Aspremont, comte de Lynden + en 1400

x Isabelle de Tournai + 1437

 

N. d'Aspremont

x Pierre N., seigneur de Douilly de Lorraine + 1482, fils de Erard + 1459

  dont 3 enfants

 

Béatrice d'Apremont

x Jean de Boullant seigneur de Rollet

   dont :

   - Robert de Boullant, chevalier, seigneur de Rollet, prévôt de Bastogne, grand prévôt des Ardennes

      x Anne de Luxembourg avant le 9/8/1546

         dont : - Marguerite de Boullant Rollet

                   - Catherine de Boullant Rollet

 

Barbe d'Aspremont

x Gabriel Hongoubart décédé en 1541, esguilleteur

   dont :

    - Jeanne Hongoubart décédée le 3/1/1596

       x Nicolas Le Hardy à Valenciennes, + en 1574

         dont :

         - Pierre Le Hardy + 1630

 

Jean Charles d'Aspremont de Lynden

x Sophie Charlotte Von Limbourg - Bronckhorst en 1727, 1690-1729

 

Isabelle d'Aspremont Lynden née le 16/4/1879 à Liège + 16/7/1969

x Raymond de Huart, baron, le 3/2/1913

 

Jeanne d'Aspremont

x Baudouin de Lamet

fils de Thibaud de Lamet

et Isabeau de Neufville

dont :

- Pierre de Lamet

x Gilette de Waencourt

dont 3 enfants.

 

Elisabeth d'Aspremont

x Philibert d'Orgéo

 

Perette Apremont née avant 1641 à Château Landon 77 + idem avant 1672

x Guillaume Cabin né avant 1636 idem + avant 1672

   dont :

    - Denis Cabin

 

Isabeau d'Apremont (Lorraine)

x Guy de Vaudrey

   fils de Guillaume de Vaudrey

   et N. Chevrins

xx Richard Thoires Villars  + avant 1311

 

Jeanne d'Apremont + 1720

x Edmé Jersain le 22/10/1695 à Grancey

 

Ne d'Aspremont 

x Philippe de St Just

 

Ne d'Aspremont  

x Jean d'Escodeca le 10/1/1546

    fils de Bertrand d'Escodeca

    et Marguerite de Caumont

    dont :

     - Armand d'Escodeca  

        x Jeanne Coustin

           dont  :

           -  Marguerite d'Escodeca

 

Jeanne d'Aspremont

x Philippe de Saint Just, décède avant le 3/6/1600

   veuf de N.N.

   Nicolas de Boulainvilliers sera tuteur de ses 3 enfants le 3/6/1600

   dont :

   - N. de Saint Just

   - N. de Saint Just

   - Gédéon de Saint Just, capitaine de chevaux-légers, + en 1641

      x Ne N. le 28/9/1621

        dont :

        - N. de Saint Just

     xx Ne N.

 

Jean d'Aspremont, baron de Roguicot

x Marguerite de Mondenard

  dont :

 

- Finette d'Aspremont

  x Jacques de Pontac le 18/8/1566

     fils de Jean de Pontac,  seigneur d'Escassefort 1488-1589

     et Jeanne de Bellon

     dont :

      - Marguerite de Pontac

        x César de Bourbon Bussey, comte, le 12/4/1584 né en 1565

 

Jean Louis d'Apremont

x Jeanne Vesseron

  dont :

  - Jean Baptiste d'Apremont né le 8/8/1788 + 24/8/1788

 

Françoise Apremont

x Claude Simon de Malabry + 1699

   dont :

   - Joseph Simon

 

De Raymond Descamps   genealor

 

Pierre Dapremont 

x Christine Quallier

  dont  probable :

 

- Pierre Dapremont né vers 1746 à Bulh Lorraine

   x Marie Anne Zuckman (Zugman) le 10/7/1770 à Niederviller 57

     fille de Jacques Zuckman

     et Elisabeth Oswald

 

De Jacques Giverny

 

André Apremont né vers 1616 + en 1705 à La Chapelle Anthenaise 53

x Gabrielle Bibron

dont six enfants, entre autres :

 

- Ne. Apremont

x Pierre Fortin le 22/11/1689

  

De Baplume   généanet

 

Marie d’Aspremont

x Dominique De Gourques

  dont :

  - Marc Antoine de Gourques + en 1628

 

Bernard d’Aspremont

x Ne N

  dont :

 

  a Bernard d’Aspremont né vers 1465

     x Ne N.

        dont :

 

