François-Joseph LEFEBVRE, duc de Dantzig (1755-1804-1820)

Un des quatre "anciens", celui-ci exerça cependant de nombreux commandement, souvent avec talent.  Il commanda souvent le Corps d'Armée bavarois, entre autres lors de la campagne de 1809 en Autriche et au Tyrol. Sa maîtrise de l'allemand en est bien sûr la raison.

François Joseph Lefebvre est né à Rouffach (Haut-Rhin), le 25 octobre 1755.

Sa maison natale, 1, rue de la Poterne.

DANS CETTE MAISON EST NÉ

LE 25 OCTOBRE 1755

FRANÇOIS-JOSEPH LEFEBVRE

MARÉCHAL DE FRANCE

DUC DE DANTZIG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

François-Joseph

lefebvre

 

duc de dantzig

maréchal d'empire

pair de France

 

né à rouffach 1755

mort à paris 1820

 

 

 

 

 

 

iéna - eylaU

1806

dantzig

1807

durango - espinosa

1808

tann - abensberg - landshut

eckmuhl - ratisbonne

tyrol - wagram

1809

moscou

1812

montmirail - arcis-sur-aube

champaubert - montereau

1814

 

 

  MARECHAL D'EMPIRE (sic !)

  eYLAU 1806 (re-sic !)

Sa ville natale ne l'a pas oublié et son buste orne la place devant la mairie.

médaille d'or

de la commune de paris

aux gardes françaises

 

PRÉTEUR du sénat

 

grand-croix de la

légion d'honneur

 

chef de la 5e cohorte

de la légion d'honneur

 

chevalier de la

couronne de fer

 

grand cordon de

charles iii d'Espagne

 

grand cordon de

bavière, de saxe, de baden

 

chevalier de saint-louis

 

 

 

Trèves - arlon

mayence - landau

1792-1793

 

fleurus - aldenhoven

1794

 

premier passage du rhin

à urdingen

1795

 

altenkirchen

1796

 

neuwied

1797

 

Feldkirch - ostrach

1799

 

Le maréchal Lefebvre fit ériger un monument sur la tombe de sa mère à Blois (41).  Les inscriptions ne sont plus lisibles que par bribes, mais le texte en était :

"D.O.M. - ici repose une mère respectable, justement regrettée. elle donna cinq défenseurs à la patrie, deux sont morts au champ d'honneur et de la victoire ; un troisième a reçu une honorable blessure à la bataille d'Eylau. ce monument, érigé par la piété filiale, fut consacré à sa mémoire par le maréchal Lefebvre, duc de Dantzig."

Si le monument est en très bon état -il a été restauré récemment- le médaillon a malheureusement disparu.

Reims, Mont-Saint-Pierre.

Napoléon
dirigea
de ce lieu
la reprise
de
Reims
13 Mars 1814

 

Le commandant Lachouque, qui devait avoir de meilleurs yeux que moi, a réussi à discerner sur les autres côtés du monument les noms de :
Marmont, Ney, Berthier, Lefebvre, Bertrand, Drouot, Friant. Lagrange, Ricard, Exelmans, Krasinski, Defrance, Arrighi, Bordessoulle, Pierre Boyer. Sébastiani, Colbert, Letort, de Ségur, Merlin, Pelleport, Piquet.

En fait, la carte postale ancienne montre que les noms étaient bien plus lisibles à l'époque... sur l'ancien monument.

En effet, un examen attentif nous montre que, malgré des similitudes, il ne s'agit pas du même obélisque !

 

 

Reims, Parc de la Haubette

Etat-Major entourant Napoléon 1er
dans la nuit du 13 mars 1814 :

Marmont             Berthier

Ney                    Lefèvre

Drouot                 Bertrand

 

 

Lefebvre figure en bonne place,  à Paris, rue de Rivoli, sur la façade Nord du Louvre. Œuvre du sculpteur André.

 

Le maréchal Lefebvre est mort à Paris le 14 septembre 1820, le lendemain de la mort de son collègue Kellermann.

Son tombeau au Père-Lachaise (27ème division, chemin Masséna). (2002)

 

On n'oubliera pas son épouse, Catherine Hubscher, erronément connue sous le sobriquet

de "Madame Sans-Gène", qui était en fait celui de Thérèse Figueur. 
Sa célébrité -toujours actuelle- doit beaucoup à l'imagination de  Victorien Sardou.
Pour en donner une idée, deux couples m'ont demandé l'emplacement de sa tombe en une après-midi !

Le monument a été récemment nettoyé et restauré.  La plaque consacrée à la duchesse de Dantzig a été déplacée et se trouve maintenant (2004) latéralement. 

 

 

 

 

 

 

 

                          

SOLDAT FLEURUS (avant-garde)
  PASSAGES DU RHIN
MARÉCHAL  
  ALTENKIRKEN
DUC DE DANTZICK  
  DANTZICK
PAIR DE FRANCE  MONTMIRAIL

                             

Cliquez pour agrandir.

Une nouvelle plaque de l'A.C.M.N. a été placée sur le monument en 2003.

 

Retour à la page Maréchaux

Retour à la page d'accueil

© D. Timmermans