Nadia Verrezen commence ses études de piano à l’âge de 9 ans auprès de Dalia Ouziel.
De 1973 à 1979, elle remporte plusieurs premiers prix - Concours Gunther à Bruxelles, Concours des Jeunes à Verviers, Concours des Jeunes Talents à Bruxelles, Concours National du Crédit Communal (Pro Civitate) -, elle est finaliste du Concours International de Sénégalia.et elle fait deux récitals en Espagne (Madrid et Bilbao).
En 1980, elle obtient le 1er prix de solfège au Conservatoire Royal de Musique de Bruxelles, en 1983 celui de piano dans la classe de Jacques Genty, en 1985, le 1er prix de Musique de Chambre dans la classe du violoniste André Siwy en duo avec le violoncelliste Didier Poskin.
Parallèlement, dès 1981, elle remplit la fonction de professeur de piano à l’Académie de Waterloo.
Nadia Verrezen se perfectionne auprès de Pascal Sigrist et de Patricia Montero et elle se spécialise dans l’accompagnement de chant après avoir travaillé des disciplines telles que celles des instruments à vent, à cordes et à percussion.
Elle se produit en Belgique et à l’étranger en tant que soliste et chambriste dans diverses formations.
Elle se produit en 1998 à Debrecen (Hongrie), en 1999 au Japon, en 1999, elle inaugure le piano Bösendorferest pour  Grand-Concert à la demande de la Ville de Bruxelles et en 2000 à Sarajevo (Bosnie-Herzégovine) en soliste et en duo avec des pianistes bosniaques dont le dernier concert fut retransmis par la télévision nationale. Elle s'est produite à nouveau à Sarajevo, quelques mois plus tard, dans un cadre SFOR/OTAN.