GALERIE de MICROSCOPIE


Afin de pouvoir encore élargir l'éventail des images à consulter, nous avons choisi d'accepter l'offre de collaboration de deux remarquables microscopistes de nos amis, et de surcroît photographes de talent : Mireille LENNE (Bruxelles) et Jacques BECK-CECCALDI (Bordeaux, France), surtout spécialisés en Ascomycètes, qui réalisent tous deux essentiellement des captures d'images au départ d'une Webcam.
Matériel de M. LENNE : Microscope NEOC modèle L2000A, trinoculaire, tourelle 4 objectifs achromat 4x,10x,40x,100x immersion ; en vidéo, caméras de surveillance de marque MONACOR, modèle TVCCD- 400COL et TVCCD-480COL, et pour les photos : Nikon Coolpix 4500. Si vous êtes attiré par les Ascomycètes, et Myxoomycètes notamment, je vous recommande la visite de son site (voir dans les liens)
Matériel de J. B.CECCALDI : Microscope biologique d'entrée de gamme TOPVIEW 1000 trinoculaire ; tourelle 4 objectifs achromat 4x, 10x, 40x, 100x immersion ; en sortie vidéo : camera MOTIC Image 2000, 1/3" de résolution 352x288 pixels. Certaines images sont scannées avec un scan Epson (Perfection 2400 Photo)ou proviennent de diapositives d'un Canon 24/36 reflex EOS600 travaillées avec ce scanner.
Matériel de M. LECOMTE : Microscope de recherche Euromex MIC3035, trinoculaire, tourelle 5 objectifs planachromat 4x, 10x, 40x, 60x, 100x immersion ; dias en mode argentique, avec Canon A1 et adaptateur micro, copiées ensuite au moyen d'un Nikon Copying Slide Adapter ES-E28, posé sur un Nikon Coolpix 995, pour les transposer en mode numérique ; photos directement réalisées avec Nikon Coolpix 995 et bague d' adaptation, couplée avec un oculaire 5x, sur le tube photo du microscope.


MYCOLOGIE

Cystides muriquées d' Inocybe hirtella Bresadola, remarquablement colorées grâce au réactif de Bailenger, dont les références m'ont été aimablement communiquées par Patrice BAUMGART
(préparation & photo M.Lecomte, Coolpix 995, novembre 2004)
Cuticule de Russula violeipes Quélet, montrant les dermatocystides en forme de poils à partie terminale fusiforme allongée. Il s'agit ici de la var. citrina
(préparation & photo Claude Lejeune, Coolpix 995)
Spores d' Inocybe calospora Quélet, remarquablement globuleuses épineuses (10 à 15 µm de diamètre, épines comprises)
(préparation & photo M.Lecomte, Coolpix 995, 2004)
Spores d' Inocybe huijsmanii Kuyper
(préparation & photo M.Lecomte, Coolpix 995, 2004)
Coloration au vert d'anthracène des cristaux d'oxalate de calcium qui couronnent les cystides d' Inocybe huijsmanii Kuyper
(préparation & photo M.Lecomte, Coolpix 995, 2004)
Spores de Volvariella gloiocephala (De Cand. : Fr.) Boekhout & Enderle
(préparation & photo M.Lecomte, Coolpix 995, 28/07/2004)
Spores de Lactarius evosmus Kühner, avec ornementation mise en évidence par le réactif de Melzer ; notez la présence d'apicules bien visibles ! Mesures : 7-8 x 5,5-6 µm
(préparation & photo M.Lecomte, Coolpix 995, 03/08/2004)
Spores, basides et cystides de Psathyrella candolleana (Fr. : Fr .)Maire
(préparation & photo M.Lecomte, Coolpix 995, 21/06/2004)
Spores de Splanchnonema argus (Loculoascomycète - Pleomassariaceae)
(préparation Paul LEROY - photo M.Lecomte, Coolpix 995)
Spores de Melanoleuca cognata (Fr.) Konrad & Maublanc photographiées en éclairage COL
(préparation et photo M.Lecomte, Coolpix 995)
Spore de Pyrenophora polytricha (Pyrénomycète Plerosporaceae)
(préparation Paul LEROY - photo M.Lecomte, Coolpix 995)
Superbe spore compartimentée chez Pyrenophora graminea (Plerosporaceae)
(préparation Paul LEROY - photo M.Lecomte, Coolpix 995)
