Séminaires thématiques

 

L’année qui vient de s’écouler a initié une collaboration fructueuse entre «Tian-Di» et «L’Autre Livre» avec le séminaire fort apprécié «Yin-Yang et matérialisme dialectique». Nous poursuivons avec deux thèmes «Chine» développés chacun sur une journée:

  • « Tibet, quelles dépendances? » (1/10/2005)
  • « une alliance Chine-Europe, est-ce pour demain? » (24/6/2006)

Tibet, quelles dépendances?

Le Tibet fait l’objet d’un enjeu géostratégique. Pourtant, il n’y a pas de pétrole là-bas, alors pourquoi? Quelle en est l’origine historique? La notion du « Grand Tibet ». La relation avec l’empire chinois, la période d’influence anglaise. Est-ce qu’il y a encore des arbres et des antilopes au Tibet? Quel est le rapport entre le lamaïsme et le bouddhisme? De quelle religion le 14e dalai lama se dit-il le chef spirituel? Est-ce qu’il y a encore des lamaïstes au Tibet ou est-ce que les lamas y sont tous des fonctionnaires (ce qu’on dit souvent ici) et les temples des foires touristiques? Est-ce que le 14e dalai lama défend un programme politique? Le mythe du génocide. Les hauts et les bas de l’attitude du gouvernement chinois par rapport au Tibet ces 50 dernières années... un « Shangri La » perdu?

Questions à débattre avec les deux intervenants: Jean-Paul Desimpelaere et Elisabeth Martens.

Jean-Paul Desimpelaere, formation d’ingénieur, coadministrateur de l’Association Belgique-Chine de 1982 à 1998, fondateur et manager de l’Agence « Voyages Belgique-Chine » de 1985 à 1998, nombreux voyages en Chine dont une expédition dans l’Hymalaya, deux voyages au Tibet, rédige actuellement un ouvrage sur la « question tibétaine ». Président de « L’Autre Livre ».

Elisabeth Martens, formation de biologiste, spécialisation en médecine traditionnelle chinoise à Nankin( Chine) de 1988 à 1992, praticienne de médecine chinoise (acupuncture), chargée de cours de sinologie, enseignante de pratiques taoïstes de santé, nombreux voyages et stages en Chine depuis 1992. Représente « Tian-Di ».

Samedi 1 octobre 2005 - de 10h à 17h
Lieu: à l’arrière du cinéma « Forum », Rue du Belvédère à Salzinnes (Namur)
Apporter pique-nique et boissons
P.A.F: 10 Vers le début de la page

 

Une alliance Chine-Europe, est-ce pour demain?

Jean-Paul Desimpelaere (voir plus haut) fera le lien avec le séminaire de juin 2005 («Yin-Yang et matérialisme dialectique»). En effet, certains participants semblaient rester sur leur faim quant aux questions: la Chine, est-elle une menace pour nos emplois en Europe? d’où vient son avancée économique fulgurante? évolue-t-elle vers un capitalisme à l’occidentale ou persiste t-elle dans le socialisme? si elle se situe en tête de peloton au niveau économique, l’est-elle au niveau écologique? pourra-t-elle, sans l’apport technologique de l’occident, répondre aux exigences écologiques futures? une alliance Chine-Europe est-elle envisageable ou/et souhaitable et dans quels domaines?
Durant ce séminaire, nous aurons le plaisir d’interroger Marc Vandepitte, professeur d’université, philosophe, militant syndicaliste, alterglobaliste et affublé d’encore bien d’autres titres… Il a écrit de nombreux ouvrages et articles dont la plupart en néerlandais (non encore traduits !) dénonçant la pauvreté comme pire forme de terrorisme. Entre autres, récemment: un livre critique sur l’aide au développement, un essais sur l’enseignement à Cuba, un article sur les relations entres Etats-Unis et la Chine. Il est actuellement en train de rédiger un livre sur le développement de la Chine.

Samedi 24 juin 2006 - de 10h à 17h
Lieu: à l’arrière du cinéma «Forum», Rue du Belvédère à Salzinnes (Namur)
Apporter pique-nique et boissons
P.A.F: 10 €Vers le début de la page

 

« L’Autre Livre » présente des auteurs, des ouvrages et des éditeurs peu connus du public en raison de leurs positions idéologiques, politiques ou philosophiques, des auteurs et des éditeurs qui remettent la pensée unique en question et son déploiement « d’horreurs économiques ». Bref, des écrivains qui, chacun à leur manière et dans leur domaine (social, politique, écologique, philosophique, etc.) adoptent un autre langage parce qu’ils ont d’autres points de vue et d’autres choses à dire que ce qui se lit ou s’entend habituellement. « L’Autre Livre » s’inscrit ainsi dans le vaste mouvement altermondialiste qui éveille et réunit les quatre coins de la planète..

www.lautrelivre.org