LE CHIEN DE SANG, LA RECHERCHE, C'EST LA VOIE IDEALE VERS UNE MEILLEURE ETHIQUE, UNE DIMINUTION DE LA SOUFFRANCE DE L'ANIMAL BLESSE ET UNE BONNE IMAGE DE LA CHASSE EN BELGIQUE.
LE CLUB BELGE DES CHIENS DE ROUGE.



A la création de l'abucs, c'est par solidarité par entraide pour notre initiative que la France et l'Allemagne nous ont cédé quelques chiots.
Nous permettant ainsi au moins en partie de démarrer sur de bonnes bases en nous associant aux conducteurs qui possédaient déjà un chien de sang.
Or, la performance de quelques uns de ces chiens étant à l'époque toute relative au vu des conditions de travail que notre mode de chasse et la réalité de la pratique nous imposait, beaucoup de conducteurs nous ont quittés.

D'autres, plus motivés, ont voulu changer de race ;de nouveaux membres affichaient leur volonté de faire de la recherche mais étaient sans chiens ,aussi la demande de bons outils était grande.
Cependant, en Belgique , les chances d'acquérir un chiot issu d'un élevage contrôlé ( parents testés en épreuve, suivi précis de l'hérédité ,éleveurs travaillant dans la pratique etc. ) étaient plus que minces.

La réputation, mais surtout la pérennité de l'action de l'abucs étaient en jeu.
La France, l'Allemagne, la suisse et 10 autres pays, suivant les nouveaux règlements de l'I.S.H.V (union internationale des clubs de chiens de rouge ) n'avaient plus la possibilité de poursuivre leur aide envers nous ( la cession de chiot ne pourrait plus s'effectuer qu'entre pays membres de l'I.S.H.V ).
Il nous fallut donc poser notre candidature auprès de cette union internationale.
Au départ, notre demande fut rejetée car nous étions un club "toutes races".
J'ai donc décidé, dans l'intérêt de notre action, de créer le club Belges des chiens de rouge afin que nous puissions nous conformer aux règlements de l'I.S.H.V notre demande fut acceptée.

Afin que ce club vive, les conducteurs ,propriétaires de chiens de rouge, prennent spontanément depuis sa création la lourde cotisation annuelle à leur charge. Ce système nous a permis à ce jour d'importer 10 rouges de Hanovre et 16 rouges de Bavière. A la plus grande satisfaction des propriétaires ….et Les différents résultats des tests d'aptitudes publiés dans ce bulletin en sont la meilleure preuve.

Je me dois aussi d'ajouter que je ne chéris en aucun cas l'idée que seule cette union a le monopole de posséder les meilleurs chiens, l'expérience nous apprend en effet que de temps en temps, dans notre discipline, un bon chien d'une autre race puisse faire le bonheur de son maître, mais je voudrais dire que lorsqu'on est uni à un chien pour 10 ans au minimum, il ne faut pas trop taquiner la chance et que le fanatisme pour une race ne mène nulle part, seule compte l'expérience acquise dans la pratique.

A partir de cette année, avec l'accord de l'I.S.H.V, nous allons essayer de faire une nichée de rouge du Hanovre et pourquoi pas plus tard de rouge de Bavière.