Macrocystide typique des Russules et des Lactaires, qui prend racine dans une couche de cellules situées sous l'hyménopode. On la voit ici entière et en place. Observation en contraste interférentiel
(préparation et Photo Claude LEJEUNE - Coolpix 990)
Spores de Prosthemium stellare (Pyrénomycète, anamorphe de Splanchnonema holochistum
(Photo M. Lecomte - Coolpix 995, préparation Paul LEROY)
Spores de Prosthemium betulinum (Pyrénomycète, anamorphe de Splanchnonema siparium
(Photo M. Lecomte - Coolpix 995, préparation Paul LEROY)
Spores de Plicaria echinospora (Pyrénomycète)
(Photo M. Lecomte - Coolpix 995, préparation Paul LEROY)
Spores de Pleospora penicillus (Loculoascomycète - Plerosporaceae)
(Photo M. Lecomte - Coolpix 995, préparation Paul LEROY)
Spores de Massaria inquinans (Pyrénomycète)
(Photo M. Lecomte - Coolpix 995, préparation Paul LEROY)
Spores de Myxocyclus polycistis (Coelomycète)
quie st l'anamorphe de Splanchnonema argus (Photo M. Lecomte - Coolpix 995, préparation Paul LEROY)
Spores de Biscaugniauxia nummularia (Bull. : Fr.) Kuntze (Pyrénomycète), qui pousse sur Fagus, avec aperture apicale (mise en évidence au réactif de Melzer) et fente germinative ; dét. Christophe LECURU, 27/04/2004
(Photo M. Lecomte - Coolpix 995, préparation C. Lecuru, x100)
Spores de Heptameria obesa (Durrieu & Montagne) Saccardo (Pyrénomycète), qui pousse sur Helichrysum (Immortelles) ; coloration au rouge Congo SDS
(Photo M. Lecomte - Coolpix 995, préparation personnelle, x60)
Spores de Macrodiplodiopsis desmazieresii (Pyrénomycète), qui est l'anamorphe de Splanchnonema platini (Pleomassariaceae)
(Photo M. Lecomte - Coolpix 995, préparation par Paul LEROY)
Spores de Hapalocystis berkeleyi var. kickxii (Pyrénomycète).
(Photo M. Lecomte - Coolpix 995, préparation de Paul LEROY)
Spores, asque operculé et paraphyses chez Verpa conica Swartz ex Pers. (Morchellaceae). Spores 21-23 x 12-13 µm.; coloration au rouge Congo SDS. Récolté dans la Meuse française, par Paul PIROT.
(Photo et préparation F. DRAYE, Coolpix 995 - 04/2004, x100)
Spore de Discina perlata (Fr.) Fries (Helvellaceae). Spores 28-32 x 12-13 µm., remarquables par leurs appendices coniques ; coloration au rouge de ruthénium aluné. Récolté dans la Meuse française, par Paul PIROT, sous épicéas.
(Photo M. Lecomte - Coolpix 995, prép. personnelle, x100)
Cheilymenia crucipila (Cke. & Phill. apud Cke.) Dennis avec asques operculés et paraphyses cylindro-clavées. Spores 17-18 x 9-10 µm
(Photo et préparation F. DRAYE, Coolpix 995 - 04/2004)
Spore de Ptychoverpa bohemica (Kromb.) Boudier (Morchellaceae), encore appelée Verpe de Bohême. Spores 81-85 x 21-23 µm. ; coloration rouge Congo SDS. Récolté dans la Meuse française, par Paul PIROT, le long d'une haie.
(Photo M. Lecomte - Coolpix 995, prép. personnelle, x100)
Spores de Geopora arenicola (Lév.) Kers. qui est un saprophyte de la litière organique sur sol sablonneux. Echantillon récolté à l'île de Ré (France) fin avril 2004. Spores 24-27 x 13-15 µm. ; coloration rouge Congo SDS + violet de gentiane
(Photo M. Lecomte - Coolpix 995, prép. personnelle, x100)
Asques et spores chez Verpa conica Swartz ex Pers. (Morchellaceae); on distingue très bien l'opercule qui s'ouvre à l'extrémité de l'asque afin de laisser les spores s'échapper à maturité (on parle alors d'Ascomycètes operculés). Spores : 22-24 x 12-14 mµ. Asques octosporés de +/- 300 mµ de long et 20 mµ de large ; paraphyses septées et légèrement clavées au sommet. Les spores sont garnies, aux extrémités, de gouttelettes externes.
