Les centons  



 

Que votre règne arrive,

après des siècles d’esclavage.

Que vous êtes joli, que vous me semblez beau !

Ce texte est un centon car il est composé d’extraits de trois textes différents :

  1. le " Notre-père " ;
  2. la Brabançonne ;
  3. la fable " Le corbeau et le renard ".

En se servant de morceaux de textes existants (connus comme ceux de l’exemple ou moins connus comme ceux des règlements divers, des documents administratifs), on peut ainsi arriver à construire des textes nouveaux, amusants, comiques ou étonnants.




Notes :

Il est intéressant de se servir de textes connus de tous pour fabriquer des centons.

Néanmoins, dans la classe, les élèves peuvent travailler par groupes de deux ou de trois et chercher dans leur propre production de textes les morceaux, les paragraphes qui pourraient s’associer et former ainsi un texte nouveau.

En pratiquant de la sorte, l’élève mesure à quel point une phrase peut être vraiment liée au texte dont elle provient ou au contraire à quel point elle est " passe-partout ". Il s’aperçoit aussi que les phrases sont plus faciles à manipuler dans cet exercice que les paragraphes. Ceux-ci en effet expriment inévitablement des idées, des sentiments, des situations plus complexes et sont donc moins utilisables dans un autre contexte. Il s’agit là d’une bonne initiation à la notion de paragraphe.



INDEX


Liens de bas de page