        - Bernard d’Aspremont

        - Marie d’Aspremont

        - Jeanne d’Aspremont

 

 b Françoise d'Aspremont née vers 1465

    x Antoine de Laduguie vers 1495

       fils probable de Jacques de Laduguie

       et Jeanne de Bonnefous

       dont :

       - François ee Laduguie né vers 1515, seigneur de Bosc et Capelle,

          x Marguerite Catherine de Montagu

            dont :

            - Guyot de Laduguie

 

Fragments de généalogie Belgique

 

De Henri Apremonts

 

N. Apremonts né vers 1850

x Ne.N.

  dont :

 

- Jean Claude Pascal Ernest Apremonts né vers 1860/1870

   x Clémence Hermans

      dont :

 

   - Alphonse Célestin Apremonts  né le 29/4/1892 à Bruxelles + à Forest

      x Joséphine Verbert le 21/4/1913 à Bruxelles, née le 16/3/1893 à Roubaix + le 7/4/1916 à Bruxelles

     xx  Relation Maria N.

         dont :

 

      - Jean Richard Apremonts né à Bruxelles le 29/1/1913

         x Marie Clémentine Bruthier  à Forest - Bruxelles, née le 26/2/1915 à Bruxelles

            fille de Henri Bruthier  né le 8/2/1894 à Bruxelles

            et Françoise Van Bourgogne née le 30/11/1894 à Bruxelles

dont :

 

- Henri Apremonts

x Claudine Deltour

dont :

 

a Patrick Apremonts

b Sandrine Apremonts

c Kelyan Apremonts

         

De Reimond Martens - Maurice Maertens - rommelpot  généanet

 

Famille Apremont - Aspremons - Appermont - Appermans -à Bilzen -

 

I

Henri Appermont - Apremons né en 1700

x Maria Van Cosen

  dont :

1 Marie Catherine Appermont

2 Lambert Appermont

3 Gilles Appermont  Apremons

    x Anna Brouwers

      dont:

   - Lambert Appermont né le 26/10/1777

   - Gilles Appermans né le 6/8/1782 

4 Arnold Appermans Apermont qui suit en II

5 Elisabeth Appermont

   x Gisbertus Stulens le 31/8/1766

 

II

Arnold Appermont - Appermans né vers 1731 + le 19/11/1786

x Johanna Colla née le 14/10/1735 à Heesveld décédée le 7/4/1815 idem fille de Pascal 1685-1747 et Anna

   Maria Lunskens 1701

   dont :

 

1.Arnold Appermont - Apremont né le 9/1/1765  à Spurk + 10/10/1794 à Heesveld - Bilzen

   x Maria Héléna Martens le 20/8/1793 née le 26/2/1771 à Holt. Bilzen Belgique + le 10/5/1804,

      fille de Wilhelmus  Martens

      et Maria Valkengorg 1744-1803,

      xx Jacques Germey + 1803   

           dont :

           - Joanna Appermans née le 15/11/1793 à Holt.. Belgique

2. Pascal Appermans qui suit en III

3.Henri Apremont né le 28/9/1768 Heesveld Bilzen

    x Clémence Consten le 21/11/1791 à Beverst - Bilzen

4.Lambert Apremons 1770 qui suit en III bis

5.Paulus Appremans  Appermont né le 1/3/1774 à Heesveld - Bilzen

   x Maria Elisabeth Stocken le 29/9/1809

6.Maria Apremont  née le 2/11/1776

 

III

Pascal Appermont né le 29/4/1766 décédé le 11/7/1836 (attention deux mariages Schabroegs - Schabroex)

x Anne Marguerite Schabroex le 10/2/1798, née le 27/1/1760, décédée le 7/1/1827

   fille de Henri Schabregs 1715-1777

   et  Catherine Schoenmaeckers 1716-1796.

   veuve de  Wilhem Claes (Claesens)1755-1796

   dont elle avait eu :

                  - Marguerite Claes 1783

                  - Henri Claes 1786

                  - Arnold Claes 1788

                  - Maria Claes 1791

                  - Marie Gertrude Claes

                    x Lambert Aspremons né en 1770

                       fils de Arnold et Johanna Colla

                  - Martin Claes 1793

                  - Arnold Claes 1796

    dont :

 

    a.Johanna Appermont le 14/10/1797

      x Gillis Slegers en 1821 né en 1800 + 1880

    b.Anna Catherine Appermont le 7/7/1801 + 1880

       x Cornélius Ruijsen né le 19/1/1793 à Schoonbeek-Bilzen, décédé idem le 5/12/1861,

          fils de Renier Ruijsen 1758 - 1824

          et Marie Gertrude Blocken + en 1827

          veuf de Marie Catherine Lambrecht 1786-1819 épousée le  23/4/1817,

          dont il avait eu Anne Gertrude  Ruysen née en 1817

           dont: - Renier Ruysen 1829

                    - Pascal Ruysen 1830

                    - Cornélius Ruysen 1832-1909

                    - Anne Marguerite Ruysen 1835

                    - Lambert Ruysen 1837

                    - Arnold Ruysen 1840

       xx Relation Ne N. 