(Photo Françoise DRAYE - Coolpix 995)
Spores de Pholiota limonella (Peck) Sacc. (= squarrosoadiposa Lange) ; mesures : 6,5-8 x 4,5-5 µm
(Photo M. Lecomte - Coolpix 995, prép. personnelle, x100)
Mise en évidence des chrysocystides, à l'aide d'ammoniaque pure, chez Hypholoma sublateritium (Sch. : Fr.) Quélet
(Photo M. Lecomte - Coolpix 995, prép. personnelle, x40)
Asques présentant une collerette évidente et déterminante chez Pseudopithyella minuscula (Boudier & Torrend) Seaver. Cette espèce, d'un rouge vif intense, (même séchée), pousse sur les débris de Cupressus. C'est un ascomycète operculé de la famille des Sarcoscyphaceae, Tribu des Pithyae. Récolte de l'île de Ré, par Michel Hairaud
(Photo et préparation F. VALADE, Olympus Camedia C4000Z)
Trame d'une lame de Lactarius sp. après coupe transversale réalisée dans l'hyménophore ; le matériel a été inclus au PEG puis tranché au microtome de Minot
(Photo M. Lecomte - Coolpix 995, prép. personnelle, x10)
Trame d'une lame de Lactarius sp. : autre vision !
(Photo M. Lecomte - Coolpix 995, prép. personnelle, x40)
Sporée de Russula sp. vue au microscope électronique à balayage
(Photo Noël NOUAILLES, sur MEB Hitachi 500, 1983)
Spore de Russula sp. vue au microscope électronique à balayage ; le détail du réticule ornemental est particulièrement visible !
(Photo Noël NOUAILLES, sur MEB Hitachi 500, 1983)
Spores de Lactarius luridus S.F. Gray ; coloration au Melzer
(Photo M. Lecomte - Coolpix 995, prép. personnelle, x100)
Asques, et spores de Ascobolus albidus P. Crouan & H. Crouan ; les spores sont entourées d'une couche mucilagineuse incolore ou violet très pâle, servant probablement à les fixer aux supports voisins du lieu de leur émission, où elles seront avalées par les herbivores (hypothèse de E. BOUDIER, 1869)
(Photo M. Lenne - image capturée avec Webcam)
Spores de Tuber maculatum Vittadini ; coloration au rouge Congo SDS ; mesures : 32-33 x 25-26 µm
(Photo M. Lecomte - Coolpix 995, prép. personnelle, x60)
Tuber aestivum Vittadini est une truffe sans valeur car comestible banale, avec une odeur proche du désagréable ; gléba blanchâtre beige ; trouvée sous Carpinus en mai
(Photo-montage de J. Beck-Ceccaldi)
Spores de Tuber magnatum Pico ; coloration au rouge Congo SDS ; mesures : 33-36 x 22-25 µm
(Photo M. Lecomte - Coolpix 995, prép. personnelle, x60)
Mise en évidence du contenu d'une chrysocystide, à l'aide de potasse, chez Stropharia aurantiaca (Cooke) Imai
(Photo M. Lenne - image capturée avec Webcam)
Spores bossues, en étoile, de Inocybe asterospora Quélet ; coloration au rouge Congo SDS
(Photo M. Lecomte - Coolpix 995, prép. personnelle, x100)
Cette espèce inconnue a été rapprochée de Peziza echinospora Karst (= anthracophila Dennis) ; pousse sur places à feu récentes, sur sol humide, dans une seule station découverte à LACANAU (Landes-France) le 03/12/2003

(Photo-montage de J. Beck-Ceccaldi)
Ascospore de Pleospora, famille des Pleosporaceae, ordre des Pseudosphaeriales. Je le trouve régulièrement dans des sporées de Basidiomycètes ...... taille : +/- 70 x 10 µm
(Photo M. Lecomte - Coolpix 995, prép. personnelle, x60)
Plicaria leiocarpa (Currey) Boudier pousse en fin de saison sur place à feu sous Pins maritimes (région de LACANAU (Landes-France)
(Photo-montage de J. Beck-Ceccaldi)
