Cécile Bolle.

Cécile Bolle, soprano, développe, en parallèle, une carrière de soliste internationale et d’enseignante du Chant. Elle prodigue son enseignement aux académies de musique de Fontaine l’Evêque et de Berchem Ste Agathe.

Elle étudia avec Marcel Vanaud au Conservatoire Royal de Mons et obtint les premiers prix de chant « Opéra » et chant « Concert » ainsi que les Diplômes d’Excellence avec distinction. Elle poursuivit sa formation en obtenant le premier prix d’Art Lyrique dans la classe de Michel Trempont. Cécile Bolle obtint, en 1994, le 2è prix de Voix et d’Interprétation au concours international de Bordeaux. Son vaste répertoire lui permet d’aborder aussi bien la musique baroque (Vivaldi, Monteverdi,…), que la Mélodie française (Poulenc, Chausson, Duparc, Ravel,…) ou le Lied (Schumann, Spohr, Schubert,…). Son répertoire intègre également l’Opéra classique et romantique. Cette polyvalence lui permet de se produire régulièrement avec orchestre dans différents Oratorios : Gloria de Vivaldi, Magnificat de Bach, Requiem de Fauré, Gloria de Poulenc, Cantates de Bach, Messie de Haendel,…

Depuis quelques années elle découvre la musique contemporaine avec les œuvres d’Anne Martin avec qui elle participe au festival Arts Musica et dont elle enregistra les oeuvres pour la RTBF en Mars 2002.
Cécile Bolle est membre du mouvement international « A CHŒUR JOIE » et travaille régulièrement en tant que soliste avec différents chœurs belges et étrangers, ce qui lui permit, en décembre 2000, de participer à la création de la Cantate pour la paix à l’Hôtel de ville de Charleroi et ensuite à Paris sous la direction du compositeur Bernard Lallement. Son succès lui valut d’être invitée au grand concert franco-allemand pour y interpréter à nouveau cette Cantate, dans le cadre des manifestations du 40è anniversaire du traité de l’Elysée à l’Abbaye de Fontevraud, à Saumur, sous la direction de Bernard Lallement, avec les Chœurs de Münich et de Varsovie.
Au mois de Mars 2005, elle chantait « Les lamentations de Jéremie », à Lille et au Palais des Beaux-arts de Charleroi, avec chœurs et orchestre sous la direction d’Etienne Rape. En Avril 2005, elle chantait au côté du ténor italien Stéfano Memma, avec l’ensemble instrumental de Wallonie, sous la direction de Giovanni Votano. En Octobre 2005, elles créait, à Bruxelles, la Cantate pour la Paix (B. Lallement) sous la direction de Pascal Schmidt.
Elle multiplie depuis récitals et concerts, sans toutefois délaisser son rôle de professeur de Chant, qu’elle voit récompensé par l’entrée au Conservatoire de ses élèves, ou de Directrice artistique de Cavatina.

Mevrouw BOLLE Cécile (soprano) ontwikkeld evenwijdig haar internationale solist beroep en zang lerares.
Ze onderwijzd aan de muziek academie van Fontaine l’Evêque en Sint-Agatha- Berchem.
Ze studeert met Marcel Vanaud aan het Koninglijk Conservatorium van Bergen en kreegt haar eerst zang prijs in klasse “opera” en “concert” evenals diplomas in de gezamenlijke vakken.
Ze ging voort met een opleiding in de klas van Michel Trempont en verkreegt de eerste prijs in lyrisch kunst.
In 1994 verkreegt Mevrouw Bolle de tweede prijs in stem en uitlegging aan het internationale wedstrijd van Bordeaux.
Haar uitgestrekt repertoire is best om trouwens barok muziek (Vivaldi....) en franse melodie aankomen (Poulenc,...)
Haar repertoire integreert ook de klassiek en romantiek opera.
Dat helpt ze om met orkesten in verschillende oratorios vertonen : Gloria de Vivaldi ...
Sinds enkele jaren heeft ze tijdenoot muziel ontgedekt met het werk van Anne Martin met wie ze deelt mee in het festival Ars Musica en van wie ze het werk voor RTBF in maart 2002 registreert.
Mevrouw BOLLE is lid van de internationale opwekking “A Coeur Joie” en werkt regelmatig als solist met verschillende belgische en interlationale koren.
In december 2002 deelt ze mee in de instelling van de “Cantate pour la Paix” in de stadhuis van Charleroi en daarna in Parijs onder de directie van de componist Bernard Lallement.
Het was een succes en daarna was ze uitgenodigd aan een grote frans-duits concert voor de “Cantate” verklaren in het kader van de 40de verjaardag van het verdrag van de “Elysée” in de abdij van Fontevraud, in Saumur, onder de directie van Bernard Lallement, met de koren van Munchen en Varsovie.
In maart 2005 heeft ze “Les lamentations de Jeremie” in Rijsel en in het Paleis van de Schone Kunsten van Charleroi gezongen met de koren en orkesten onder de directie van Etienne Rape.
In april 2005 heeft Mevrouw BOLLE met de italiaanst tenor Stefano Memma gezongen met de istrumentale geheel van Wallonië onder de directie van Giovanni Votano.
In oktober 2005 heeft ze in Brussel “La Cantate pour la Paix” (B. Lallement) onder de directie van Pascal Schmidt gecreerd.
Sedert die tijd geeft ze meer en meer concerten en soloconcerten zonder haar rol van zang lerares en artistieke bestuurster van Cavatina verlaten.
Haar grootste beloning is dat meer en meer leerlingen binnen het Conservatorium zijn aangenomen.