Les faux proverbes  



" J'aime peu les proverbes en général

parce que ce sont des selles à tous chevaux;

il n'en est pas un qui n'ait son contraire ".

(Musset).

Rien ne sert de mourir, il faut partir à point.

(Rien ne sert de courir, il faut partir à point.)

Qui a bu boira, la chicorée ? pas ça !

(Qui a bu boira la chicorée Pacha.)

C’est en buchant qu’on devient bucheron.

(C’est en forgeant qu’on devient forgeron.)

Jamais deux sans toit !

(Jamais deux sans toi.)

Ces faux proverbes ont été réalisés à partir de vrais proverbes ou slogans. Ceux-ci se prêtent en effet souvent à ce genre de manipulations : ils sont tellement connus et expriment des idées tellement communes qu’il est facile de les contester ou de leur faire faire volte-face en ne changeant ne serait-ce qu’une lettre (comme dans un des exemples donnés).

Une variante de ce jeu peut consister à écrire un nouveau proverbe en se servant des moitiés de deux autres :

L’habit ne profite jamais.

Ce nouveau proverbe a été composé à partir de :

L’habit ne fait pas le moine.

Bien mal acquis ne profite jamais.




Notes :

Voilà une activité qui pourrait déjà être bien utile si elle aidait nos élèves à redécouvrir les proverbes (relativement abandonnés aujourd’hui) !

Mais elle a aussi l’avantage de remettre certains proverbes au gout du jour et pourquoi pas, d’être à l’origine d’un débat à l’intérieur de la classe.

De nouveau, dans ce jeu, ce sont le pastiche ou l’homophonie qui vont faire aboutir la recherche.



INDEX


Liens de bas de page