Pas-à-pas d'une couche TE1 à poche avec goussets






Voici mon patron de couche à poche taille S. Les carrés fins sont des cm, les gros sont des 5/5 cm.

N'importe quel patron peut convenir. Pour faire les goussets, il suffit de tracer une ligne qui rejoint les extrémités de l'élastique des cuisses.



Je place le patron sur le micro polaire plié en deux.

La pliure du tissu se trouve le long du bord droit.

J'ajoute les réserves de couture que je trace au feutre lavable:

. 1 cm sur l'avant et les aillettes

. 2 cm au niveau de la poche au dos (pour faire un tunnel) et au niveau de l'élastique des cuisses (là je coudrai du lastin).

Je coupe sur mes traits, les deux épaisseurs ensemble



Je fais la même chose avec le PUL.

Ici, je mets les épingles dans la réserve pour ne pas trouer le revêtement étanche du PUL.

J'ai collé le patron avec du ruban adhésif!

Les réserves de couture sont:

. 1 cm tout autour

. 2 cm au niveau de la poche, dans le dos.






Je passe des mèches de fil à travers les deux épaisseurs de PUL pour marquer les repères d'élatiques. C'est aussi entre ces deux points que les goussets devront être cousus.

Pour ce faire, j'enfile une aiguille, je fais un noeud pour avoir le fil double, je pique à travers les deux épaisseurs au niveau de la marque sur le patron, puis je fais un deuxième noeud de l'autre côté en laissant 4 ou 5 cm de fil.




Quand je déplie le tissu, je coupe le fil au milieu. J'ai donc une mèche de fil sur chaque point de repère.



Pour faire le gousset, j'utilise les chutes de PUL.

J'ajoute aussi les réserves:

. 1 cm dans l'arrondi

. 2 cm sur le côté droit, pour faire le tunnel de l'élastique.

Je passe aussi des mèches aux 2 extrémités, sur les pointes.



C'est déjà le moment de coudre les velcros.

Je couds un morceau de dur et un morceau de doux sur les aillettes du micro polaire. (Le dur au bout de l'aillette, le doux à côté, vers l'intérieur.)

Le petit bout de doux servira à replier le velcro dur pour le lavage et ainsi ne pas abîmer les autres couches dans la machine.

J'ai du velcro de 5 cm de large. J'ai coupé des morceaux de 4 cm/5 cm. On peut aussi mettre du moins large.



Sur le PUL (côté mat, c'est l'endroit...), je couds un morceau de doux sur une aillette et une petite fleur pour décorer sur l'autre!

Sur l'avant, je couds un grand morceau de doux.

Je couds tous les velcros à 2 cm du bord du tissu.



Maintenant, je fais les tunnels des goussets.

Je replie 2 x 1 cm dans le côté droit, sur l'envers. Les mèches doivent se trouver juste dans la pliure.

Je mets les épingles là où je vais piquer pour ne pas trop trouer le PUL.

Je pique les tunnels à la machine.

Il vaut mieux utiliser une aiguille fine pour piquer dans le PUL. J'ai mis une 70.



Je place mes goussets sur la couche en PUL.

Il faut coudre ensemble deux courbes inversées!





Voici ma méthode:



Je commence par faire des petits crans (pas plus de 5 mm!) dans l'arrondi de la couche.



Ensuite, je place mon gousset, endroit contre endroit (attention de ne pas les mettre à l'envers! On doit voir le côté brillant), en faisant correnspondre les mèches de repères.




J'épingle bord à bord.

Le tissu est un peu tordu, c'est normal!

Grâce aux crans, on peut faire bien correspondre les bords.

Normalement, les mèches de l'autre extrémité doivent correspondre aussi. Si ce n'est pas le cas, ce n'est pas trop grave... Il faut juste faire attention de ne pas faire des plis ni étirer le tissu.





Je fais la même chose avec l'autre gousset, puis je place le micro polaire, endroit contre endroit (les velcros à l'intérieur), en faisant bien tout correnspondre. Les mèches du PUL correspondent à “l'escalier” dans la reserve de polaire.

Ici, il est possible que le polaire semble trop grand. J'ai eu le cas et je pensais avoir mal coupé! En fait, le polaire étant extensible, le tissu s'était juste un peu détendu pendant la couture des velcros. Il suffit de bien mettre ensemble tous les repères, puis d'épingler les bords. Ca doit se remettre tout seul.



J'épingle tout autour. Le gousset se trouve coincé entre les deux tissus. Je laisse toutes les épingles, c'est plus sûr. Je les retirerai au fur et à mesure quand je piquerai si elles gènent.



J'ai bien fait attention de faire dépasser le polaire au niveau des cuisses. Là il y a 2 cm de réserve dans le polaire et seulement 1 cm dans le PUL.



Je pique avec le polaire vers le haut, sinon ça n'avance pas bien, en tout cas avec ma machine...

Ici attention, je ne pique pas tout autour!

Je commence par le bord de la poche, je pique toute l'aillette à 1 cm du bord.