Spores de Lactarius fuliginosus (Fr. : Fr.) Fr. ; coloration au réactif de Melzer ; mesures : 7,5-8-8,5 x 6,5-7 µm
(Photo M. Lecomte - Coolpix 995, prép. personnelle, x100)
Asques et spores de Aleuria aurantia (Pers. : Fr.) Fuckel photographiées à différents stades de maturation ; c'est une espèce assez courante en automne
(Photo-montage de J. Beck-Ceccaldi)
Spores de Pluteus cervinus (Sch. : Fr.) Kummer ; coloration au Rouge Congo SDS et préparation à la glycérine gélatinée ; mesures : 8,5-9-9,5 x 5-5,5-6 µm
(Photo M. Lecomte - Coolpix 995, prép. personnelle, x100)
Evolution de la maturation des spores (dans les asques) de Geoglossum cookeianum Nannfeldt, qui pousse en fin d'automne sur sols sablonneux
(Photo-montage de J. Beck-Ceccaldi)
Spores de Gyrophragmium dunalii (Fr.) Zeller (= delilei Mont.) ; coloration naturelle et montage au Baume du Canada ; spores rondes de 5 à 7 µm
(Photo M. Lecomte - Coolpix 995, prép. personnelle, x100)
Spores de Gyrophragmium dunalii (Fr.) Zeller (= delilei Mont.) ; à remarquer la fine ponctuation ornementale !
(Photo M. Lecomte - Coolpix 995, prép. personnelle, x100)
Poils septés remarquables Humaria hemisphaerica (Wigg. ex Fr.) Fuckel qui pousse sur bois très pourris en milieu très humide
(Photo-montage de J. Beck-Ceccaldi)
Spores et paraphyses de Humaria hemisphaerica (Wigg. ex Fr.) Fuckel avec colorations diverses
(Photo-montage de J. Beck-Ceccaldi)
Cystide métuloïde (à pointe ornée de cristaux) chez Hohenbuehelia culmicola Bon ; coloration au Rouge Congo SDS et préparation à la glycérine gélatinée
(Photo M. Lecomte - Coolpix 995, prép. F. DRAYE, x100)
Cystide métuloïde (à pointe ornée de cristaux d'acide oxalique vraisemblablement) chez Hohenbuehelia tremula( Sch. : Fr.) Thorn & Barron (= rickenii) ; coloration au Rouge Congo SDS
(Photo M. Lecomte - Coolpix 995, prép. personnelle, x100)
Cystide métuloïde chez Hohenbuehelia tremula( Sch. : Fr.) Thorn & Barron (= rickenii) ; coloration au bleu de crésyl et à l'éosine
(Photo M. Lecomte - Coolpix 995, prép. personnelle, x100)
Asques, spores et paraphyses chez Gyromitra infula Schaeffer ; c'est une espèce assez courante dans les Landes (côte atlantique - France)
(Photo-montage de J. Beck-Ceccaldi)
Mise en évidence de la carminophilie des basides chez Lyophyllum decastes (Fr. : Fr.) Singer par la combinaison de deux produits : le carmin acétique et l'acétate de fer.
(Photo Yves DENEYER)
asques et spores de Geopora (= Sepultaria) sumneriana (Cooke) M. Torre, qui pousse au printemps sous les cèdres, et parfois les ifs ; remarquez que la paroi de l'asque a nettement pris le rouge Congo ammoniacal
(Photo M. Lenne - image capturée avec Webcam)
Détail de la spore de Geopora sumneriana (Cooke) M. Torre
(Photo M. Lenne - image capturée avec Webcam)
Comparaison entre les spores de Lactarius blennius (Fr. : Fr.) Fr. (à droite), et celles de Lactarius blennius fo. virescens Lange ; coloration au réactif de Melzer.
(Photo M. Lecomte - Coolpix 995, prép. personnelle, x100)
Asques, spores et paraphyses chez Rhizina undulata Fr. : Fr., qui pousse sur des débris de confères calcinés; la coloration au bleu coton est particulièrement spectaculaire
(Photo-montage de J. Beck-Ceccaldi)
Cystides géantes chez Macrocystidia cucumis (Pers. : Fr.) Josserand ; coloration au rouge Congo SDS.
