Les logogriphes  



1623 ; de logo-
et du grec -griphos"énigme".


 

Attention, un mot peut en cacher un autre ou plusieurs autres !

Ainsi avec les lettres composant le mot adolescent, fabriquons :

école, leçon, as, cent, dose, Laon, son, dent, dans, lac, solde, dose, taon, os, sol, cône, Caen, ton, soc, lés, etc.

Attention, le logogriphe ne doit pas être confondu avec l'anagramme (voir ce jeu), car on n'est pas obligé d'employer toutes les lettres du mot de départ.

Mais pour corser le jeu, on peut le présenter comme une charade :

En voici une facile :

Je sers de monnaie en Angleterre

mais sans elle, c'est comme si j'avais trop bu.

(livre - ivre)

En voilà une compliquée :

En quinze lettres, j'adore embrouiller les choses.

En trois lettres, il n'est pas à faire en public.

Mais il est aussi très puissant.

En quatre lettres, on en joue toujours au théâtre.

On en a besoin journellement.

Il parait qu'Adam en a perdu une.

J'y cuis mon pain tous les jours,

La France en a un au mois de juillet.

En six lettres, je le suis souvent par mon voisin.

Mais j'en ai beaucoup de le supporter.

Réponses :

1. emberlificoteur 2. rot 3. roi 4. rôle 5. fric 6. côte 7. four 8. tour 9. embêté 10. mérite.

 




Notes :

Ce jeu peut intéresser les enfants comme il a intéressé les hommes au cours des temps par son mystère. Il s'apparente aux codes secrets du langage.

Dans un mot, je peux en découvrir un autre ou plusieurs autres...

Ce jeu développe les facultés combinatoires de l'enfant : chaque mot nouveau est en effet le résultat de la combinaison de plusieurs lettres présentes dans le mot proposé.

Les plus futés remarqueront que plus le mot est court, plus le jeu se rapproche de l'anagramme.



INDEX


Liens de bas de page