Jean-Michel Gillard

 

En remportant le Premier Prix au Concours International de Composition Musicale de la Ville de Tarragone (Espagne) en 1998, où son poème pour orchestre “Lever de Soleil” fut choissi parmi 179 partitions, Jean-Michel Gillard devenait , à l’âge de 23 ans, le plus jeune compositeur ayant obtenu cette distinction. L’année suivante, il assista à la première exécution de l’oeuvre primée, à Tarragone, par l’Orchestre Symphonique de Barcelone placé sous la direction d’Edmon Colomer. Depuis lors, il se distingua dans un autre concours, à Viareggio, Italie, où ses “Invocations à la Vierge des Pauvres” pour soprano, guitare et violoncelle ont obtenu le premier prix.

Une part importante de sa production, qui comprend de la musique de chambre pour différents ensembles, des pièces en solo pour violon, violoncelle, piano, harpe, guitare fit l’objet de commandes d’interprètes et d’organismes belges et étrangers tels le guitariste Odair Assad, l’Ensemble Oxalys, la Fondation Belge pour la Harpe, le Concours National de Musique et des Arts de la Parole du Crédit Communale de Belgique,…

 

Jean-Michel Gillard est né à Bruxelles en 1975. A l’âge de 17 ans, il entra au Conservatoire Royal de sa ville  natale où il obtint de nombreux prix dans les classes de guitare, de théorie et d’écriture. A l’automne 1998, il fut admis comme pensionnaire à la Chapelle Musicale Reine Elisabeth, institution dont il est aujourd’hui gradué, où il put perfectionner son art sous la direction du Professeur Daniel Capelletti.  Tant dans son cycle d’études au Conservatoire que lors de master-classes, il eut l’occasion d’étudire la composition avec Brian Ferneyhough et la guitare avec Alberto Ponce, Sergio et Odair Assad. La guitare demeure son instrument fabori qu’il ne manque pas de reprendre de temps à autre pour jouer ses propres pièces en concert.

 

Comme conférencier, Jean-Michel Gillard a présenté une causerie sur la perspective et la tonalité à la classe des Beaux-Arts de l’Académie Royale de Belgique au mois de janvier 2002.

Au printemps de la même année, il a été invité comme membre du jury pour les épreuves d’harmonie à la Chapelle Musicale Reine Elisabeth.