ContactForumfaq

Maxime

4 février 2001, voilà le jour où notre petit Maxime doit naître, et la journée se passe sans signe de notre bambin. 3 jours plus tard, il frappe à la porte pour nous faire savoir qu'il en a assez de se trouver dans son petit nid douillet et qu'il veut faire connaissance avec le monde extérieur. Quel ne fut pas notre choc quand le médecin accoucheur (qui n'était pas mon gynécologue) nous annonce que l'enfant se présente avec une fente labio palatine. N'ayant jamais entendu ce nom là ,j'ai fait un rapprochement et j'ai demandé au médecin : est-ce un bec de lièvre ? Evidemment,tout se chamboulait dans mon fort intéreur. Quant à mon mari, également très boulversé, il n'a pu prononcer un son. Le medecin s'est tout de suite rendu compte que nous ne savions rien ! Vu que je pleurais, il nous a réconforté en nous disant qu'actuellement cela s'opérait et qu'au bout de son adolescence, personne ne se douterait qu'il était né avec une fente labio palatine. Grâce au personnel de l'hôpital, nous avons repris un peu confiance en nous. Heureusement, une pédiatre a pris Maxime en main, lui a fait passer tous les examens nécessaires et a pris rendez-vous avec un spécialiste en chirurgie plastique. Notre fils a été opéré à 5 jours de la lèvre et à 9 semaines du palais. Malgré notre stress durant ces 2 opérations, tout s'est très bien passé.Maintenant,il a 11 mois,il est suivi par l'hôpital où il a été opéré et jusqu'a présent,si nous ne disons rien, on ne remarque rien. Encore merci à toutes ces personnes qui chacune à leur nivau font un travail formidable!