Les anagrammes  



1571 ; du grec anagrammatismos,
d'après monogramme.


Boris Vian, un grand écrivain français, se plaisait à signer son courrier "Bison ravi" ou encore "Brisavion". Proust, un autre grand écrivain, aurait pu signer "Pur sot", mais il ne le fit jamais. Voltaire, en revanche, s'appelait en réalité Arouet L.J.(Le Jeune).
A son époque (le XVIIIe siècle), on écrivait facilement V au lieu de U et I au lieu de J, comme en latin, ce qui donne AROVET L.I. En employant ces lettres et rien que celles-là, notre écrivain se créa un nouveau nom qui lui plaisait mieux: VOLTAIRE.
Avez-vous compris ce qu'est une anagramme ?
Il s'agit de créer un autre mot (ou une autre phrase) à partir des lettres d'un mot ou d'une phrase.
Essayez donc avec votre nom et votre prénom ou ceux de vos proches.
Attention, vous ne pouvez employer que les lettres du mot ou de la phrase de départ :

R I O N S      N O I R S


La plus célèbre des anagrammes est la suivante :

N A P O L ÉO N    E M P E R E U R    D E S    F R A N ÇA I S
U N   P A P E   S E R F    A   S A C R É   L E    N O I R    D ÉM O N


La deuxième phrase est constituée des lettres de la première et seulement d'elles (en ne tenant pas compte des accents ni de la cédille), mais en plus, pour ceux qui s'intéressent un peu à l'histoire de France, cette phrase exprime quelque chose de très étonnant. À l'époque, on avait en effet reproché au pape d'avoir été " servile " en répondant trop facilement à l'appel de Napoléon, qui voulait être sacré empereur à Paris. Et Napoléon était considéré par certains comme un démon.
Mais peut-être existe-t-il une anagramme plus intéressante encore ?

En recherche !



Notes :

Les élèves commenceront par chercher des anagrammes dans ce qui leur est familier : les prénoms, les noms, les slogans, les proverbes.
Ils découvriront bientôt que les mots comportant plusieurs voyelles peuvent produire plus souvent des anagrammes plus intéressantes que les autres ou que l'absence de la lettre " e " est souvent un handicap (c'est la plus fréquente des voyelles). Ils se rendront compte que les mots longs ont plus de chances de produire des anagrammes que les mots courts.
L'orthographe y trouvera son compte : des vérifications au dictionnaire seront souvent nécessaires afin de vérifier les hypothèses. Souvent, les élèves se heurteront aux doubles consonnes qui mettront leurs trouvailles à rude épreuve.




INDEX 



Liens de bas de page