           dont :

    c.Arnold Appermans - Appermont, fils naturel qui suit en IV

 

xx Anne Catherine Schabregs le 18/2/1829, née le 29/4/1788 à Heesveld, décédée le 1/10/1856 à Rekem

     fille de Joannes Schabroex né en 1749

     et Catherine Schoenmackers 1746/1829

     Veuve en premier de Wilhelmus Mercken x en 1812,1785-1817

     dont elle eut Wilhelmus Merckem 1814-1874,

     Veuve en second de Jan Vaesen 1788-1826

     dont elle eut Dirk Vaesen 1823-1823 et Anna Catharina Vaesen 1825-1825.

     dont :

 

     d  Jan Henri Appermont né en 1830

 

III bis

Lambert Aspremons né le 29/12/1770 + 1846

x Anne Marie Moors en 1795, 1770-1827

xx Marie Gertrude Claes en 1829 née en 1783 + 1840

     fille de Wilhem  Claes

     et Anne Marguerite Schabregs

xxx Maria Catharina Moresi en 1840 , née en1817 + 1868

     dont, du premier mariage :

 

a Paulus Appermans né en 1802 + 1875

    x Anna Gertrudis Kuppens en 1843, 1805-1884

       dont : - Maria Appermans née en 1843

                    x Matthijs Jorissen

 

b Johanne Appermont Appermans née le 12/9/1795 à Bilzen + 1810

   x Arnold Vandecaetsbeeke le 5/10/1820 à Bilzen

      fils de Arnold Vandecaetsbeeke

      et Elisabeth Germee

 

c Marie Gertrude Appermont née le 3/6/1797 à Heesveld décédée le 26/4/1810

 

d Arnold Appermont 1799-1868 qui suit en IV bis

 

e Anne Marie Appermonts née le 5/5/1804 à Bilzen

    x Servatius Snellinx le 8/6/183

       fils de Thomas Snellinx

       et Ida Ghijsen

 

f Anne Gertrude Appermont  née le 8/6/1806

 

g Barbe Appermons -Apremons, née le 9/3/1809

 

h Elisabeth Appermont 29/5/1811- 29/4/1813

 

i Lambert Appermont né en 1813

 

IV bis

Arnold Appermont né le 16/1/1799 à Heesveld, décédé le 24/10/1868 Bilzen - Klompenmaker -

x Johanna Nijssen le 25/1/1823, née le 21/3/1799à Bilzen, décédée le 28/3/1859

   fille de Andries Nijssen né en1761

   et Maria Joanna Claes en 1755-1808

   dont :

 

1.Maria Appermont - Appermant née le 21/2/1824 décédée le 23/5/1825

 

2.Joanna  Appermont née le 14/10/1825 décédée le 1/1/1871 Bilzen

    x Peter Troquet le 8/6/1859, né en 1822

       fils de Arnold Troquet

       et Elisabeth Cillen

 

3.Lambert Appermont né le 22/12/1827 + 1909

   x Cornélia Schoups née le 9/9/1830

      fille de Léonard Schoups

      et Elisabeth Smeets

      dont :

 

      A Arnold Appermans né en 1854

         x Justine Aerts

 

      B Léonard Appermans  1856-1875

 

      C Lambert Appermans né en 1860

          x Ida Vansichen en 1889 née en 1866

            dont :

 

            a Katrien Appermans née en 1890

            b Cornélia Appermans née en 1891

                x Herman Claesen

            c Lambert Appermans né en 1893

            d Isabella Appermans née en 1897+1897

            e Pierre Appermans né en 1898

               x Marie Broux née en 1899

                  dont neuf enfants

             f Maria Appermans née en 1900

             g Jean Appermans né en 1902

                x Maria Van Eyckveld

                   dont 4 enfants

              h Elisa Appermans née en 1908

 

       D Joanna Appermans née en 1862  

 

       E Joanna Appermans née en 1865

 