(Photo M. Lecomte - Coolpix 995, prép. personnelle, x100)
ornementation sporale chez Ascobolus crenulatus P. Karst ; c'est une petite espèce (1,5 mm de diamètre), jaune verdâtre, coprophile (trouvée sur crottes de lapin) ; spores : 11-14 x 7-8 µm ; il est important de souligner qu'en général, les spores sont ornées de stries longitudinales parfois anastomosées. Le spécimen étudié ici présente une anomalie : certaines spores montrent une périspore (couche extérieure de la paroi de l' ascospore) avec une disposition anormale des pigments (en forme de pustules) : anomalie génétique de la spore ????
(Photo M. Lenne - image capturée avec Webcam)
Spores de Agaricus macrosporus (Moll. &J. Schäff.) Pil. mesurées à 8,5-9,5 x 5-5,5 µm
(Photo M. Lecomte - Coolpix 995, prép. personnelle, x100)
Spores nettement rondes de Sphaerosporella hinnulea (Beck & Brome) Rifai, Ascomycète de la famille des Humariaceae
(Photo M. Lenne - image capturée avec Webcam)
Spores de Sphaerosporella hinnulea (Beck & Brome) Rifai , présentant des "Bary Bubbles" ; il s'agit en réalité d'une bulle d'air contenue dans quasi chaque spore ; ce phénomène a été décrit par BARY en 1884
(Photo M. Lenne - image capturée avec Webcam)
Basides et spores de Lactarius flexuosus (Pers. : Fr.) S.F. Gray avec coloration au Melzer.
(Photo M. Lecomte - Coolpix 995, prép. personnelle, x100)
Cheilocystides de Lactarius flexuosus (Pers. : Fr.) S.F. Gray avec coloration au rouge Congo SDS
(Photo M. Lecomte - Coolpix 995, prép. personnelle, x100)
Ce qu'il faut éviter à tout prix : spores de Lactarius aurantiofulvus Blum ex Bon polluées par d'autres spores (de Boletus), suite au mélange de diverses espèces dans le même panier !
(Photo M. Lecomte - Coolpix 995, prép. personnelle, x100)
Un autre exemple de pollution assez surprenant : du pollen de lys (100 x 80 µm) est mélangé aux spores de Agrocybe erebia (Fr. : Fr.) Kühner ; l'agrandissement dans l'image montre les spores du champignon
(Photo M. Lecomte - Coolpix 995, prép. personnelle, x40)
Coloration des chrysocystides de Hypholoma fasciculare (Huds. : Fr.) Kummer à l'aide d'ammoniaque
(Photo M. Lecomte - Coolpix 995, prép. personnelle, x60)
Spores de Agrocybe erebia (Fr. : Fr.) Kühner mesurées à 12 x 6,5 µm
(Photo M. Lecomte - Coolpix 995, prép. personnelle, x60)
Spores de Inocybe curvipes Karsten (Photo M. Lecomte - Coolpix 995, prép. personnelle, x100)
Spores de Agaricus bisporus (Lange) Imbach colorées au rouge Congo SDS
(Photo M. Lecomte - Coolpix 995, prép. personnelle, x60)
Hyphes primordiales incrustées d'une cuticule de Russula lilacea Quélet ; ces incrustations acido-résistantes sont mises en évidence par l'action d'un agent colorant : la fuchsine de Ziehl, qui est régressée à l'acide chlorhydrique à 5 % ; ces incrustations se trouvent à l'extérieur de l'hyphe et l'enrobent comme une chaussette.
(Photo M. Lecomte - Coolpix 995, prép. personnelle, x40)
Hyphes primordiales incrustées d'une cuticule de Russula lilacea Quélet : autre vision !
