Né à Bruxelles en 1952, Michel Déom commença ses études musicales à l'académie d'Ixelles, puis entra à seize ans au Conservatoire Royal de cette ville, tout d'abord dans la classe d'André Gertler, puis dans celles de Maurice Raskin et Marcel Debot, tout en terminant des humanités Latin-Mathématiques. Il y obtint les premiers prix d'harmonie, contrepoint, fugue, histoire de la musique et musique de chambre, ainsi que le diplôme supérieur de violon avec grande distinction. Il obtint en outre les prix spéciaux Lefranc, Hansez-Castilhon et Fezant. Il suivit également le cours de direction d'orchestre et celui de composition. Quelques cours de perfectionnement auprès de Koji Toyoda et Michel Tournus complétèrent sa formation de violoniste et de chambriste. Toujours très intéressé par les mathématiques, il obtint également le graduat universitaire en informatique.

En tant que violoniste, Michel Déom se produit régulièrement, en soliste comme en musique de chambre. Il a joué notamment avec l'orchestre de Liège, l'orchestre Mozart de la ville de Bruxelles, l'orchestre de chambre du Conservatoire de Bruxelles, le jeune orchestre symphonique d'Avignon. Il fut également concertmeister de l'orchestre des Jeunes de la Communauté Française de Belgique.

Il a créé plusieurs groupes de musique de chambre, notamment le Trio à Cordes de Namur et un duo avec la harpiste Ingrid Procureur ; il se produit régulièrement en sonate violon et piano, principalement avec le pianiste André Grignard. Il s'est produit à plusieurs reprises pour la Radio Télévision Belge, et put y réaliser une émission de la série "Banc d'essai".

Depuis octobre 2000, il a pris la direction de l'Orchestre Symphonique de Namur ("La Concorde") avec lequel il donne régulièrement des concerts, aidant notamment de jeunes solistes à se produire avec orchestre.

Dans l'enseignement, il fut chargé de cours de contrepoint puis de musique de chambre au Conservatoire Royal de Bruxelles, et est actuellement professeur d'harmonie et contrepoint à l'Institut supérieur de Musique et de Pédagogie de Namur (IMEP) ; il professe également aux académies de Watermael-Boitsfort et Uccle.

Enfin, il a participé régulièrement à différents stages d'été, notamment avec l'orchestre La Folia de Lille et à Medan (Indonésie), en temps que professeur de musique de chambre. Il fut également professeur à l'ISAB (International Summer Academy of Belgium), où il s'occupait également des choeurs et de l'orchestre symphonique.

Comme compositeur, on lui doit une trentaine d'oeuvres pour diverses formations : orchestre, pièces pour piano, mélodies et oeuvres de musique de chambre. Deux de ses oeuvres ont été primées en concours, et il réalisa en 1989 l'imposé "cordes" du concours du Crédit communal. Sa "Fantaisie", pour saxophone et piano, fut imposée dans les conservatoires de Bruxelles et Mons. "Un mouvement", pour cordes, fut créé par Georges Octors et l'O.R.C.W à Mons. Il collabora à plusieurs reprises avec le "Créa-Théâtre" (Tournai) pour des musiques de scène. Il est édité chez Billaudot et Harposphère (Paris), Andel (Ostende), au Cebedem (Bruxelles), et chez D.M.P. (Anvers). Membre de la Sabam et de l'Union des Compositeurs Belges.

Contact: michel.deom@scarlet.be
http://home.scarlet.be/~pin11450/

 

Geboren te Brussel, M. Déom studeerde aan 't Conservatorium van Brussel en behaalde een Hoger Diploma
van viool, eveneens de eerste prijzen van Fuga en Kamermuziek. Hij was ook leerling voor
orkestdirectie en compositie.
Hij heeft veel interesse voor wiskunde en is ook gegradueerd in Informatica.

Hij treed op als solist in verschillende groepen van kamermuziek. Als komponist, heeft hij een
dertigtal werken gesechreven voor verschillende instrumenten, en ook voor orkest en voor zang. Hij
is leeraar aan de I.M.E.P, en aan verschillende muziekscholen in Brussel. Sinds 2000 is hij
dirigent aan het orkest "La Concorde" in Namen.

michel.deom@scarlet.be
http://home.scarlet.be/~pin11450/