Sommaire


Etienne PETIT
 fa037267@skynet.be


 

CALLIGRAPHIE 2015

 

 

 

Bienvenue sur ce site.

Calligraphie compte à ce jour http://users.skynet.be/cgi-bin/wwwcount.cgi visiteurs.

 

 

 

 
 
 

Philosophie et histoire comparée des religions,
Evolution des concepts occidentaux.

 
 
 

Je suis préoccupé par la confrontation permanente des trois religions monothéistes de l'Occident - sœurs mais ennemies - qui au nom d'un même Dieu et d'une même Parole, ne cessent de se livrer une guerre sans merci. Tous nos conflits occidentaux - il n'y a pas d'exception - trouvent leurs prétendues justifications au nom de ce Dieu commun et de sa Parole. Chacun détenant, bien entendu, "la" Vérité.

 
Les idées changent au fil de l'Histoire.
Et les concepts qui constituent l'image de Dieu n'ont pas échappé à cette règle.
 
Les éditions CALLIGRAPHIE s'intéressent à quatre domaines:
            Les concepts qui construisent l'image de Dieu
            Moïse et son enseignement
            Méthode philosophique qualifiée de "vectorielle"
            Ecrits poétiques.
 
 
Un premier cycle gravitera autour de Dieu.
 
La religion occidentale est monothéiste. Pourquoi? Sur base de quelle évidence?
 

C'est un rapprochement entre l'enseignement de Moïse et le Rg Véda qui m'a suggéré de mettre aussi en évidence, l'écart – pour ne pas dire l'opposition – entre la notion de Dieu et celle d'un Etre Primordial et d'une Cause Première.

 

DIEU - Allégories et concepts




 
Un deuxième cycle gravite autour de Moïse.

 

A défaut de pouvoir objectivement remonter jusqu’à Abraham, Moïse représente également une source presque commune aux trois monothéismes. L’absence de documents à son égard nous oblige toutefois à le considérer (provisoirement du moins) comme un personnage de la mythologie juive.
 
Nous sommes cependant assez bien documentés sur la période où il est censé avoir vécu. Cet environnement que nous connaissons mieux nous autorise ainsi à approcher ce personnage – bien que non-historique – suivant les méthodes para-historiques (qui se qualifient d’objectives) de la lecture des documents réels.

 

MOSAÏQUES - tome I   :  Moïse en marge de son histoire 
MOSAÏQUES - Tome II  :  Moïse en marge de son enseignement


Je présente ici une recherche.
Je n'ai aucune prétention à apporter une réponse, ou la vérité.
 

Comme j'ai l'ambition de présenter l'état le plus objectif possible de l'événement "Moïse", mais aussi de proposer au lecteur toute la démarche et les méandres de cette enquête, j'ai décidé de laisser "en l'état ", les textes au fil de leurs diverses rédactions. Il y aura ainsi des modifications – voire certaines contradictions – entre les premières approches et les dernières démarches de cette étude. J'ai, par exemple, cherché la parenté entre Moïse et Akhenaton. Je ne l'ai pas trouvée. J'ai très péremptoirement proposé la date de ~1325 pour la Pâque de l'Exode. Oublions le péremptoire car il y a d'autres possibilités. etc
 
J'ai désiré que chacune des parties de cette étude, puisse être lue séparément, sans obligation d'une lecture préalable des chapitres qui la précèdent. Chaque section ainsi présentée commence dès lors par un résumé de ce qu'il convient de dégager des recherches antérieures. Ces mises au point prennent parfois l'allure de "répétitions"; ce qui, j'en conviens, peut alourdir le texte. C'était un choix.  

 

Moïse - prophète de l'Occident

 

Dans une présentation séparée, je propose une approche beaucoup plus directe de l'événement "Moïse". Cette proposition s'encombre moins des diverses hypothèses qui s'opposent. J'y présente un Moïse moins enchevêtré dans sa légende, et à travers les répercussions encore très contemporaines de son enseignement. L'orientation philosophique y est également mieux marquée.
 

 
Il apparaît en outre que le syncrétisme religieux de l'Occident provient d'une confusion entre les concepts d'un "Dieu", et ceux d'un "Etre Primordial" et d'une 'Cause première". Cet amalgame remonte à Moïse, et trouve son explication historique.
 

L'Amalgame


 
 
  
Un troisième cycle traite de méthodologie :
 

S’est d’emblée posé un problème de méthodologie. Comment appliquer les rigueurs d’une recherche historique, à des événements ou des personnages qui ne le sont pas?
 
Le déplacement d’un objet tiré par des moteurs différents, peut se réaliser dans une direction où ne se situe aucun objet moteur. C’est ce qu’on appelle                                un "vecteur".
Il y a encore le facteur qui transporte l'événement. On l'appelle également      un "vecteur".
 
J’ai donc développé, en Histoire de la pensée, une méthodologie vectorielle.


J’ai pu contrôler la validité d’une telle méthodologie, en l’appliquant à une lecture «vectorielle» de nos sciences contemporaines (biologie, physique, astronomie). J’ai par contre éprouvé beaucoup plus de difficultés à rédiger un exposé théorique de cette méthode que je propose donc momentanément avec les plus grandes réserves.

Cette troisième section propose ainsi:

 

LA COHERENCE
LA PENSEE VECTORIELLE



Dans une optique analogue de "lecture vectorielle", je me suis intéressé à la compréhension classique des sciences par les historiens. L'emplacement du puits de Syène réputé se trouver à la verticale du tropique du Cancer, m'a paru un exemple exhaustif.

A lire donc en complément de cette troisième section:
 

Le puits de Syène                  lecture vectorielle des sciences anciennes

 
 
Ecrits poétiques

Reste enfin que le domaine divin aurait perdu une dimension essentielle, si nous en avions oublié le contexte poétique. Calligraphie© a aussi réservé une place à la publication de nouvelles et d’œuvres poétiques. Mais j'hésite à lancer des recueils de poésie sur Internet. Il me semble que, dans ce domaine, la qualité de l'objet "livre", du papier et de la reliure, la mise en page, les polices de caractères – en vraie typographie, si possible – l'illustration quelquefois, sont des parures indispensables.
 
Les éditions CALLIGRAPHIE ont donc jusqu'à présent limité la distribution de ces écrits de bibliophilie à de rares Réserves Précieuses. Tous ces ouvrages ont fait l’objet d’un dépôt légal à Bruxelles, sous le numéro 6678 du registre des éditeurs. Il est évident que leur publication sur Internet en libère le téléchargement et la reproduction. Je tiens toutefois à me réserver l'entière responsabilité d'éventuelles traductions.

 

D'un été pour Compostelle
Gouttes de temps
Esquisses

 

La Bibliothèque Royale Albert I de Bruxelles a pris l'initiative, à mon sens intéressante, d'accepter le dépôt de textes publiés sur supports informatiques. J'ai ainsi décidé de confier ces trois recueils au site Calligraphie ©.
 
Je reste bien entendu ouvert à toute critique. Si vous avez relevé des imprécisions ou des erreurs, je reste à l’affût de vos remarques et suggestions. Et dans la mesure du possible, je m’engage à répondre personnellement à tout courrier qui me parviendrait dans ce domaine.