Les abréviations  



 

A 8 h du mat, je suis à l'école où je fais de la géo, des math, de la gym. L'aprèm, je fais de la photo (je ferai de la pub plus tard). Le soir, je vais au ciné à vélo ou en auto à moins que j'regarde un film à la télé. Bientôt, j'irai à l'unif.

Qu'est-ce qu'il a d'extraordinaire, ce texte ?

Il est bourré d'abrév. (Comprenez : d'abréviations.)

Dans notre langue, elles ont tout envahi. Les pauvres frères Lumière, qui ont inventé le cinématographe, ne se doutaient pas qu'on allait bientôt estropier ce beau mot (qui voulait dire "écrire le mouvement" - du grec "kinèma") en cinéma puis en ciné. Au fait, pourquoi n'irions-nous pas au ci ?

Qui se souvient encore que vélo vient de vélocipède ? (qui signifie littéralement "pieds rapides" en latin) et auto de automo-
bile
?

Recherchez-en d'autres. Notez-les. Certains en valent la peine.




Notes :

Beaucoup d’abréviations sont utilisées maintenant par les jeunes. De temps à autre, il est intéressant de se pencher avec eux sur ces mots réduits à leur plus simple expression. Certes, ils connaitront sans problème la signification des dernières abréviations à la mode, mais auront parfois des difficultés à découvrir les mots cachés derrière celles que nous employons quotidiennement...

En les classant, des règles pourront être échafaudées : où les mots se " coupent "-ils le plus souvent ? quelles sont les catégories de mots que l’on " estropie " le plus volontiers ?



INDEX


Liens de bas de page