(Photo M. Lecomte - Coolpix 995, prép. personnelle, x60)
Dermatocystides d'une cuticule de Russula integra (L.) fr. : elles sont dites SBA +, c'est-à-dire que sous l'action du sulfobenzaldéhyde, elles se colorent vivement en bleu noir. (Photo M. Lecomte - Coolpix 995, prép. personnelle, x60)
Dermatocystides dites SBA- et non incrustées d'une cuticule de Russula sp. dont le contenu cellulaire a été coloré par la Fuchsine de Zhiel (vacuoles, pigments) ; cela n'a rien à voir avec une réaction sulfoaldéhydique
(Photo M. Lecomte - Coolpix 995, prép. personnelle, x60)
Spores de Lactarius azonites (Bull. : Fr.) colorées au réactif de Melzer (mise en évidence de la réaction amyloïde du réseau et des crêtes) ; un apicule est bien visible en relief
(Photo M. Lecomte - Coolpix 995, prép. personnelle, x100)
Boucle sur des hyphes
(Photo Didier BAAR - Canon EOS 300)
Boucle (ou anse d'anastomose) sur des hyphes de Cortinarius balteatus (Fr.) Fr. colorées au rouge Congo SDS
(Photo M. Lecomte - Coolpix 995, prép. personnelle, x100)
Spores de Cortinarius balteatus (Fr.) Fr.
(Photo M. Lecomte - Coolpix 995, prép. personnelle, x60 & x150)
Pleurocystides chez Lactarius scrobiculatus (Scop. : Fr.) Fr.
(Photo M. Lecomte - Canon A1)
Spores de Gomphidius maculatus (Scop.) Fr.
(Photo M. Lecomte - Canon A1)
Basides de Gomphidius maculatus (Scop.) Fr.
(Photo M. Lecomte - Canon A1)
Basides et spores chez Entoloma sp. Double coloration (Phloxine B + rouge Congo ammoniacal) : la phloxine se fixe sur les basidioles (basides non mûres) et colore l’intérieur en rose cardinal ; les spores non mûres sont colorées en rose et les autres sont incolores. Technique apprise de Michel BLAISE.
(Photo M. Lecomte - Coolpix 995)
Cheilocystides de Lactarius glaucescens Crossland
(Photo M. Lecomte - Canon A1)
Cystide en crochet
(Photo Didier BAAR - Canon EOS 300)
Cystides en crochet, très nombreuses chez Pluteus cervinus (Sch. : Fr.) Kummer colorées au rouge Congo SDS
(Photo M. Lecomte - Coolpix 995, prép. personnelle, x40)
Détail des cystides en crochet chez Pluteus cervinus (Sch. : Fr.) Kummer
(Photo M. Lecomte - Coolpix 995, prép. personnelle, x60)
Coupe transversale de lame de Russula ochroleuca (Hall.) Pers. traitée par double coloration au bleu de méthylène + éosine
(Photo Didier BAAR - Canon EOS 300)
Cystide fusiforme-lancéolée
(Photo Didier BAAR - Canon EOS 300)
Asques et spores dans rouge Congo
(Photo Didier BAAR - Canon EOS 300)
Spores de Peziza cerea Bull. ex Mérat dans le bleu coton au lactophénol (dét. J. Wilmet)
(Photo Marcel LECOMTE - Nikon Coolpix 995)
Spores de Coprinus lagopus (Fr. : Fr.) Fr. (Obj.x40) (Photo M. Lecomte - Coolpix 995, d'après une préparation personnelle)
Chlamydospores de Nyctalis agaricoides (Fr. : Fr.) Bon, dans le bleu coton au lactophénol (Obj. x40)
(Photo Marcel LECOMTE - Nikon Coolpix 995, d'après une préparation personnelle)
Spores de Disciotis venosa (Pers. : Fr.) Arnault, traitées par le principe de coloration simultanée, avec du bleu Soudan III lactophénol et de l'éosine jaunâtre (Obj.x100)
(Photo Marcel LECOMTE - Nikon Coolpix 995, préparation personnelle)
Asques de Morchella elata Fr. : Fr., traitées à l'éosine jaunâtre alcoolisée (Obj.x40)
(Photo Marcel LECOMTE - Nikon Coolpix 995, préparation personnelle)
Asques de Morchella elata Fr. : Fr., traitées au bleu Soudan III lactophénol, avec les spores en formation (Obj.x40)
(Photo Marcel LECOMTE - Nikon Coolpix 995, préparation personnelle)
Spores de Lactarius intermedius (Fr.) Cooke, traitées au réactif de Melzer (à base d'iode), (Oc. x20 & Obj. x100), qui met en évidence l'ornementation des spores des Russulacées.