4.Maria Appermont née le 29/1/1830 décédée le 10/21832

5.Arnold Appermont né le 27/5/1832 décédé le 16/6/1865 à Heesveld Bilzen

6.Agnès Appermont née le 26/4/1834 décédée le 22/1/1837

7.Gertrudis Appermont née le 24/4/1836 décédée le 28/11/1869

8.Andries Appermont né le 30/10/1838 décédé le 21/11/1838

9.Pascal Appermont né le 30/10/1838 à Bilzen, décédé idem le 10/11/1938

10. Dionisius Appermans né le 25/3/1840 à Bilzen

      x Anne Gertrude Ruysen le 2/2/1870, née le 29/9/1840 à Bilzen

         fille de Hubert Ruysen

         et Anne Marie Schoenmaeckers  + 1860

         dont :

 

  - Lambert Appermans né le 5/2/1877 à Bilzen, décédé le 4/4/1877

  - Jean Hendrik Appermans né le 17/4/1878

  - Henri Denis Appermans né le 1/3/1880à Heesveld, décédé le 22/4/1880

  - Johanna Appermans née le 18/2/1882, décédée le 13/12/1922 à Spurk - Bilzen

     x Gérard Schabregs né en 1879

       dont :

       - Denis Schabregs

 

IV

Arnold Appermans - Appermont, enfant naturel, né le 26/8/1807 à Heesveld-Bilzen, décédé le 22/11/1867 idem, cultivateur

x Marguerite Lambregs le 3/5/1828, 1800-1876

  dont :

 

1.Pascal Appermont / Appermans 1829-1901

   x Gertrude Bijloos en 1885, née en 1828

   xx Anna Renaers en 1856, 1834-1885

       dont :

 

      a Margareta Appermont née en 1857+ 1897

         x Marcellus Casterman en 1878

 

      b Anne Maria Appermont née en 1862

         x Joannes Brulmans en 1884 né en 1858

 

      c Héléna Appermont née en 1864

         x Willem Laeremans en 1890

 

      d Arnold Appermont né en 1867, + idem

 

      e Philomena Appermont né en 1869

         x Renier Gustave Thijs en 1894, né en 1863

 

       f Jean Appermont né en 1873

          x Maria Buntinx

             dont : 

 

             - Joanna Antoinette Appermont 1903-1904

 

2.Maria Appermont 1830 -1910

    x Franciscus Vanroy en 1863

 

3.Arnold Appermont né en 1834

   x Catharina Thérésia Nassen en 1870, née en 1834 + 1895

      dont :

 

      A Arnold Appermont né en 1871

         x Maria Margaretha Penders née en 1875

           dont :

 

           a Elisabeth Appermont née en 1899

              x Cornélis Lucien Vanher ...

           b Frans Appermont né en 1900

              x Maria C. Stulens

           c Anna Maria Thérésia Jozef Appermont née en 1902

           d Anna Thérésia Appermont

            e Anna Barbara Appermont

            f Jozef Appermpnt

            g Anna maria Appermpnt

            h Michal Appermont

 

       B Anna Catharina Appermont 1872-1891

 

       C Margareta Appermont née en 1875

           x Hubert Scoubs

 

4.Mathijs Appermont 1836-1900

   x Maria Philomena Durst en 1865, 1845-1908

       dont 13 enfants :

 

    a Maria Philoména Appermont 1866

        x Johannes Hubertus Thijssen en 1890

    b Arnold Appermont né en 1867

    c Jeanne Elisabeth Appermont 1869-1870

    d Margareta Appermont née en 1870

        x Jacobus Arnold Slechten en 1899, né en 1862

    e Maria Johanna Appermont née en 1874

        x Simon Thijssen

    f Matheas August Appermont né en 1876

        x Johanna Croux née en 1879

          dont 9 enfants

    g Jan Antoon Appermont né en 1878

        x Anna Maria Thoelen

           dont 6 enfants

    h Joseph Nicolaas Appermont né en 1880 + 1880

    i Pascalis Appermont né en 1882

        x Maria Elisabetha Ketelslegers en 1908

           dont 8 enfants

    j Joseph Franciscus Appermont né en 1883

        x Anna Fastré née en 1875

          dont 2 enfants

    k Joséphina Helena Appermont née en 1885

        x Hendrick Valkeners né en 1884

          dont 2 enfants

     l Severius Pietrus Henricus Appermont 1887-1888

    m Antonia Gertrudis Appermont 1889-

         x Bartholomeus N.