Quand j'arrive au niveau du gousset j'arrête ma couture. Les extrémités des goussets doivent rester libres, ce qui permttra de passer l'élastique dans le tunnel plus tard. Je recommence à coudre plus loin, à 2 cm parallèlement au bord du polaire. (oui, souvenez-vous, on avait laissé 2 cm de réserve pour coudre le Lastin...)

Je couds donc partout sauf entre les épingles que l'on voit sur la photo.

Pendant la couture au niveau des goussets, il faut faire très attention de ne pas faire de plis. Ne pas hésiter à s'arrêter souvent pour vérifier que le PUL en dessous est toujours bien tendu. C'est l'opération la plus délicate!

Je ne couds pas la poche non plus bien sûr! :-) Sur les côtés de la poche, je fais des arrêts solides (avant - arrière plusieurs fois avec la machine) Cet endroit sera soumis à beaucoup de tension chaque fois qu'on mettra l'insert dans la couche. Il ne faut pas que la couture lâche!






Si on a tout bien fait, on obtient ceci quand on retourne.

On voit bien que les extrémités des tunnels des goussets sont toujours accessibles.

Si il y a des plis, ne pas se décourager! On peut toujours découdre un petit bout est refaire la couture, ou alors se dire qu'on fera mieux la prochaine fois!



Maintenant, je couds le lastin, dans la réserve du micro polaire uniquement.

Je remets la couche sur l'envers.

Je mesure la longueur sur le tissu et je divise en deux. C'est la longueur de mon élastique. Je mesure, mais je ne coupe pas.

Je fixe les deux extrémités avec un zig-zag 3 points très serré.

Je préfère le coudre en 2 étapes. Je prends donc le milieu de l'élastique que j'épingle sur le milieu du tissu (photo).



Je pique avec le zig-zag 3 points en tendant bien l'élastique jusqu'au milieu, puis je fais pareil pour l'autre moitié. Je me sers de la longueur d'élatique non coupé pour tendre en tirant sur les 2 bouts.

Je fais bien attention de ne pas prendre les réserves du PUL dans la piqûre.



Voilà le résultat. Je peux couper le Lastin.



Il est temps de retourner la couche qui commence à prendre forme...

Maintenant, je peux passer les élastiques dans les tunnels du gousset, à l'aide d'un épingle de sûreté.



...Ce serait mieux d'avoir du blanc, mais je n'ai que du noir. Tant pis, ça fera l'affaire :-D et puis comme ça on voit mieux sur les photos!...



Quand j'arrive au bout, je fixe avec quelques points, puis je tire pour froncer le tissu. De nouveau, je ne coupe pas l'élastique à l'avance.

Ici, on peut ajuster la tension de l'élastique en l'essayant sur Bébé. Le mien est toujours au chaud dans sa bulle, donc je fais comme je pense. ;-)



Quand je suis contente de ma tension, je fixe avec quelques points et je coupe.



Maintenant, on peut refermer les trous.

Je remets la couche sur l'envers.

J'attrappe le bout du gousset par le trou et je mets des épingles de façon à ce que rien ne dépasse sur l'endroit. Il ne faut pas hésiter à tirer sur l'élastique, il doit bien resortir.

C'est à ce moment-ci qu'on peut retirer les mèches qui ne servent plus à rien.



Je pique pour fermer.

Il faut un peu tirer sur les élastiques et faire attention de ne pas faire de plis.

Les deux bouts de la couture interrompue se rejoignent. Je pique dans l'élastique du gousset (mon noir), et j'essaye d'éviter de piquer dans le Lastin.



Quand on retourne, ça donne ceci. Les goussets sont finis. Pas mal... Ca commence à ressembler à quelque chose!




Il est temps de faire les tunnels des élastiques de la poche.

Je mets la couche sur l'envers. Je replie 2 x 1 cm.

C'est pareil pour le PUL.



Je pique en utilisant le bras libre de ma machine.



Je passe l'élastique comme pour les goussets et je fixe les extrémités au point zig-zig 3 points serré.



Je retourne encore une fois la couche.

Je fais maintenant deux petites piqûres de renfort de 1 cm, verticalement à travers tout, de chaque côté de la poche.



Voilà l'ouverture de la poche terminée.



On pourrait en rester là, mais je préfère améliorer encore la finition:

Sur l'envers (c'est la dernière fois qu'on retourne, promis!), je fais des crans dans tous les arrondis.



Je remets définitivement la couche sur l'endroit et je fais une surpiqûre le long du bord, à 1 mm.

Avant de piquer, je fais rouler le tissu entre mes doigts pour ramener la couture à la crête (c'est le terme technique, ça veut dire bien au bord), puis je fais dépasser un tout petit peu le PUL. Le polaire n'est pas visible sur l'extérieur de la couche. C'est plus joli, et c'est une sécurité en plus contre les fuites!

Je ne pique pas au niveau des goussets ni de l'ouverture de poche.



Et voilà, la couche est terminée!!!

Il ne manque plus que l'insert. Je le fais en éponge de bambou, 4 épaisseurs.

On peut aussi le faire 2 fois plus long en 2 épaisseurs et plier en deux. Ca sèche plus vite.



On peut la fermer comme ça...



Ou comme ça!



Bonne couture!



Si vous avez des questions ou des suggestions, vous pouvez me contacter:

isabelle.eyen@skynet.be