(Photo Marcel LECOMTE - Nikon Coolpix 995, préparation personnelle)
Bordure de lame de Lactarius sp., traitée au Rouge Congo ammoniacal, et observée dans l'eau : (Obj. x60) ; on distingue très bien les basides tétrasporiques, ornées des stérigmates (7-8 µ), et l'une ou l'autre cystide. Les basides existent chez tous les Basidiomycètes.
(Photo Marcel LECOMTE - Nikon Coolpix 995, préparation personnelle)
Lactarius sp. : détail d'une baside 4-sporique, traitée au Rouge Congo ammoniacal, et observée dans l'eau : (Obj. x100) ; les stérigmates portent chacun une spore, qui se détache à maturité ; juste en dessous, une cystide.
(Photo Marcel LECOMTE - Nikon Coolpix 995, préparation personnelle)
Lactarius sp. : détail d'une cystide cylindro-clavée, traitée au Rouge Congo ammoniacal, et observée dans l'eau, après dissociation du fragment de lame (Obj. x100) ; elle renferme des granulations amorphes qui noircissent +/- à la sulfovanilline.
(Photo Marcel LECOMTE - Nikon Coolpix 995, préparation personnelle)
Lactarius sp. : spore, traitée au Rouge Congo ammoniacal, et observée dans l'eau (Obj. x100) ; on peut observer une grosse guttule interne ainsi que l'apicule.
(Photo Marcel LECOMTE - Nikon Coolpix 995, préparation personnelle)
Spores de Lactarius sp. , traitées au réactif de Melzer (à base d'iode), (Obj. x100), qui met en évidence l'ornementation de ces spores : les crêtes sont très visibles et dessinent une sorte de réseau.
(Photo Marcel LECOMTE - Nikon Coolpix 995, préparation personnelle)
Spores verruqueuses de Calvatia excipuliformis (Sch. / Pers.) Perdeck (= Lycoperdon saccatum) ; coloration au Congo SDS x100) ; dimensions : 5-6 x 5-6 µm ; coloration jaunâtre dans l’eau (sur vieil exemplaire de l’an dernier ) ; sur un hyménium frais, les spores sont munies d’un pédicelle remarquable, reste d’un filament qu’on retrouve dans des dissociations de l’hyménium ; les spores sont fortement cyanophiles au bleu de crésyl
(Photo Marcel LECOMTE - Nikon Coolpix 995, préparation personnelle)
Asque et spores de Peziza vesiculosa Bull. ex St Amans ; coloration au bleu de méthylène aqueux (Obj. x40) ; dimensions : 20,5-22 x 10,5-12.5 µ ; on distingue très bien les inclusions sporiques.
(Photo Marcel LECOMTE - Nikon Coolpix 995, préparation personnelle)
Asques et spores de Peziza vesiculosa Bull. ex St Amans ; coloration au Rouge Congo SDS (Obj. x100) ; les couleurs sont moins contrastées mais le colorant colore également le contenu des asques.
(Photo Marcel LECOMTE - Nikon Coolpix 995, préparation personnelle)
spores de Entoloma clypeatum (L.) Kumm. ; coloration au Rouge Congo SDS (Obj. x100) ;
(Photo Marcel LECOMTE - Nikon Coolpix 995, préparation personnelle)
spores de Agrocybe sphaleromorpha (Bull. : Fr.) Fayod ;
(Photo Marcel LECOMTE - Nikon Coolpix 995, préparation personnelle)
détail des spores de Agrocybe sphaleromorpha (Bull. : Fr.) Fayod ; coloration au Rouge Congo SDS (Obj. x100) ; spores ovoïdes, porées : la double paroi est nettement visible
(Photo Marcel LECOMTE - Nikon Coolpix 995, préparation personnelle)
Cystide utriforme (ou ventrue) de Agrocybe sphaleromorpha (Bull. : Fr.) Fayod ; coloration au Rouge Congo SDS (Obj. x100)
(Photo Marcel LECOMTE - Nikon Coolpix 995, préparation personnelle)
spores de Lactarius fraxineus Romagnesi ; coloration au Réactif de Melzer (Obj. x100), qui met parfaitement en évidence les crêtes ornementales
(Photo Marcel LECOMTE - Nikon Coolpix 995, préparation personnelle)
spores de Sepedonium chrysosporum (= chrysospermum) , qu'on trouve souvent sur de vieux bolets ; c'est le stade anamorphe de Apiocrea (= Hypomyces) chrysosperma
(Photo (Coolpix 990) et préparation (x60) : Christian LECHAT)
spores de Sepedonium chrysosporum , observées dans l'eau + violet de Gentiane ; mesure : 12 µm
(Photo Marcel LECOMTE - Coolpix 995, préparation personnelle)
spores de Russula sp., colorées au réactif de Melzer
Photo (Coolpix 990) et préparation : Claude LEJEUNE (Obj. Zeiss planapochromatique x63 à immersion)
lames de Lactarius volemus Fr., photographiées au Proscope (microscope digital) ; en diagonale, on remarque le brunissement du lait, suite à une blessure.
