Droits Devant


Défense des droits économiques
et sociaux fondamentaux

Accueil - Contact - Qui sommes-nous? - Migration - Journal - Liens
Chômage -
Revenu d'intégration - Statut cohabitant - Théâtre du Copion 

 Théâtre du Copion
Historique

"J'm'en fous d'en avoir marre"

De j'm'en fous d'en avoir marre à "Sans Ca"

Calendrier des représentations

 

 
Historique du partenariat entre 
le Théâtre du Copion et Droits Devant :
 
Le Théâtre Action, c'est une activité qui lie culture et social et qui va à la rencontre de ceux qui luttent, qui résistent. L'expression, la culture, ne devraient pas être l'affaire de quelques-uns, mais appartenir à tous, et aussi aux "voix d'en bas", à qui on ne demande jamais d'écrire et qui ont rarement accès à l'expression.
 
Les "voix d'en bas", le Théâtre du Copion en est issu. Son travail est de donner la parole à ceux qui ne l'ont pas, avec la volonté de porter cette parole auprès d'un large public.
 
La rencontre avec le Théâtre du Copion, troupe de théâtre action, est dans la logique de notre démarche.
 
 
C'est le titre du spectacle mené à bien en 2003 par les deux partenaires ainsi que la revue "Travailler le Social".
 
Le Théâtre du Copion a animé des ateliers d'écriture où se sont retrouvées des personnes qui se débattaient tous les jours dans des situations difficiles, des personnes fragilisées, seules et dans la précarité affective et sociale. Dix personnes, des femmes et des hommes entre 22 et 65 ans, avec parmi elles, un travailleur social, intéressé à dire, lui aussi. De ces textes écrits lors des ateliers d'écriture est né le spectacle "J'm'en fous d'en avoir marre". Tous les textes ont été édités par la revue "Travailler le social". Le spectacle a été joué plus de 60 fois.


Avec ce spectacle, nous avons touché tous les milieux : des travailleurs et des chômeurs affiliés à la CSC et à la FGTB, les usagers des CPAS, les étudiants de plusieurs écoles sociales et des étudiants de l'enseignement secondaire, des membres d'associations diverses, des résidents d'hôpitaux psychiatriques,...Autant d'occasions permettant de mettre en débat la question de l'exclusion et d'envisager aussi des alternatives et des modes d'action. Autant d'occasions de prouver que les ateliers d'écriture et le théâtre action sont des outils permettant d'impliquer tout un chacun dans l'expression et l'action.
Tout le monde peut devenir écrivain : même quand on a beaucoup de difficultés pour écrire, on peut expliquer et la solidarité fait que dans l'atelier d'écriture, quelqu'un d'autre prend le stylo pour coucher sur le papier les idées.
L'atelier d'écriture, le théâtre action, provoquent des rencontres, regroupent des gens sur des projets communs sans gommer les individualités. Chacun s'exprime à sa manière, trouve une place à part entière dans un projet collectif qui aboutit à un résultat concret : un livre et un spectacle. Au moins, pour quelques mois, la solitude est rompue, on se remet debout et même si on possède peu ou presque plus rien, on prend conscience qu'ensemble on peut constituer une force et avoir quelque chose à dire et à revendiquer dans la société.
 
 

 
De l’écriture :
« Des mots, une lutte »

Recueil de textes écrits par des participants de
l’association « Droits Devant », édités par la revue « Travailler le Social » et les cahiers Trema
au spectacle :

« J’m’en fous d’en avoir marre ! »
par le Théâtre du Copion
 

De "J'm'en fous d'en avoir marre" à "Sans ça"
 

Pour tous renseignements sur le spectacle "Sans ça" : 
Théâtre du Copion, Avenue Goblet, 112, 7131 Baudour -  065/643531
 
theatreducopion@skynet.be-www.theatreducopion.be

 
Le Théâtre du Copion et l'association Droits Devant récidivent : après le spectacle "J'm'en fous d'en avoir marre", voici notre nouvelle création,  "Sans ça", mise en scène par Etienne Guichard, du Théâtre du Sable.
 
Le spectacle a été réalisé grâce à une centaine de textes que nous avons récoltés pendant plusieurs semaines, lors d'ateliers d'écriture dans des hôpitaux psychiatriques (à Bruxelles et dans le Hainaut), auprès de personnes émargeant au CPAS (Frameries), de personnes sans abri hébergées dans un centre d'accueil (l'Abri de La Louvière), de femmes victimes de violence hébergées dans un centre d'accueil (le Kangourou à Baudour), de travailleurs sans emploi (FGTB du Centre), auprès du Café des Familles de Caudry, de l'ACT de Liège, de sans-papiers (Comité de soutien aux sans-papiers de La Louvière), d'étudiants, d'amis,...
 
Il a été bien entendu impossible d'utiliser tous les textes dans le spectacle. Ils sont réunis dans un livre édité par les "Cahiers TREMA" du Théâtre du Copion. Ce recueil est disponible lors des représentations et auprès de l'association Droits Devant. 
 

Outre les textes issus des ateliers d’écriture, vous y trouverez également une analyse sur l’évolution des droits sociaux dans notre pays.

« Sans ça » est vendu au prix de 5 EUROS.


Quelques extraits des textes : 
 

Avec, t'es quelqu'un, sans, t'es rien
Avec, t'as tout, sans, t'es qu'un chien 
Si t'as tout, t'es tout
Si t'as rien, tais-toi
Si t'as tout, t'es bien
Si t'as rien, t'es rien
Terrien ou chien ?
 

Sans quoi ?
Sans toi, sans toit, sans argent, sans patrie, sans papier, sans abri, sans domicile fixe, sans emploi, sans amour, sans foi, sans loi, sans pain, sans cheveux, sans vélo, Sans...
 
 
La démarche :

Des femmes et des hommes écrivent...ils écrivent sur une proposition, un thème, "les sans" Et les mots défilent, courent, des testes naissent, émouvants, révoltants, humoristiques. Des cris, des coups de gueule, des renaissances,... Des comédiens lisent ces textes, s'en emparent, un metteur en scène s'en mêle...
 
Et voici un spectacle qui apparait petit à petit, un spectacle qui donne la parole à tous ceux qui sont "sans". Un spectacle qui rencontre, avec humour, avec violence, avec sincérité, l'absurdité de notre condition humaine... Des tableaux, des tranches de vie prises au vif, des couleurs, des témoignages de sans-papiers qui espèrent une régularisation, des femmes qui se reconstruisent, des coups de gueules de sans-emplois, des sans abri qui espèrent des lendemains meilleurs, des renaissances, des lettres à soi-même, des rêves...
 
Ce projet a pu se concrétiser avec la collaboration de l'ASBL CEPRé et de la FGTB du Centre, avec le soutien de CERA, du Ministère de la Communauté Française Wallonie-Bruxelles-Service Théâtre de la Région Wallonne.
 

Calendrier des représentations du spectacle "Sans ça"

 

  1. Le vendredi 5 mars 2010, pour l'ASBL Léonardo Da Vinci à Seraing
  2. Le mercredi 28 avril 2010, pour le CPAS de Quaregnon
  3. Le 14 mai, pour Lire et Ecrire à La Louvière
     
 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

haut de page