ContactForumfaq

Qui interviendra dans le traitement de mon enfant ?

Le traitement de votre enfant s'étend sur plusieurs années. Il est nécessaire qu'il soit pris en charge par une équipe spécialisée pluridisciplinaire  composée d'un chirurgien plasticien, d'un orthodontiste, d'un ORL, d'un logopède et d'un stomatologue.
Par ailleurs, il est également possible de faire appel à un assistant social, un psychologue et un généticien. Il est nécessaire qu'une collaboration étroite s'instaure entre les parents et les membres de cette équipe. C'est de cette collaboration que dépend la réussite du traitement poursuivi jusqu'à l'adolescence.

le chirurgien plasticien haut

Le chirurgien plasticien opérera votre bébé tout petit et le suivra au cours de sa croissance. Il procédera aux interventions correctrices ultérieures si cela s'avère nécessaire.

Chaque équipe chirurgicale a sa propre technique et chaque technique a ses avantages et inconvénients. Faites confiance à votre chirurgien et accompagnez votre enfant à l'hôpital, il sent votre présence rassurante.

Quoi qu'il en soit, si ces interventions vous paraissent importantes, elles sont bénignes car elles se pratiquent sur des tissus sains.

le stomatologue ou chirurgien maxillo-facial haut

Dans certains cas, le stomatologue confectionne une empreinte de la mâchoire supérieure afin de réaliser une petite plaque en résine synthétique que vous adapterez sur le palais avec un peu de colle dentaire. Le rôle de cette plaque est de séparer les cavités nasales et buccales, de propulser la langue vers l'avant, de rapprocher les berges de la fente et aussi de guider la croissance des arcades dentaires.
Cette petite plaque doit être rincée à líeau claire après chaque repas.  Des ajustages sont nécessaires jusqu'à l'opération et plusieurs petites plaques peuvent être ainsi réalisées suivant la croissance de la mâchoire.

Il suivra líévolution du développement des maxillaires en collaboration avec l'orthodentiste afin que ce dernier puisse intervenir dès que ce sera nécessaire.

Plus tard, vers l'âge de 10 à 12 ans, le stomatologue intervient également lors de la greffe osseuse (lorsque celle-ci est nécessaire) qui aura pour but de donner un bon articulé dentaire. Ceci se fera par des ostéotomies (section de líos) ou par des expansions osseuses.

l'orthodontiste haut

L'orthodontiste suivra votre enfant au fil de sa croissance, à l'apparition des dents de lait puis des dents définitives. Il entreprendra un traitement de redressement dentaire selon les besoins.
En effet, la présence d'une fente de l'arcade dentaire augmente le risque de malposition dentaire et un traitement orthodontique est souvent nécessaire.

Toute perturbation dans ce développement pourra être traitée le plus souvent sur les dents définitives mais il est parfois nécessaire de corriger déjà les dents de lait.

Le traitement orthodontique s'étalera sur plusieurs années, mais le plus souvent il débute vers líâge de 7 ans et peut se poursuivre plusieurs années jusqu'à la fin de la croissance.

Enfin, vous devez être attentif à soigner les dents de votre enfant, à éviter les caries en lui enseignant une bonne hygiène dentaire. En effet, une bonne hygiène dentaire est particulièrement nécessaire pour éviter les soins parfois douloureux et les extractions mais aussi pour que les dents supportent les appareils correcteurs

 l'oto-rhino-laryngologue haut

Il s'occupera de la bonne fonction du nez, du nasopharynx (en arrière du voile du palais) et du pharynx. Mais surtout, il évaluera l'audition de l'enfant.

En effet, la fente labio-vélo-palatine est fréquemment associée à des otites séro-muqueuses. Ces otites sont provoquées par un défaut de drainage de l'oreille moyenne entraînant l'accumulation de sécrétions derrière le tympan.  Celles-ci entraînent une surdité de transmission (mauvaise conduction des sons) et peuvent s'infecter provoquant une otite.


La présence de liquide derrière le tympan peut être mise en évidence très tôt, dès la naissance, par la réalisation de tests particuliers : oto-émissions et "potentiels évoqués auditifs" (PEA).
Ils ont le grand avantage d'être objectifs et de ne pas nécessiter la collaboration de l'enfant qui dort le plus souvent.
Quand l'enfant sera plus âgé, des tests audiométriques seront réalisés sous forme de jeux.

En cas d'accumulation de liquide, on pratiquera lors de l'intervention de fermeture de la lèvre ou du palais, la mise en place de drains transtympaniques (diabolos creux en leur centre) pour permettre une bonne aération de l'oreille moyenne et pallier ainsi au mauvais fonctionnement de la trompe díEustache provoqué par la malformation des muscles palatins.

Un autre domaine où la collaboration de l'ORL est importante est le traitement des infections rhinopharyngées. En effet, les amygdales parfois augmentées de volume contribuent à une bonne phonation.
Leur ablation peut dès lors entraîner une rhinolalie ouverte (c'est-à-dire parler du nez) mais aussi aggraver le déficit de contraction du sphincter vélo-pharyngé (voile du palais + pharynx).

 le logopède haut

Le logopède vous conseillera pour la succion, le souffle, la phonation et la déglutition de votre enfant. Il suivra surtout le développement de son langage.

Tant qu'il restera un passage d'air entre la bouche et le nez, son langage risque d'être imparfait.
Petit, l'enfant ajuste le plus souvent son langage spontanément à ses nouvelles structures.
Un traitement logopédique (de 6 mois à 2 ans) s'avère fréquemment nécessaire pour tonifier le voile du palais. Si une amélioration réelle n'est pas perçue au-delà de cette période, il est probable qu'il subsiste une anomalie anatomique qu'il sera nécessaire de corriger chirurgicalement. En effet, le "voile court" n'est pas présent chez tous les enfants.
Une pharyngoplastie pourra être réalisée pour allonger le voile du palais.  L'intervention ne sera toutefois programmée qu'après mise au point par fibroscopie (examen de la gorge et du voile du palais à l'aide d'un très fin tuyau introduit par le nez).