Historique de l'association

En septembre 93 alors qu'avec quelques amis nous participions aux journées du patrimoine à la maison de 
repos de Befve, nous avons reçu le groupe de danses folkloriques RADOUGA qui venait de Biélorussie.

Mis au courant des problèmes de santé encourus par les enfants biélorusses suite à l'explosion de la 
centrale nucléaire de Tchernobyl, le comité a directement pris comme décision de faire venir des enfants 
des régions les plus contaminées suite aux retombées radioactives de cette explosion.
nous avons créé l'opération «ACCUEIL DES ENFANTS VICTIMES DE TCHERNOBYL » DU PLATEAU DE 
HERVE .

En Biélorussie, les habitants n'ont pas de gros moyens financiers et se nourrissent des produits qu'ils 
cultivent dans ce sol contaminé pour encore très longtemps.
Donc par manque de moyens, les enfants biélorusses ne peuvent ni se nourrir, ni se soigner correctement. 
Les cancers, les leucémies et le cancer de la thyroïde sont là-bas plus fréquents qu'ailleurs, ainsi que la 
disparition des moyens immunitaires naturels contre les maladies infectieuses

Or, il est médicalement prouvé qu'un séjour dans notre pays où, grâce à une nourriture saine et un bon 
environnement, le taux de radioactivité diminue de leur sang et le taux d'immunité augmente.

Notre comité acomme but d'éloigner de ces régions irradiées des enfants de familles très défavorisées ou 
des frères ou sœurs d'enfants qui ont un cancer. 

Pour atteindre ce but, nous avons besoin de familles prêtent à ouvrir leur cœur et leur foyer pour accueillir 
un enfant. 

Nous devons également récolter des fonds car pour venir chez nous les enfants font le voyage en car 
(2.000 kms.) et comme les familles biélorusses ne pourraient pas payer ce voyage, notre comité prend en 
charge tous les frais : locations des cars, Visas, frais administratifs (belges et biélorusses), diverses taxes 
frontalières (Allemagne, Pologne) ainsi que les assurances de voyage et de séjour (omnium santé). Pour 
récolter les fonds nécessaires nous faisons des activités (soupers, spectacles etc…) auxquels nous 
convions tout un chacun de participer.
Nous avons donc commencé par lancer des appels pour avoir des familles d'accueil et c'est ainsi qu'en 
juillet et août 94 notre comité à fait venir 18 enfants biélorusses sur le plateau de Herve.

Encouragés par les familles, nous avons poursuivi notre opération et en 95 nous accueillions 29 enfants. 
En 96, c'était 40 enfants et depuis 97, pour les vacances, nous faisons venir chaque année une centaine 
d'enfants dans des familles de toute la région.

Nous organisons également des convois humanitaires en direction des Hopitaux, Orphelinats, Ecoles, là où 
il y a des enfants dans le malheur qui ne peuvent venir chez nous. 

Aussi, pour nous remercier de notre dévouement en leur faveur, en avril 97, les autorités Biélorusses 
responsables des suites de Tchernobyl ont remis à notre président la médaille des liquidateurs de 
Tchernobyl. En 98, il reçut le titre de citoyen d'honneur de la région de Bobrusk et en 2004 le mérite 
communal de Thimister/Clermont. 

Chaque année, au moment des vacances de Pâques, nous organisons aussi un voyage en car pour les 
familles qui veulent visiter les enfants qu'elles accueillent, mais aussi pour toutes les personnes qui 
voudraient se rendre compte sur place de la nécessité d'encore venir en aide à ces enfants

Aujourd'hui, il faut savoir que si l'explosion de la centrale nucléaire de Tchernobyl a eu lieu le 26 avril 86, 
les enfants qui sont nés après cette catastrophe et même les nouveau-nés ont actuellement les mêmes 
problèmes de santé qu'à l'époque et c'est pour cela qu'il est toujours nécessaire d'éloigner les enfants de 
ces zones fortement irradiées. 
C'est pourquoi, le comité organise à nouveau toutes sortes d'activités afin de récolter des fonds pour faire 
venir les enfants pour la 14ème fois.