Sécurité photovoltaïque (KSP)
Isolation des murs par l'extérieur
Panneaux solaires
Isolation toiture par l'intérieur

Panneaux thermiques


Présentation du système

Avec 80% de rendement, les panneaux thermiques vous assurent un approvisionnement en eau chaude pendant toute la belle saison, de mars à octobre.
Les avantages sont aussi très nombreux :
- Primes régionales pouvant aller jusqu'à 50 % de votre investissement.
- Economies sur votre facture énergétique.
- Installation ne nécessite pas beaucoup d'espace sur le toit (+/- 5m²).
- Investissement moins élevé que le photovoltaïque.


Les systèmes classiques de production d’eau chaude sanitaire (ECS) :

1) A l’aide de la chaudière : l’eau chaude sanitaire sera produite en même temps que l’eau chaude de vos radiateurs. C’est une bonne solution pour l’hiver, puisque votre chaudière tourne de toute façon, mais cela signifie qu’en été, votre chaudière va tourner uniquement pour produire l’ECS. Combiner un boiler solaire pour la bonne saison peut être une bonne idée : vous pourrez ainsi couper complètement votre chaudière après l’hiver, jusqu’aux premiers froids.
Dans cette configuration, un boiler solaire sera installé près de la chaudière et y sera relié, afin de profiter de la chaudière en période de chauffe, et de la chaleur solaire le reste de l’année. Une résistance électrique peut aussi être prévue, pour les jours d’été où le soleil se fait un petit peu rare, et afin de ne pas remettre la chaudière en marche pour chauffer quelques litres d’eau sanitaire.

2) A l’aide d’un boiler électrique : c’est la solution la moins économe et la moins écologique : chauffer de l’eau avec de l’électricité va générer une surconsommation. Si vous ne pouvez vraiment pas faire autrement, installez un programmeur afin que le boiler ne se mette en marche que lorsque c’est nécessaire, et aux heures creuses si vous avez un compteur bi-horaire. Combiner un boiler solaire peut aussi être une bonne idée afin de ne pas devoir utiliser de l’énergie que le soleil vous procure gratuitement.
Dans ce cas, le boiler électrique sera remplacé par un boiler solaire, qui sera muni d’une résistance électrique qui prendra la relai lorsque la chaleur du soleil ne suffit pas.

3) A l’aide d’un chauffe-bain au gaz : c’est une solution relativement économique, surtout avec les nouveaux systèmes à allumage électronique, qui ne s’allume que lorsqu’il y a une demande d’eau chaude. Cela a permis de bien diminuer la consommation de gaz. Ce système peut dans certains cas être combiné avec un boiler solaire, pour autant que le chauffe-bain soit prévu pour supporter une entrée d’eau chaude.


Le boiler solaire :


Un boiler solaire peut donc être combiné avec tout type de système, et ne nécessite en toiture que quelques m² de superficie. Les capteurs solaires souffrent également moins de l’ombrage que leurs homologues photovoltaïques, et vous permettront de produire environ 60% de votre ECS sur base annuelle.

Un tel investissement sera récupéré en 10 ans environ, en fonction des différentes primes accordées (primes communales et de la Région, réduction fiscale).


Fonctionnement système thermique

fonctionnementTH