Les anacycliques  



A M O R

R O M A

est un anacyclique.

ATTENTION ! Vous pourriez le confondre avec un palindrome : OXO est un palindrome parce qu'il peut être lu indifféremment de gauche à droite et de droite à gauche tandis que ROMA - AMOR est un anacyclique car la lecture de droite à gauche donne un mot différent de celui obtenu par une lecture de gauche à droite !

Il y avait beaucoup d'anacycliques en grec et en latin et cela amusait les écrivains et leurs lecteurs.

Mais on en trouve aussi en français :

T R A C E = E C A R T

Cherchez, il y en a encore !

On peut aussi créer des phrases anacycliques, c’est-à-dire des phrases composées de mots. Ces phrases, lues de droite à gauche, donnent un autre sens que lues de gauche à droite :

Souffrir sans amour, l’oublies-tu parfois ?

Parfois, oublies-tu l’amour sans souffrir ?




Notes :

Voilà un exercice difficile car la langue française se prête moins à ce jeu que le latin ou le grec !

N’empêche. Les chercheurs aiguiseront leur regard sur les mots en découvrant des anacycliques. Les habitués des mots croisés ou du scrabble seront probablement favorisés.

Les mots courts ont plus de chance d’en cacher que les mots longs.

Il faudra chercher aussi du côté des " formes fléchies ", c’est-à-dire les féminins, les pluriels des noms, des adjectifs et les formes conjuguées des verbes qui peuvent réserver des surprises intéressantes.

Les phrases anacycliques permettent d’attirer l’attention sur la structure interne des phrases et sur le rôle déterminant des adverbes et des prépositions (dans notre exemple, parfois et sans jouent un rôle essentiel).



INDEX 



Liens de bas de page