Les diminutifs  



 

Les diminutifs "-ette" et "-et" sont des petits malins.

Ils permettent de désigner des objets plus petits que les originaux :

un livre a un livret

un camion a une camionnette

Mais que dire alors

d'un gros jouet ? est-ce une joue ?

d'un grand couplet ? un couple ?

d'un grand banquet ? une banque ?

d'un énorme roquet ? un roc?

d'une grosse chouette ? un chou?

d'une petite douille ? une douillette ?

d'une grande coquette ? une coque ?

d'une petite université ? une facette ?

d'une grosse baguette ? une bague ?

d'un petit cou (chaud) ? une couette ?

La moisson n'est pas finie...

En recherche !




Notes :

En créant des diminutifs inexistants, les enfants comprennent mieux la règle qui sert à les construire. En partant d’un mot qui a l’air d’être un diminutif (une baguette, par exemple), ils observent qu’on peut aboutir à un mot différent qui ne fait pas partie de la même famille lexicale (dans ce cas-ci " bague "). C’est le moment d’aborder cette notion avec les élèves : des classements s’opèrent, des mots apparaissent sous un autre jour et ils comprennent mieux pourquoi un banquet n’est pas une petite banque. Ils comprennent aussi pourquoi un couplet n’est pas un petit couple mais se rendent compte en même temps, paradoxalement, que le premier mot est quand même né du second ! C’est le moment de consulter un dictionnaire banal qui leur expliquera qu’un couplet était à l’origine un groupe de deux vers. C’est ainsi qu’on s’initie à l ’étymologie sans le savoir !



INDEX


Liens de bas de page