 

5.Joannes Appermont né en 1839

   x Anna Gertrudde Schabrecht

     dont :

 

     - Margareta Appermont née en 1877

     - Hendrik Appermont né en 1879

     - Paschasius Appermont né en 1880 + 1881

     - Elisabeth Appermont née en 1882

     - Jean Appermont né en 1884

         x Marie Elisabeth  N.

           dont 8 enfants

 

6.Michael Appermont 1842-1879

   x Héléna Nassen en 1869 née en 1842

     dont :

 

    - Arnold Appermont né en 1871

      x Marie Elisabeth Bijnens née en 1865

    - Alphonse Appermons né en 1874

    - Pascale Appermont né en 1876-1881

    - Denis Appermont né en 1879

 

7.Henri Appermont 1845-1845

 

Divers

 

Marguerite Appermans (?) 1857-1897

x Marcel Castermans né en 1852

 

Johanna Thérésa Apremont née vers 1765 + 1842 à Bruxelles

x Jean Gonnet

   dont :

   - Joseph Gonnet né le 22/4/1787 à Bruxelles

      x Jeanne Marie Desonnois en 1839

 

Anna Catharina Appremont Appermont + en 1804

x Renerus Slegers en 1775, décédée en 1809

 

Marie Paula Alice Appermans

 

Ne Appermans x Jan Stegen  né en 1904

 

De Lamoroso

 

Albert Appermont

x Martha Steegmans

  dont :

 

a Justin Appermont

   x Maria Thérésa Vandeweyer

    dont :

     - Koen Appermont

 

b Rita Appermont

    x Eddy Thijs

 

Ghislain Appermont

x Ne Luckx

xx Kristel Vandooren

xxx Marleen Maurissen

     dont du premier mariage :

 

     a Frédéric Appermont

     b Caroline Appermont

 

Margareta Appermont

x Jacobus Arnoldus Slechten

 

Henricus Appermans

x Clementine Koustens + en 1802

 

Joanna Appermans née en 1793

 

Lambert Appermans

x Justine Vanbeek

   dont :

 

   - Josiane Appermans

  - Peter Appermans

 

De Michel Meganck

 

Jean Baptiste Aspremont né vers 1750

x Jeanne Marie Ferain

  dont :

 

- Marie Thérèse d'Aspremont née le 17/1/1775 à Chaussée Notre Dame

  x Celestin Bouldauduc  ( de Anne Marie Pees )

     dont :

     - Philippe Joseph Bouldauduc

     - Nathalie Joseph Bouldauduc

     - Pierre Joseph Bouldauduc né à Chaussée Notre Dame, Belgique vers 1806 + le 18/7/1875 à Hautmont

        x  Virginie Decarpentries

 

De crazyphilou   généanet

 

Marie Joseph Aspremont née vers 1775

x Claude Joseph Ferain

  dont :

- Isidore Ferain né en 1802 à Thoricourt Hainaut belg. Y décédé le 24/6/1845

  x Pacifique Joseph Vincart 1800-1889

     dont trois enfants :

     - Casimir Emile Vincart

     - Bodilon Vincart

     - Louis Vincart

 

Christine d'Aspremont

x Mathieu Paindavoine avant 1684 à Bassiky 7830 Hainaut

  dont :

  - Bartholomé Philippe Catherine Jean Paindavoine

 

A Isches et Lamarche 88

 

Pierre Dapremont

x Blanche  Bamilong

dont :

- Gabriel Dapremont

   x Marie Grosposte en février 1711 à Isches

      fille de Michel Grosposte

      et Elisabeth Guerin

 

L’approche de la présente recherche a été rendue possible :

 

- La famille et la seigneurie d’Apremont des origines au XIV ème siècle  par Mathias Auclair

  d’après le thèse de C. Parent (1928) de l’école des Chartes.

- Les Aspremont aux Merlettes  Infos sur la descendance, de Conrard Bayer de Boppard

- Famille Aspremont Lynden , Manuscrit de Cèdre – Noblesse Belge par Oscar de Coomans

- Table descendante ou quartiers généalogiques de la noblesse belge, De Brachère .

- Notes sur les Seigneurs d’Aspremont, vicomtes d’Orthe,  de Noël de Pardies   

- Aspremont de Preny, seigneurs de Xonville,  Mémoires de l’Académie de Metz

- Aspremont – Lynden  Noblesse belge  - Baron de Stein d'Altenstein

- Caumartin : Recherche de la Noblesse de Champagne

- Site Geneanet

 

Blasons : Bernard de Lépinay

Avis éclairés et corrections : Vincent de Walque

 

Données généalogiques trouvées grâce aux sites :

 

    - Aurejac

    - Boisdeffré

    - Darbois

    - Jean Deret

    - Alain De Carné

    - Antoine Terlinden

    - filippiden  (généanet)

    - Jan Grudzielski

    - d'Oultremont

    - Tvagerrer

    - Carrière

    - Claude Donadello

 

Merci pour toutes informations complémentaires concernant ces Apremont sous toutes graphies.