Les masculins nouveaux  



Renversons les règles !

Vous adorez les règles de grammaire.

Alors, vous connaissez certainement celle qui dit:

Le féminin d'un nom se forme en ajoutant un "e" au masculin.

(exemples: un fermier, une fermière ; le cousin, la cousine, etc.)

Et si on renversait la règle, qu'est-ce que ça donnerait ?

Par exemple, si on disait:

Le masculin d'un nom se forme en retirant un "e" au féminin.

Chouette, crient toutes les féministes, enfin une règle moins sexiste... Mais on ne bouleverse pas impunément une règle tellement bien établie :

une bergère, un berger

une plante, un plant

(jusqu'ici, ça va)

une coupe, un coup

une case, un cas

une ponte, un pont

une sorte, un sort

la dose, le dos

la base, le bas

la gaze, le gaz

la France, le franc

Cherchez, il y en a encore de ces masculins terribles...




Notes :

Outre le plaisir bien connu d’appliquer les règles à l’envers, ce jeu permet de (re)découvrir - par l’absurde - des règles de fonctionnement du français et particulièrement en ce qui concerne la formation des masculins et des féminins.

Inévitablement, l’humour s’en mêle et la surprise est souvent au rendez-vous.

Des mots peu connus ou rares apparaissent, l’enrichissement du vocabulaire y trouve son compte.



INDEX


Liens de bas de page