Les contrepèteries  



Partir, c’est mourir un peu...

Martyr, c’est pourrir un peu... (Jacques Prévert)

Elle était folle de moi.

Elle était molle de foi.

C’est dans le langage de tous les jours qu’apparaissent les " contrepèteries ".

Mais on peut en créer aussi :

Ainsi

Toute peine mérite salaire.

deviendra

Toute laine mérite sa paire.




Notes :

Le mieux est de profiter d’un contrepet spontané au cours d’une conversation dans la classe pour lancer la collecte aux contrepèteries.

En inventer, certes aussi, mais c’est plus compliqué. Pour cela, il vaut mieux chercher des mots qui ne diffèrent que par un seul son (latin, matin ; maison, saison, etc.) puis de chercher à articuler une phrase autour d’eux. Ne pas se contenter de chercher les sons à intervertir au début des mots mais aussi parfois à l’intérieur (comme dans notre dernier exemple).

Signalons enfin que les contrepèteries les plus célèbres sont souvent grivoises mais gageons que des pistes restent encore à défricher !



INDEX


Liens de bas de page