Photo Marcel LECOMTE, Proscope x50
Cuticule de Russula violeipes Quélet, montrant les dermatocystides en forme de poils (ou les poils cystidiformes) à partie terminale fusiforme allongée, et partie basale une ou plusieurs fois étranglée (coloration au Rouge Congo SDS, x40).
Photo Marcel LECOMTE,- Nikon Coolpix 995, préparation personnelle)
Cheilocystide ampullacée (en forme d'ampoule) chez Volvariella bombycina (Schaeff. : Fr.) Singer, coloration au Rouge Congo SDS, x40).
Photo Marcel LECOMTE,- Nikon Coolpix 995, préparation personnelle)
Mise en évidence des incrustations acido résistantes chez Russula integra (L.) Fr. à l'aide de la Fuchsine de Ziehl, régressée à l'acide chlorhydrique (x40). Ces incrustations sont situées sur le pourtour des hyphes primordiales.
Photo Marcel LECOMTE,- Nikon Coolpix 995, préparation personnelle)
Cystide cloisonnée chez Lactarius helvus Fr. ; on devine une baside avec ses stérigmates, à gauche (x40); coloration au rouge Congo SDS.
Photo Marcel LECOMTE,- Nikon Coolpix 995, préparation personnelle)
Laticifères ("canaux" producteurs et conducteurs de lait : ce sont des hyphes en réalité) chez Lactarius helvus Fr. ; (x10); coloration à l'encre de Chine.
Photo Marcel LECOMTE,- Nikon Coolpix 995, préparation personnelle)
Spores rondes (8-9 mµ) et épineuses chez Laccaria affinis (Singer) Bon ; (x10); coloration au rouge Congo SDS (x100)
Photo Marcel LECOMTE,- Nikon Coolpix 995, préparation personnelle)
Spores de Scutellinia subhirtella Svrcek, (Ascomycète), x100 ; coloration à l’encre Waterman, selon Christian LECHAT ; mise en évidence de l'endospore et de l' exospore, colorées sélectivement.
Photo Marcel LECOMTE,-Coolpix 995, préparation Robert COLLOT)
Spores fusiformes de Agrocybe pediades (Fr.) Fay. (= semiorbicularis (Bull. ex St Amans) Fay.) ; dimensions : 12-14 x 7-8 mµ (x100) ; coloration au rouge Congo SDS.
Photo Marcel LECOMTE,-Coolpix 995, préparation personnelle)
Spores biguttulées de Otidea onotica (Pers. : Fr.) Fuck. ; dimensions : 12-13 x 5-5,5 mµ (x100) ; coloration au rouge Congo SDS.
Photo Marcel LECOMTE,-Coolpix 995, préparation personnelle)
Spores de Psilocybe (= Stropharia) squamosa (Pers. : Fr.) Orton ; dimensions : 12-13-14 x 6,5-7-7,5 µm (x100) ; avec petit apicule latéral (moins de 1 µm) et large pore très visible ; brun rougeâtre dans l’eau, violacées dans le rouge Congo SDS.
Photo Marcel LECOMTE,-Coolpix 995, préparation personnelle)
Réseau d’hyphes chez Psilocybe squamosa (Pers. : Fr.) Orton ; (x60) ; coloration au rouge Congo SDS.
Photo Marcel LECOMTE,-Coolpix 995, préparation personnelle)