ContactForumfaq

Une histoire de chat

Hormis le fait qu'elle était une véritable chipie, qu'elle volait la viande, vidait l'assiette de beurre, grattait la terre des plantes vertes et ne supportait pas les canaris en cage, Chipie n'avait qu'un défaut : dès qu'elle percevait le premier signe d'éveil matinal de ses maîtres - si tant est qu'un chat puisse avoir des maîtres -, elle posait le séant sur le rebord de la fenêtre et jouait une frénétique partie de moulinets avec les pattes avant (bien imprégnées de rosée, de neige ou de gadoue) dans le carreau de la cuisine jusqu'à ce qu'on l'y laisse entrer.

Une nuit, en revenant à la maison par les chemins de campagne, mes phares se figent sur un animal inerte, allongé sur la route. J'essaie d'oublier le frisson glacé, de chasser la mauvaise intuition qui, à la seconde, me saisissent. Mais déjà je sais. Tandis que j'approche, je reconnais les zébrures, la magnifique tête et la tache blanche dans le cou de la brave chatte. Tout doucement, je prends la bête encore tiède que l'abandon rend plus lourde, et la dépose dans le coffre de la voiture. Avec un cúur qui déborde autant que les larmes de mon fils à côté de moi, je rentre et enveloppe le petit corps en attendant de l'enterrer, le lendemain, dans le jardin. Nuit blanche peuplée de songes noirs. Oh, ma Chipie, que ne donnerais pour me réveiller encore au son de tes griffes maculant avec conviction les carreaux tout frais lavés.

Tout à coup, la sonnerie du réveil secoue ces mirages. Mais est-ce bien le réveil ? D'un bon, je suis à la cuisine et découvre... Dieu, qu'elle est attendrissante cette petite Chipie derrière la vitre !

Depuis, chaque matin, invariablement, Chipie nous refait son numéro. Avec la même régularité, la ménagère maniaque qui est en moi peste. Et on ne saura jamais quel était ce chat inconnu qui repose en paix dans le jardin.

La morale de cette histoire : il faut parfois que les êtres chers nous manquent pour que nous admettions la futilité de leurs défauts. Constat qui a tendance à s'effacer une fois ces êtres retrouvés.

La morale de cette morale : sagesse et tolérance sont des principes à réapprendre chaque jour.